ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

04-09-13

[DL] Zuidflank

Cap sur la Belgique ce soir, avec une série qui vient de commencer sur vtm, la chaîne belge flamande, avec Zuidflank, une série qui se déroule dans un vignoble. Deux familles s'y déchirent depuis des années, et les choses empirent quand le patriarche de l'une d'elle décède, ravivant les rancoeurs.

Pour nous raconter la genèse de cette guerre viticole, le pilote va d'ailleurs commencer en 2008 (et s'y dérouler presque intégralement), ainsi que nous offrir des flashbacks en 1998. C'est plutôt osé, car pas une seule fois l'intrigue de ce premier épisode ne va nous montrer la dynamique de ces familles en 2013, produisant un cliffhanger de facto à la fin de l'épisode. Ca nous évite, de surcroît, de passer par le pénible cliché du flashback qui intervient au bout de quelques minutes de pilote, un gadget devenu monnaie courante ces dernières années. La narration s'en trouve plus fluide, pour autant que je puisse juger ; preuve que vraiment, quand on veut, on peut.

Alors certes, le générique de Zuidflank, n'est pas d'une folle originalité. Il n'y a pas de concept révolutionnaire, ou de mise en images inventive. La musique elle-même ne s'aventure pas tellement. Pour autant, ce générique de Zuidflank m'en évoque un autre, tout aussi simple mais très réussi, celui de Downton Abbey. Outre leur rythme, ces deux génériques très rousseauistes ont en outre en commun d'évoquer une certaine passion pour le travail bien fait.
Du moins c'est mon avis, mais je vous laisse me dire ce que vous en pensez :

Zuidflank
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

A noter qu'il n'est pas nécessaire d'être le pays du Bourgogne et du Beaujolais pour s'intéresser au mode de la vigne : l'idée d'une série dramatique se déroulant dans ce contexte a fait plusieurs émules de par le monde. Ces dernières années, on a également pu en trouver par exemple en Espagne, avec Gran Reserva (adaptée en Colombie sous le nom Familia de Reserva) et son prequel Gran Reserva: El Origen ; au Japon, avec Kami no Shizuku ; ou encore en Afrique du Sud, avec Known Gods.
Du coup j'en profite pour vous demander : la série française Le sang de la vigne, ça vaut quoi ?

Posté par ladyteruki à 22:46 - Médicament générique - Permalien [#]

12-07-13

[DL] Ptzuim Barosh

Aujourd'hui, je vous emmène en terre israélienne, afin de découvrir le générique de Ptzuim Barosh, le thriller qui a remplacé le bide de ce printemps, Hamagefa, sur la chaîne câblée HOT3, dont j'ai eu l'occasion de vous entretenir voilà quelques semaines.
...Et je vous rassure tout de suite si jamais l'ambiance atypique de Hamagefa vous avait refroidi : le changement de ton est radical !

PtzuimBarosh
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

C'est sous l'angle de la confrontation entre deux personnages borderline que HOT vend sa série, et on sent bien justement, dans ce générique, l'opposition entre les deux personnages masculins. Plus floue, déjà, est la présence du personnage féminin, qui n'apparait pas ici comme un enjeu amoureux (ça nous change) mais plus comme garant des quelques rares touches d'espoir, comme un personnage qui n'est pas encore tout-à-fait corrompu...
La musique manque légèrement de subtilité, et c'est mon seul regret ; avec juste un peu plus d'élégance, comme l'ont fait Hatufim ou Nevelot (dont les génériques sont assez similaires par leur côté à la fois plutôt abstrait, et très sombre), on tenait quelque chose de très prenant.

Personnellement, sans sous-titres, j'ai un peu peur d'attaquer un thriller isréalien, donc je n'ai pas vu l'intégralité du premier épisode. Mais la scène d'ouverture du pilote, que j'ai vue avant de parvenir au générique que je vous propose ici, baigne dans exactement la même ambiance obscure, urbaine et violente que le générique. Et pas qu'un peu, en fait. Si bien que ça n'en a été que plus frappant, car rares sont les génériques qui sont à la fois si esthétisés, et si proches de ce que l'épisode en lui-même peut montrer ! Voir le générique de Ptzuim Barosh donne en tous cas une idée assez nette de ce à quoi le spectateur peut s'attendre pour les premières minutes de ce thriller.

Pour le reste, il faudra compter soit sur le zèle du distributeur à l'international, soit sur la réactivité d'une société de production américaine qui s'empressera peut-être d'acheter les droits pour faire un remake...

Posté par ladyteruki à 23:55 - Médicament générique - Permalien [#]

21-06-13

[DL] Orphan Black

Anecdote légèrement humiliante : j'ai regardé le pilote d'Orphan Black dix fois en deux jours la semaine dernière (c'est rare une intégrale qui file si vite, d'ailleurs !), et il m'a fallu attendre, allez, je dirais bien le 7e ou 8e épisode pour me tout d'un coup faire un bond sur ma chaise et repérer que, "oh bah ça alors, il y a des chaînes d'ADN qui se déroulent, des cellules embryonnaires qui se divisent et des connexions neuronales qui se forment !". Bon ok, je suis pas super certaine pour la dernière, vous me direz ce que vous pensez de la séquence en question, ça se passe autour des dix secondes. On peut aussi discuter du liquide blanc au début.
N'empêche, un peu la honte quand même.

OrphanBlack
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Dans tout ça j'ai toujours pas déterminé ce qui fait qu'Orphan Black a un tel potentiel addictif. Ca fait depuis le pilote, si vous vous souvenez du #pilotmarathon d'il y a quelques jours, que je soupçonne cette série d'avoir de forts effets euphorisants, mais que, lorsque j'essaye de me mettre au calme pour réfléchir aux facteurs qui, très exactement, permettent cette euphorie, je reviens bredouille.
C'est une étrange chose et, visiblement, elle est très répandue, si j'en juge par ce qu'on m'en avait dit sur Twitter avant même que je ne commence la série. Et suite à mon intégrale en 48h la semaine dernière, j'ai, dans mon euphorie, été vanter les mérites de la série à mes amis, et celui qui a commencé la première saison l'a également finie dans les 48h. C'est d'autant plus curieux qu'Orphan Black n'est pas la série avec les plus gros cliffhangers de fin d'épisodes de la création (il y a bien pire qu'elle en la matière, bien plus manipulateur aussi ; de surcroît, Orphan Black semble réussir à mêler son talent pour le suspense à une certaine authenticité qui inspire la confiance), et que globalement, l'attente entre deux épisodes ne doit pas être totalement insurmontable. Enfin je peux pas vous dire, mon maximum ça a été 12h... mais j'imagine, quoi. J'aurais pas voulu découvrir la série sans pouvoir m'enfiler toute la saison derrière séance tenante, mais visiblement d'autres que moi y ont survécu donc ça doit être faisable. Reste que, dans l'ensemble, Orphan Black donne envie de binge watching, et je n'arrive pas à mettre le doigt sur ce qui en est vraiment à l'origine.

Le générique joue peut-être sa part ; plus généralement, l'univers musical de la série. Mais ce générique, vraiment, il est prenant. A bien y réfléchir, sur la forme, il est un peu moche (sérieusement, yavait des séries de genre dans les années 90 qui faisaient déjà la même chose), mais sur le coup, il fonctionne. Sans doute parce que cette musique est tellement prenante, tellement envoûtante... Le thème musical fonctionne incroyablement bien, et je me dois de reconnaître que je l'écoute régulièrement depuis la fin de mon intégrale. Toujours cet effet addictif présent dans tous les ingrédients de la série...
Un jour, un jour peut-être, j'arriverai à percer le mystère d'Orphan Black. Ce jour-là, j'écrirai ma review de saison.
...Un message subliminal, peut-être ?


Une note pour finir : ce post a été programmé à l'avance. Mais si vous vous sentez floué par ce maigre post du vendredi, jour qui d'ordinaire est plus faste sur ce blog, je vous donne rendez-vous dimanche à partir de 10h pour un nouveau #pilotmarathon ; une nouvelle journée pendant laquelle je regarderai exclusivement des pilotes, les livetweeterai sur Twitter puis rédigerai une review ici-même.
Je reviendrai sur les modalités exactes du #pilotmarathon sur Twitter dans la journée de demain, soyez attentifs !

Posté par ladyteruki à 23:00 - Médicament générique - Permalien [#]

07-06-13

[DL] Wentworth

Dimanche, je serai sur ce blog ET sur Twitter pour un immense #pilotmarathon. Le principe ? A partir de 10h du matin, et toute la journée, je regarderai, livetweeterai, et reviewerai des pilotes ; dans cet ordre. Du coup aujourd'hui, on la joue un peu plus light, avec un post Médicament générique, qui vous propose de jeter un oeil sur un, eh bien, euh, générique.
A l'origine de cette idée, trois constats.
Constat numéro un : lorsque j'ai fait mon hiatus en mars/avril, j'ai pris un retard considérable sur beaucoup de pilotes. Ca ne s'est pas arrangé ensuite.
Constat numéro deux : mes marathons The Cosby Show et Brothers & Sisters ont phagocyté l'essentiel de mon temps ces dernières semaines.
Constat numéro trois : j'aime bien les défis et ça fait quelques temps que je ne m'en suis pas lancé dans ce genre. Donc voilà,

Alors ce soir, histoire de se mettre en jambes, je ne vous propose pas n'importe quel générique, mais celui de Wentworth, la nouvelle série carcérale australienne (dont j'ai pu vous raconter la genèse ici, au cas où vous manqueriez cruellement de lecture) dont justement je n'ai pas encore reviewé le pilote.

Wentworth
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Difficile de ne pas penser à Unité 9 devant ce générique (devant un peu tout qui concerne Wentworth, soyons honnêtes...). On verra bien si cette impression se confirme ou non ; sachant qu'évidemment, le téléphage curieux a tendance à dresser des comparaisons là où il n'y en a pas forcément à faire, les deux séries appartenant à des continents différents, dans des langues différentes, et s'étant vraisemblablement développées indépendamment l'une de l'autre (et quasi-simultanément).

Rendez-vous ici et sur Twitter dimanche, donc, pour en savoir plus sur ce pilote... et tous ceux que j'aurai à mon programme ! Vous serez là ? Moi oui, avec des réserves de jus d'orange pulpé !!!

Posté par ladyteruki à 19:52 - Médicament générique - Permalien [#]

28-02-13

[DL] Mr & Mrs Murder

Le soucis d'avoir deux ou trois trucs sympas en préparation sur ce blog ('fin, j'espère que ce sera votre opinion), c'est qu'en attendant c'est un peu compliqué de vous proposer de longues reviews argumentées. Souffrez donc, le temps que je termine ce que je prépare, que je vous propose un générique.
Et pas le pire, au passage : celui de la série australienne Mr and Mrs Murder.

Bon alors je sais bien : comme ça, il n'y parait pas. Mais ne me croyez pas sur capture ! Au contraire, constatez par vous-mêmes : il est très sympa, ce générique !

MrandMrsMurder
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

D'abord, il faut dire que le thème musical est très bien trouvé, et s'accorde parfaitement avec le ton léger de la série (mais on reparlera du pilote ultérieurement, là j'ai vraiment pas le temps de vous dire que ça enterre tous les procedurals américains soi-disant drôles).
Mais surtout, visuellement c'est vraiment délicieux. Non que ce soit fondamentalement original, comme concept, mais force est de constater que ça fonctionne bien, et ça fonctionne, à vrai dire, d'autant mieux, que Mr and Mrs Murder ne se passe pas dans l'époque retro dépeinte dans ce générique, et que du coup, on n'a pas l'impression que la série cherche à en faire des tonnes, mais simplement qu'elle ne se prend pas son sérieux et qu'elle a trouvé un angle, un ton, un point de vue enfin, qui lui permettent de sortir du lot des séries d'enquêtes qui pullulent sur les écrans. Et du coup, eh bien ça marche, parce que dés le générique on sent que la série prend les choses de façon détendue, quand bien même on ne peut pas savoir juste en le regardant, que la série se déroule dans le présent.

Le générique de Mr and Mrs Murder est la promesse d'un procedural qui sait qu'il y a beaucoup de procedurals de par le monde, qui en est conscient et qui a décidé d'opter pour un ton décalé afin de ne pas nous lasser ; sa façon de dépeindre les enquêtes de ses héros a quelque chose presque d'auto-parodique. Et ça fait un bien fou.

Posté par ladyteruki à 23:21 - Médicament générique - Permalien [#]

22-02-13

[DL] Mahoro Ekimae Bangaichi

Pas de sous-titres ? Pas de problème ! Je vous l'avais dit : j'avais la ferme intention de regarder Mahoro Ekimae Bangaichi quoi qu'il arrive. Bon alors, c'est pas encore fait, mais en attendant je ne résiste pas à l'envie de vous délivrer le générique, parce que oui, il y a un générique. Décidément cette série japonaise refuse obstinément de faire comme les autres...

Non, je ne crois pas que vous compreniez la portée de ce que je viens de dire : il y a un générique... mais en fait par générique, je veux dire qu'il y a un clip. Si. Si je crois qu'on peut le dire comme ça. Parce qu'au-delà d'une minute, on ne peut plus vraiment parler de générique, voyez ; or, là, on atteint une minute et demie de générique. Et de générique... qui ne ressemble pas à un générique. Voyez plutôt.

MahoroEkimaeBangaichi
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Alors on est d'accord : sur le principe, filmer ces deux personnages qui marchent "à l'endroit" quand le reste du monde tourne "à l'envers", c'est une bonne idée pour parler de personnages un peu marginaux... mais une idée maladroitement mise en images quand même. Le procédé n'est pas forcément très heureux, ou en tous cas pas très bien mis en valeur.

Là où, par contre, Mahoro Ekimae Bangaichi réussit indubitablement son coup, c'est dans sa façon de poser immédiatement son ambiance et son état d'esprit. Pour autant que je ne sois pas fan de la chanson (combien de douzaines en sort-il chaque mois, des comme ça, au Japon ?), elle colle parfaitement à l'esprit d'une série qui se veut totalement décontractée, limite je-m'en-foutiste, et qui porte sur le monde un regard dont j'ai toutes les raisons de supposer qu'il sera désabusé et/ou décalé.
Mais je vous confirme ça dans un post prochain...

Posté par ladyteruki à 18:26 - Médicament générique - Permalien [#]

12-02-13

[DL] Smash

Quelle série n'est pas cent fois meilleure avec un générique ?
En toute sincérité, je m'étais déjà découpé le générique de la saison 1 de Smash. Parce que quand j'aime une série, j'aime avoir un générique à écouter, et les dix secondes de vague jingle étaient toujours bonnes à prendre dans ce contexte. Mais là... Là on parle d'autre chose !

Smash
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Quel excellent exemple de tout ce que Smash doit accomplir en saison 2 ! Ou comment bâtir sur l'existant, et le pousser aussi long que possible sans le travestir. Il n'existe pas de meilleure métaphore du défi de Smash que ce qui a été fait avec ce générique plein d'énergie...

Ce soir, le #SmashEnsemble s'est à nouveau réuni pour une session de love-watch (oui, ça existe encore), et, les yeux plein d'espoir et d'attentes, a regardé si cette nouvelle saison a su tenir ses promesses. Non seulement il s'agit pour Smash de conquérir le public qui la dénigrait l'an dernier, mais pour nous, rares (du moins le semble-t-il) fans de la série, il s'agit de ne pas être semés en route. Ce générique est un plutôt bon signe...

Posté par ladyteruki à 23:59 - Médicament générique - Permalien [#]

08-02-13

[DL] Les Bobos

Être malade et assignée à résidence pour cause de haute contagion (j'ai quand même réussi à choper pas moins de 3 virus en simultané... pardon si je me vante, hein, c'est la fierté qui parle) a diverses conséquences, l'une d'entre elles étant que ma capacité de concentration est fortement réduite ; il en découle que je me suis remise devant les épisodes des Bobos, alors que j'avais mis la série entre parenthèses (avec tant d'autres) en décembre à l'occasion du marathon Scrubs, rattrapant ainsi le petit retard accumulé depuis quelques semaines.
Bon, on aura l'occasion d'en reparler au moment du bilan, mais il est certain que ce n'est pas la série du siècle, hein. Il y a des épisodes très inégaux, et d'autres plus inégaux encore. Mais peu importe : le format à sketches correspond mieux à mon besoin téléphagique du moment.

Simplement, ça m'a rappelé combien cette saloperie de générique est difficile à oublier. Je dis "saloperie" parce que, eh bien, bien des spectateurs ont déjà eu l'occasion d'entendre cette chanson par le passé, dans un tout autre contexte ; alors si vous ne connaissez pas encore le générique des Bobos, glissez-y une oreille, vous allez tout de suite comprendre...

LesBobos
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Pour autant, j'adore ce générique... tout irritant qu'il soit à force de répétition. Déjà parce que c'est un peu la vocation d'une série sur les bobos que d'être irritante, non ?

Mais surtout, parce que si certains sketches tombent parfois un peu à côté de la cible, le générique met en plein dans le mille, et pointe parfaitement du doigt tout ce qu'on attend qu'une série appelée Les Bobos pourrait critiquer. Esthétiquement, conceptuellement, musicalement, le générique des Bobos est une absolue réussite. Et au bout du compte, c'est l'utilisation de cette musique qui est déjà une référence bobo en soi !

Je l'ai déjà dit, je le répète : Les Bobos n'est pas forcément la meilleure série de la terre, et il y a des choses sur lesquelles son concept est un peu flou. Mais sur le générique, elle a tout bon, alors régalez-vous, c'est cadeau !

Posté par ladyteruki à 23:28 - Médicament générique - Permalien [#]

03-02-13

[DL] The Doctor Blake Mysteries

Le weekend ayant été un peu chargé, j'avoue n'avoir regardé aucun épisode de série en 48h. Oui, ça me fait un choc aussi. Alors, tandis que ce soir, je livetweete sur le #mariagepourtous sur Twitter, je vous propose le générique de la série australienne The Doctor Blake Mysteries. Que je n'ai pas encore eu l'occasion de regarder puisqu'elle a démarré juste avant le weekend, mais comme le générique est méchamment chouette... on ne va pas s'arrêter à ça !

TheDoctorBlakeMysteries
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Esthétiquement, le générique de The Doctor Blake Mysteries est relativement réussi, essentiellement de par son choix de présenter son contexte historique à travers un travail d'ambiance (énormément de natures mortes, pardon pour le jeu de mots) mélangé à un esthétisme sombre, limite glaque (la dominante de vert ne met pas trop à l'aise). Evidemment, s'agissant pour ce que j'ai compris d'une série d'enquêtes, on trouve aussi des références au crime, en sus.

Mais c'est surtout musicalement que ça se passe, et là, c'est totalement ma tasse de thé. Si vous aimez les génériques comme celui de Millennium, par exemple, eh bien on est un peu dans la même famille ici, avec un thème qui installe instantanément une ambiance grave, et offre une immersion totale. C'est le genre de générique qu'on ne peut pas vraiment reprendre hors contexte, dont le public ne peut s'emparer, et qui ne peut pas devenir un phénomène par lui-même ; mais qui au contraire, prend le spectateur en otage pour lui plonger la tête dans la série et le noyer dans son esprit. Sa fonction n'est pas tellement de servir de carte d'identité à The Doctor Blake Mysteries, mais plutôt à aider le spectateur à faire le bond dans le passé nécessaire, à se placer dans le contexte, et c'est d'autant plus nécessaire que la série se déroule à la fin des années 50.
Cette mission-là est totalement remplie, ce qui fait du générique de The Doctor Blake Mysteries, dans sa catégorie, une réussite.

Posté par ladyteruki à 22:37 - Médicament générique - Permalien [#]

26-01-13

[DL] Divorce

En ce moment, le public néerlandais se prend de passion pour Divorce, une dramédie d'une quarantaine de minutes diffusée par RTL4 depuis la mi-décembre. La série suit, vous l'aurez deviné, des histoires de divorce ; plus précisément, il s'agit de trois hommes qui sont tous au milieu d'une séparation avec leur épouse, et qui décident de partager une maison le temps que leurs séparations respectives parviennent à leur terme. La série a été créée par Linda de Mol, également à l'origine de Gooische Vrouwen (diffusée en France sous le nom de Jardins Secrets).
Les audiences sont plutôt bonnes (les épisodes ont, jusqu'à aujourd'hui, attiré entre 1,3 million et 1,9 million de spectateurs), à plus forte raison parce que la série fait, le dimanche soir à 21h30, de meilleures audiences que son lead-in Ontvoerd, une émission de télé réalité. Ce qui fait que pour l'instant, seuls 6 épisodes ont été diffusés, mais la série est déjà renouvelée pour une saison 2 !

Bon, mais vous n'êtes pas là pour les chiffres, et d'ailleurs c'est samedi alors, hein, on va pas se prendre la tête ! Passons donc au générique lui-même.

Divorce
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Alors, je vous l'accorde, pour le spectateur français, le thème musical est un peu destabilisant, parce que nous l'associons à une autre émission... mais ça, les Néerlandais ne le savent pas.
Quand on dépasse ce petit inconvénient, on découvre que le générique de Divorce est quand même très réussi. Il pose d'emblée une ambiance sympathique et amicale, et rien qu'avec ce générique on devine que ces trois gars se sont trouvés de solides soutiens pendant leur divorce. Le générique accomplit aussi la prouesse de situer comme quasi-personnage la maison qu'ils partagent. Et par-dessus le marché, on a aussi droit à un résumé de leurs situations respectives (celui qui s'est fait plaquer, celui qui a quitté sa femme qui tente de le reconquérir, et celui dont les disputent tendent à indiquer que les torts sont partagés).
Bref, bonne ambiance et bonne remise en contexte : les ingrédients sont réunis pour un générique réussi. Tout ça en une minute, ce qui ne gâche rien à une époque où les génériques américains sont toujours plus courts: ça fait du bien.

Ce post a été programmé à l'avance... mais faites semblant de rien, et on se retrouve demain pour un post de première fraîcheur.

Posté par ladyteruki à 22:00 - Médicament générique - Permalien [#]