ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

26-09-08

Sous la dent

Je ne suis pas fan de canines pointues.
Petite, les vampires étaient ma plus grande phobie, et même si je sais bien, maintenant, qu'ils n'existent pas, je préfère garder mes distances avec leur univers. Combien de fois, dans un innocent épisode de Buffy, ou autre, ai-je dû détourner les yeux simplement parce qu'une paire de dents cauchemardesque faisait son apparition le temps d'un éclair ? Je vais même vous dire : voir Peta Wilson pendant une demi-seconde bien précise m'a complètement gâché le visionnage de La ligue des gentlemen extraordinaires. Il y a même certains clips que je ne peux pas regarder alors que j'adore la chanson. Même Le shérif a les dents longues me fait frissonner par moments (et pourtant j'adore cet épisode, c'est l'un de mes préférés avec Prométhée post-moderne et Je souhaite). C'est comme ça, chacun ses phobies après tout... moi, j'ai jamais vraiment le cou tranquille.

Alors on comprend aisément que j'aie soigneusement tenu mes distances avec Moonlight !

Et pourtant, tout le monde continuait de comparer le pilote de True Blood avec cette série et il a bien fallu que je prenne sur moi pour voir de quoi il s'agissait. Parce que la seule chose médiocre que True Blood n'a pas encore fait, c'est bien le copier coller...
J'ai donc calfeutré les fenêtres, vaporisé la pièce d'ail, et je me suis emmitoufflée jusque sous le menton, puis j'ai lancé le pilote, un pieu à la main, en toute sécurité. Je ne crois pas aux vampires mais après tout, j'ai ptet tort, hein.

Bon, déjà mauvaise nouvelle : d'après Moonlight, l'ail, les pieux, tout ça, ça fait que dalle. Merci, les gars, hein. On se sent tous beaucoup mieux, maintenant.
Autre constatation, plus agréable celle-là : c'est drôlement esthétique, la réalisation tient plutôt bien la route (ya que les flashbacks qui sont relativement lourds et pas super bien gérés), les effets spéciaux ne sont pas faméliques et, même si l'histoire du pilote est un peu caricaturale, on ne s'ennuie pas. Il y a ce qu'il faut un peu partout, suspense, action, dialogues... incisifs... bref il y a à boire et à manger pour tout le monde. Enfin, je me comprends.

Alors évidemment, Moonlight, c'est un peu du travail trop propre. On est sur CBS, ils ne connaissent quasiment que ça. M'enfin, ça se tient. Ca se tient tellement que, le temps de m'acheter un briquet, des allumettes et un bec bunsen, de m'allumer un bon feu de cheminée et d'anticiper la Saint Jean... je regarderai peut-être même le second épisode. Je suis une téméraire !

Enfin, je dis peut-être, parce qu'il y a quand même un peu trop de canines là-dedans. Donc j'attends de voir si je me prépare des cauchemars vampiriques pour les nuits à venir, et j'aviserai ensuite.
Ca ne tiendrait qu'à moi, je t'enverrais tout ça chez le dentiste, et puis c'est tout, mais non, il y a toujours ces maudits clichés comme quoi le vampire doit avoir les canines acérées... franchement, tant qu'à vouloir à tout crin briser les stéréotypes, en voilà un intéressant auquel faire la nique, non ? Non ? Vous dites ? Je dis ça parce que j'ai les chocottes ? Et alors c'est interdit ? Ce serait pas le principe, même, des fois ?

Il paraît intéressant de se demander pourquoi la plupart des séries de vampires s'attachent à justement défaire un certain nombre de stéréotypes, tout en conservant tout de même une partie d'entre eux. On fait mine de réinventer le mythe, mais est-ce vraiment le cas ? On veut rendre le vampire plus proche de la réalité, plus plausible (et pour ça je renouvelle mes remerciements...), mais en même temps on maintient un certain nombre de clichés. Est-ce par pure convention ? Sont-ils réellement nécessaires pour frapper l'imaginaire ? La vraie originalité, ce ne serait pas justement de s'en affranchir complètement ? D'inventer de nouvelles explications aux trous dans les jugulaires, à la peau pâle, tout ça ? Mais non, il y a une sorte de base intouchable, et c'est vraiment dommage. Surtout pour ceux que ça fait flipper...

Ce qui me rappelle que j'ai ce vieux pilote de Kindred qui n'attend qu'une chose : que je me prenne en main. Je tourne autour du pot depuis deux ou trois ans, au moins. Il serait peut-être temps de franchir le pas, non ? Ou pas. Ya rien qui presse... j'aime pas être prise à la gorge.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture et de sang frais : la fiche Moonlight de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 22:29 - Telephage-o-thèque - Permalien [#]
Tags : , , , ,