ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

27-09-09

Oh Baby

MERCI. Merci d'avoir abordé un sujet ultra vu et revu (la grossesse imprévue) sans qu'une fois de plus ça tombe sur des ados. J'avais l'impression que seules les ados et les épouses de pasteurs tombaient encore enceintes, ça devenait frustrant. Donc, merci à Accidentally on Purpose pour ce sujet un peu plus original que la moyenne.
Merci aussi pour le personnage de Zack, le petit jeune qui met l'héroïne en cloques, soit un vrai petit jeune. J'aimais bien Living with Fran mais le personnage du petit jeunot qui est en fait aussi mature que si l'héroïne en question s'était mise avec un mec de son âge, c'était un peu dommage, quand même. Là c'est un vrai mec de... bah, mon âge... et d'après les observations que j'ai (hélas) pu faire, oui, c'est assez réaliste. Merci encore, donc.
Et puis merci d'avoir casté Jenna Elf-... ah, non, pas merci pour ça.

Ça me le fait à chaque fois. Dés que je regarde Jenna Elfman en VO, j'ai envie de l'étrangler à mains nues. C'est un fantasme que j'ai. A mains nues. Je pourrais avoir envie de varier les plaisirs et m'imaginer la pendre avec ses cheveux blondasses, ou la faire suffoquer dans un nœud coulant réalisé avec une de ses horribles nippes, mais c'est vraiment l'étrangler à mains nues qui me vient systématiquement à l'esprit. Ça ne s'explique pas. C'est physique.

Du coup je ne me faisais pas d'illusion en abordant ce pilote, je ne pouvais pas, c'était certain, tomber sous le charme de la série. Eh bien effectivement ça ne s'est pas produit mais je dois quand même reconnaître que j'ai ri et que finalement ce n'était pas si atroce, une fois qu'on a occulté les envies de meurtre par strangulation. Il n'y a pas de quoi hurler au génie mais c'est relativement drôle (ou bien c'est le décor qui m'évoquait un peu The Drew Carey Show qui m'a rendue mieux disposée à l'égard de cet épisode ?), et je ne m'attendais pas à plus.
Avec une autre actrice, ç'aurait juste été parfait. Mais il est trop tard, Jenna Elfman a eu le rôle, et je m'en vais donc sans me retourner voir si l'herbe est plus verte ailleurs, ce n'est pas comme si les pilotes manquaient aujourd'hui.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Accidentally on Purpose de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 21:19 - Review vers le futur - Permalien [#]

21-01-09

[DL] The Drew Carey Show strikes back

Faut pas le prendre personnellement, Jérôme, hein, mais le streaming, c'est le Mal. Donc merci pour les liens Youtruc, mais il y a mieux...

TheDrewCareyShow_Season3
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

CLEVELAND ROCKS !
Vous imaginez le délire que ça a dû être à tourner ?

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture (et de baffes, pour ne pas suivre du tout ce qui s'est dit récemment) : la fiche The Drew Carey Show de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 10:52 - Médicament générique - Permalien [#]

19-01-09

[DL] The Drew Carey Show

Moi qui espérais trouver le fameux slogan "Cleveland rocks", et je suis tombée sur... euh... ça.
Un peu déçue, quand même.

TheDrewCareyShow_Season1
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Quelqu'un sait où je peux trouver mon compte ?
Bon, évidemment, c'est marrant ce petit bonhomme stylisé, mais c'est pas pareil, vraiment...

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture (dites, je viens d'en parler, vous suivez ou pas ?) : la fiche The Drew Carey Show de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:40 - Médicament générique - Permalien [#]

Humour gras ? Oui, merci, avec du fromage.

Je voulais ce soir découvrir le pilote d'une série que j'ai fugacement regardée il y a plusieurs années... mais j'ai dû m'arrêter en cours de route, étant dans l'impossibilité de poursuivre. Je vous raconte ça dans un instant.

Laissez-moi d'abord vous situer la série. Ça se passe à Cleveland (mes visiteurs les plus cultivationnés auront donc tout de suite compris de quoi il s'agit), et c'est plein d'humour gras dispensé par des personnages lourdauds.
La découverte s'est passée par un bel été, on devait être en 2000 ou 2001, alors que mes parents étaient partis en vacances pour quelques semaines, et m'avaient chargée de surveiller leur maison, leurs plantes et leur chien (dans cet ordre). Mes parents avaient récemment fait l'acquisition d'un abonnement au satellite, et j'ai donc immédiatement accepté de les aider, puisque de toute évidence je suis une fille dévouée.

Sur Comédie, le soir, je me saisissais d'un paquet de boules soufflées au fromage, je me mettais devant l'émission de Letterman et ensuite en nocturne si je me souviens bien, la série était rediffusée en VF par paquets de trois ou quatre épisodes. Et je restais là jusqu'à, je sais pas, 2 ou 3h du matin, à me sentir... très couch potatoe.
C'était indissociable : les boules au fromage, Letterman... et le Drew Carey Show.

Et puis mes parents sont rentrés de vacances (les imbéciles), et j'ai laissé tombé le Drew Carey Show, Letterman... mais pas les boules au fromage.

Hier, j'ai grignoté quelques boules au fromage devant mon tout premier Saturday Night Live (je ne comprends pas que j'aie traîné aussi longtemps pour enfin en regarder un en entier), et j'ai trouvé qu'il manquait un truc. Mais quoi ?
Evidemment qu'il manquait un truc, cette question, il manquait Drew !
J'ai donc filé cagouler le pilote, qu'en plus je n'avais jamais vu puisque j'étais arrivée dans la 6e saison : l'un des premiers épisodes que j'avais vus, c'était un épisode d'erreurs volontaires où toute une scène se déroulait dans l'univers des Sims ! C'est dire si j'étais obligée de tomber amoureuse de cette série... fallait être complètement barré pour faire des trucs pareils. C'était pas très fin, mais qu'est-ce que c'était drôle !

Donc itôt dit, sitôt fait. Mais rien à faire, quelque chose m'a immédiatement bloquée : la voix originale d'Oswald. Mais c'est une tuerie, la voix de ce mec ! Sa fiche IMDb dit que l'acteur a depuis opéré pour le doublage du personnage de Batman, franchement, ouais, ça m'étonne pas, et je suggère qu'il enregistre aussi des CD de dialogues pornos parce que punaise, c'est pas possible d'avoir une voix pareille et ne pas s'en servir pour faire plaisir aux femmes. C'est limite un crime !

Bon, quelqu'un sait où je peux trouver les épisodes en VF ? J'arrive pas à me concentrer sur ce qui se dit... avouez que c'est emmerdant, pour un sitcom.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche The Drew Carey Show de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 22:59 - Telephage-o-thèque - Permalien [#]


  1