ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

29-03-10

C'est vraiment trop inzuste

N'allez pas croire que je sois aigrie. Ooooooh que non. Depuis plusieurs mois, ya pas plus positive que moi en matière de téléphagie ! Il y a plein de séries que j'aime, plein de séries que je regarde, plein de séries sur ma liste de découvertes. J'ai même renforcé la surveillance des pilotes pour n'en louper que le strict minimum. Alors, aigrie, moi ? Pfff. Allons donc.

Mais enfin, je constate que :

Save the Piemaker !
90 000 signatures
   Pas renouvelée
Remember Samantha !
35 000 signatures
   Pas renouvelée
Save Better Off Ted
10 000 signatures
   Pas renouvelée
Save Life Unexpected
1 500 signatures
   En attente

Et vous pouvez me croire quand je vous dis que j'ai vérifié : les chiffres n'ont guère évolué depuis l'annulation des séries concernées (je les ai même arrondis au plus bas parce que je ne les vérifie quand même pas tous les quinze jours).

Alors, voilà le deal. Bon, pour Better Off Ted, je ne me fais pas d'illusions, c'est mort même si à ma connaissance rien n'a été officialisé. Mais Life Unexpected ? J'attends de voir.

Si Life Unexpected est renouvelée alors que la ferveur populaire est aussi minime, ça va chier. Ce n'est pas une série qui marque les esprits ; la preuve, son propre public a du mal à se passer le mot pour signer une malheureuse pétition. Je ne dis pas que c'est un facteur déterminant dans le cas d'un sauvetage de série, mais c'est un indicateur clair du phénomène qui se passe autour d'elle.
Alors, si une série qui collecte péniblement quelques centaines de signatures se fait renouveler, moi j'exige d'ABC qu'elle en fasse autant avec une série qui a plusieurs dizaines de milliers de signatures, comme, disons, au hasard, mettons, une série dans laquelle il y aurait des tartes. Par exemple. Sinon c'est moi qui vais en distribuer !

Mais non je suis pas aigrie. J'attends simplement qu'il y ait un semblant de justice en ce bas monde.

Posté par ladyteruki à 20:23 - Point Unpleasant - Permalien [#]

02-06-09

C'est mathématique

J'ai fait des calculs de probabilités. J'ai invoqué de puissants esprits. J'ai lu dans le marc de café. J'ai lancé des osselets dans le sable. Eh oui, tremblez, jeunes gens, car voici venir mes prévisions de la saison 2009-2010.

Voici donc mes prédictions. On se donne donc rendez-vous dans quelques mois pour se moquer de ma tronche.

- Les séries pour lesquelles je vais avoir un coup de coeur...
... seront annulées au bout de deux saisons. Exemples : Pushing Daisies, Life, Samantha Who?.

- Les séries que j'aimerai plutôt bien et auxquelles je déciderai qu'il me faut du temps pour les adorer...
... seront annulées en moins d'une saison. Exemple : Privileged.

- Les séries super originales mais qu'on sait qu'on regardera seulement avec une boîte de paracétamol :
... n'iront même pas jusqu'au bout de leur saison. Exemples : Kings.

- Les séries dont je n'ai rien absolument rien à battre limite au contraire...
... seront honteusement renouvelées. Exemples : Hannah Montana, The New Adventures of Old Christine, 30 Rock.

Voilà, circulez, ya rien à voir, les jeux sont faits, rien ne va plus, inutile d'éplucher les projets de la rentrée, on sait déjà tout, il n'y a plus le moindre suspense. Rentrez chez vous, messieurs-dames.

Je crois que la chaleur me rend blasée.

Posté par ladyteruki à 15:30 - Point Unpleasant - Permalien [#]

30-05-09

C'est dans les vieilles marmites... ah, non, tiens.

J'ai décidé d'engager un mage vaudou. Il devrait pouvoir me mettre en contact avec les forces occultes qui sont à l'origine du renouvellement inexplicable de certaines séries. On a déjà évoqué le cas Gary Unmarried, eh bien sitôt qu'on sait que c'est l'œuvre perverse du Malin, tout de suite, on comprend mieux.

Après une semaine passée sous les auspices de The Tudors et A la Maison Blanche, j'avais envie d'un peu d'humour, ça arrive même aux meilleurs d'entre nous après tout. J'ai voulu prendre conseil auprès d'une personne que je pensais bien intentionnée à mon égard...
"Hey, lady, tu sais, cette série qui dure depuis plusieurs saisons et que tu n'as toujours pas regardée...?
- Uh oh.
- Eh bien elle a été renouvelée !
- Humph.
- Tu devrais y jeter un œil, franchement.
- Hm...
- C'est super drôle, franchement. Tout le monde adore. Ça marche bien aux USA, en plus..."

Je me suis faite avoir avec The Big Bang Theory, je me suis faite avoir avec 30 Rock, on aurait pu penser que je ne me laisserais plus prendre à pareilles tactiques. Rien du tout, je me suis faite avoir comme un bleu. Ou : pourquoi une fois de temps en temps, je devrais croire mon instinct. D'accord, c'était une bonne initiative de donner une seconde chance à Rome et The Tudors, mais c'est pas une raison pour en faire une généralité. Certes, jamais deux sans trois, mais je pense que ça ne vaut que pour les séries dramatiques.
The New Adventures of Old Christine, par contre, c'était la pire idée téléphagique de la semaine.

Est-ce que les DVD de cette série sont vendus avec une plume incluse, pour pouvoir se chatouiller sous les bras, et ainsi esquisser un vague sourire ?

Ce genre de sitcoms pseudo-familiaux au rabais, et ça englobe Gary Unmarried, Surviving Suburbia et donc The New Adventures of Old Christine, yen a un peu marre quand même. C'est toujours la même chose. C'est encore une fois des gens sans problème dans la vie qui essayent de nous faire rire avec des situations au-delà du banal. Je rappelle que pourtant, sitcom vient de situation comedy, la situation devrait être drôle, non ? Qu'est-ce que ces gens ont tous, à se plaindre d'avoir un toit, un travail, des enfants...? On en n'a pas assez soupé pendant la décennie précédente, avec les Tout le monde aime Raymond et autres cochonneries du même acabit ?
Rires en boîte, situations convenues, humour prévisible, jeu sans subitilité : tels sont les ingrédients qui m'attendaient, et qui m'ont confortée dans l'idée que, The New Adventures of Old Christine, c'est finalement comme Seinfeld : on est ravis pour les autres que ça leur plaise, mais on n'en comprendra jamais l'intérêt tant c'est d'une facilité désoeuvrante. Et la solution de facilité, c'est pas un peu... facile ?!

Je sais pas, vu qu'elle s'est débarrassé de son ex-mari, que son petit est entré dans la grande école et que son frère habite chez elle, Christine, elle pourrait en profiter pour faire plein de choses ! Pour changer de vie ! Pour se lancer dans un projet abracadabrantesque à faire hurler de rire même les ménagères constipées ! Non, il faut qu'elle sacrifie à son tour à tous les poncifs du genre, qu'elle se remette sur le marché du coeur, qu'elle angoisse comme une malade pour sa marmaille, qu'elle cherche à exister socialement auprès des autres parents d'élèves, etc... MAIS C'EST NUL !!! Et entre parenthèses, c'est d'un rétrograde...!

Non, vraiment, ça passera pas. The New Adventures of Old Christine a tout de vieux et rien de nouveau, ne croyez surtout pas le titre.
Ça, c'est fait. Suivaaaant !

Mon mage vaudou m'a recommandé de lui apporter un poulet blanc lors de ma prochaine visite, afin de m'exorciser. Je pourrai peut-être ainsi oublier que cette série-là a été renouvelée, a contrario de Samantha Who?, qui sait ? Ou bien si je lui fais sacrifier un bouc, il nous aidera, Christina et moi, à rétablir la justice en ce vil monde télévisuel ? Un autographe, merci !

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche The New Adventures of Old Christine de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 09:58 - Telephage-o-thèque - Permalien [#]

11-04-09

[DL] Samantha Who?

Autant il y a des génériques supra-courts qui n'ont strictement rien à dire, autant celui de Samantha Who? a le mérite de finalement poser assez bien les bases sur lesquelles repose la série, et ce en... top chrono, 4 secondes. Pas mal quand même. Belle performance.

SamanthaWho
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Je dis évidemment pas que, dans 10 ans, on parlera du générique de Samantha Who? comme d'un classique du genre, mais il faut quand même bien avouer qu'il est moins décevant que d'autres de durée équivalente, voire supérieure. Comme quoi, c'est pas la taille qui compte, c'est ce qu'on en fait.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Samantha Who? de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 11:03 - Médicament générique - Permalien [#]

10-04-09

[GAME] Devinez qui est de retour ?

Attention Mesdames et Messieurs, dans un instant, ça va recommencer !
Sous vos yeux ébahis, voici le grand retour du jeu des génériques, qui vous manquait, j'en suis sûre, je le sais, ne niez pas. Le weekend sera long pour ceux d'entre nous qui, ayant trop dépensé en DVD, ne peuvent pas partir chasser l'oeuf de Pâques à la campagne, alors pour vous occuper, voici 10 nouveaux génériques dont il vous faudra deviner l'identité.

Le thème du jour est : je suis déjà bien gentille d'appeler ça un générique.
En effet, vous n'aurez pas été sans remarquer que les génériques relèvent de plus en plus souvent de l'arnaque. Donc aujourd'hui, on va parler de séries qui ont opté, et ça n'a rien à voir avec leur qualité d'ailleurs, pour le moindre effort, proposant ainsi un générique de quelques secondes à peine, parfois à peine un petit panonceau !
Les exemples ne manquent pas (hélas), et certains ont plus de charme que d'autres mais, comme toujours, vous aurez droit à un petit indice, et si vous demandez gentillement, vous en aurez peut-être plus. Faites déjà ce que vous pouvez, on verra ensuite.
Je vous rappelle juste que par exemple Traveler ou Pretty Handsome ne sont pas recevables, parce que déjà postés sur ce blog. Alors n'hésitez pas à vérifier le flacon !

Donc les génériques que nous cherchons aujourd'hui ne durent pas plus, montre en main, que 10 secondes grand, grand maximum, et à ma connaissance (hop, je suis perchée) il n'en existe pas de version longue. Et voilà quelques indices pour deviner à quelles séries ils correspondent...

1 - Une série avec un nœud papillon > Party Down
2 - Une série où on pourrait croire qu'on voit Ken Reeves, mais non, c'est pas lui > The Mentalist
3 - Une série qui se passe dans un monde riche > Privileged
4 - Une série qui n'a rien d'aussi aérien que Laputa > Castle
5 - Une série qui devrait vous sembler évidente vu le blog où vous vous trouvez > Pushing Daisies
6 - Une série qu'on a oubliée > Samantha Who?
7 - Une série à propos de laquelle je vous ai bourré le mou il y a quelques mois > Brothers & Sisters
8 - Une série avec de la pelouse partout, et il n'y a que ça à voir > Surviving Suburbia
9 - Une série de banlieue > Rita Rocks
10 - Une série dont je reparle plus en détails en juin > Life

Allez, je suis gentille : comme vous avez les bras chargés de chocolat, on va dire que vous avez jusqu'à lundi soir... ça fait un bon gros weekend pour trouver les 10 séries en question ! Et puis c'est vrai qu'il y en a qui sont piège... Un indice sur le n°10 viendra au cours du weekend mais si vous devinez avant que je ne poste cet indice, je vous offrirai une surprise en bonus.

Bon jeu à tous et que le meilleur gagne !

Au fait, j'vous devais pas un cookie, par hasard ?
Cookie_NakaFreeViewer

Posté par ladyteruki à 19:13 - Games On - Permalien [#]


06-04-09

DVD What ?

Jusqu'où poussera-t-elle la logique ? C'est un miracle que je sache lacer mes chaussures quand on voit par qui j'ai été éduquée.

Après m'avoir fait une mauvaise blague en ne m'offrant pas le DVD pour lequel je faisais du lobbying depuis des mois.
Après avoir promis un DVD de Pushing Daisies "pour mon anniversaire en retard".
Après me l'avoir offert sans le consentement de mon père parce que je trépignais ostensiblement d'impatience.
Après m'avoir repris le coffret en me laissant les DVD pour que ça me soit offert avec mon père pour témoin.
Après avoir passé du temps à chercher un coffret pas trop cher  pour avoir quand même un ticket de caisse à montrer à mon paternel, notre choix final se portant finalement sur Samantha Who?.
Après avoir décidé de mettre les DVD de Samantha Who? dans le coffret de Pushing Daisies pour faire illusion.
Après m'avoir finalement offert le coffret de Pushing Daisies vide ce samedi, cette fois bien en présence de mon père.
Après m'avoir laissé tout le weekend pour ranger, perplexe, mes DVD Pushing Daisies dans mon coffret Pushing Daisies.

...Ma mère m'a, en cachette de mon père, ce soir, remis les DVD et le coffret de Samantha Who?.

CompletementPerdue

Je m'attends d'un jour à l'autre à ce qu'elle me reprenne l'un, l'autre ou les deux, parce que franchement, là, je ne la suis plus du tout.

Et pour ceux qui manquent cruellement de repères : la fiche Samantha Daisies? de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:42 - Opération COLLECTION - Permalien [#]

04-04-09

Quand yen a plus...

Ca y est, de haute lutte, j'ai enfin le coffret qui va avec les DVD Pushing Daisies. Ça n'a pas été de tout repos, ça n'aura jamais pris que plusieurs mois, mais ça y est, je peux enfin dire que la première saison est intégralement mienne.

Le repos du guerrier ? Pas pour tout de suite.

Attention les yeux, cet été sort la saison 2 aux Etats-Unis, avec TOUS les épisodes (même si d'ici-là ABC persiste dans son ignominie et sa bêtise), et un nouveau combat s'engagera.

Mais pour l'instant, je savoure cette première victoire, remportée de haute lutte.
Hm, d'ailleurs maintenant que j'y pense, c'est ptet pas plus mal qu'il n'y ait plus d'anniversaire à fêter ni rien en ce qui me concerne en été, comme ça j'ai les coudées franches, ça va être beaucoup plus simple pour tout le monde !

UnDinerPresqueParfait

PS : je remarque cependant que ma mère a dû lire mon post de cette nuit, parce que finalement, il n'y avait pas de DVD Samantha Who? dans le coffret qui m'a été solennellement remis aujourd'hui. Le gag ultime, en quelque sorte.
Vous voyez ? Une bataille se gagne, une autre s'annonce...

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Pushing Daisies de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:05 - Opération COLLECTION - Permalien [#]

Everybody Ned Somebody

J'ai pas la force.
Je sais bien que la pétition a plusieurs mois. Je sais bien que l'annulation aussi. Je sais bien que maintenant ya plus que quelques clampins pour ajouter leur signature parce que tout le monde sent bien que c'est trop tard (bien que, merci de le noter, mais en un mois les signatures avaient triplé, juste après l'annonce de l'annulation, et ça franchement il faut le souligner parce que hein, on a tous fait des efforts sur ce coup, et même après).

Nan, mais je sais. Ca sert à rien de garder ce lien dans ma colonne.
Mais j'ai pas le coeur, vous comprenez ? Parce que ça voudrait dire que c'est vraiment, vraiment fini.

Et s'il y a bien une chose qui n'est pas finie, c'est mon histoire avec Pushing Daisies.
Tiens ça me fait penser que je vous devais une anecdote. Si, vous allez voir, ça vaut le coup, pourvu de bien suivre le déroulement des opérations, vous allez vous bidonner.

Vous vous souvenez combien j'ai lutté pour me la faire offrir pour mon anniversaire... pour finalement l'avoir dans l'os ? Je crois que ça s'est vu, mais j'y tenais à ce DVD. J'y tenais dés que j'ai su qu'il sortirait, j'y tenais encore plus fin novembre quand a été annoncée l'annulation, j'y tenais et pas qu'un peu pour Noël, j'y tenais pour mon anniversaire le mois suivant... mais ya des gens qui ne comprennent rien à rien, limite s'ils ne se moquent pas. Donc je me suis retrouvée avec un ersatz et croyez-moi, pour me mettre en boule, il n'y avait pas plus réussi que ce vilain truc en plastique signé de la main de mes parents.

A quelques temps de là, je continue de faire savoir que le DVD me plaît vraiment, vraiment, vraiment beaucoup, qu'il sort le 11 février en France et que cette fois, après bientôt quatre mois à baver dessus, ça va bien, j'y vais le jour de la sortie.

Mais de façon complètement inattendue, ma mère me dit qu'elle va finalement l'acheter.
Bon, donc le 11, je suis restée sage, j'ai évité la FNUC du mieux que j'ai pu, j'ai encore attendu. Et là, rien. On devait m'inviter pour me remettre très officiellement le DVD en tant que "cadeau d'anniversaire en retard", mais j'ai jamais été invitée au fameux dîner de gala de mes rêves. J'en ai donc fait une dépression, normal, vous feriez pareil à ma place. Pis j'ai rouspété aussi. Mais ça je le fais de toutes façons, c'est sûr. Sauf que là je commençais à l'avoir vraiment mauvaise, parce que maintenant, ils l'avaient acheté, c'est juste que personne ne se décidait à me donner le coffret, je pouvais même pas dire : allez, je vais à la FNUC et on n'en parle plus.

Un jour que ma mère passe me voir, elle me glisse le coffret l'air de rien et me dit que, bon, elle a un peu remarqué que j'étais obsédée par ce DVD, et qu'on n'allait pas attendre d'organiser un truc avec toute la famille pour me le remettre. J'ai failli en pleurer de joie, comme vous l'imaginez. Elle me dit qu'elle expliquera à mon père qu'elle n'a pas pu acheter le DVD et que comme mon petit four a lâché, on va plutôt m'offrir ça pour mon anniv (tout bénéf pour moi, soit dit en passant). Et que quand je viendrai pour fêter mon fameux cadeau d'anniversaire en retard, eh bah j'aurai un four et tout le monde sera content.
Et on aurait très bien pu arrêter les frais à ce moment-là. Mais non ! Parce que dans la famille de lady, rien n'est jamais aussi simple que ça pourrait l'être !

CAR, REVIREMENT DE SITUATION ! Quand ma mère lui sort son petit mensonge sur l'air de "bah finalement j'ai pas pu acheter le DVD alors on lui paye un mini four (même prix, en plus, tu vas être content) pour son cadeau d'anniversaire en retard à la place", eh bah à la surprise générale, et prouvant que finalement le travail au corps effectué sur lui l'été dernier pour qu'on m'offre le DVD de la 1e saison d'A la Maison Blanche avait payé, mon père s'écrie que, effectivement, c'est mieux de m'offrir un four parce qu'un four, c'est utile, mais qu'ils m'ont maintenant promis le DVD. Et que l'idée ne l'enchante pas, parce que c'est un DVD, donc c'est pas de la culture, mais qu'une promesse est une promesse. Et que DVD il doit donc y avoir.

Ma mère revient donc pour me dire que, d'une part, je m'achèterai mon nouveau four toute seule comme une grande (bon, à la limite on s'en fout) mais surtout que maintenant, elle va devoir faire croire à mon père qu'on m'offre le coffret, alors qu'elle me l'a déjà donné.

Donc, suivez bien la logique, parce que là va yavoir du sport cérébral ; plutôt que de me dire : "rend-moi le coffret et joue la surprise quand on te l'offre", elle a préféré goupiller une combine pas très logique mais qui m'arrange bien : elle a récupéré le coffret Pushing Daisies, mais vide ! J'ai gardé les DVD. Pourquoi ? Parce que mon père sait à quoi ressemble le coffret, et qu'il sait lire ! Donc il faut m'offrir le bon coffret.

Mais là où j'ai pas du tout compris, c'est qu'elle m'a aussi demandé quel autre DVD elle pourrait mettre dans le coffret de Pushing Daisies à la place, pour qu'il y ait quand même des DVD dedans (limite je suis pas obligée de l'ouvrir devant eux, le coffret, pourtant !).
Alors on a trouvé Samantha Who?, qui sortait pile au bon moment et avec un prix vert à la FNUC dérisoire, et donc le gag final, c'est qu'elle va mettre les DVD de Samantha Who? dans le coffret Pushing Daisies, pour que ce dernier me soit offert très officiellement lors du dîner de "re-anniversaire" avec ma famille, ET qu'elle me filera le coffret vide de Samantha Who? ensuite, en douce, quand on se verra sans mon père.

Prenez le temps de relire si vous n'avez pas tout saisi. Je vous rassure, j'ai mis du temps aussi. Mais une fois qu'on a pigé le truc, c'est épatant en fait. Parce que si sur le coup, j'ai d'ailleurs rien compris à son micmac, tout ce que je sais à présent, et c'est l'essentiel finalement, c'est que je regarde depuis plusieurs semaines la 1e saison de Pushing Daisies en DVD alors que mes parents m'offrent le coffret demain ; que demain, je vais recevoir les DVD de Samantha Who? ; et que quelque part avant la fin du mois, ma mère m'offrira le coffret vide de Samantha Who?.

Tout ça pour pas dire à mon père qu'elle m'a offert le DVD de Pushing Daisies. Des fois ça vaut le coup d'avoir une famille complètement déglinguée. Ils sont pas normaux, mais c'est la première fois que ça me rend autant service. Et pour quelque chose en rapport avec les séries, en plus ; ça tient carrément du miracle.

De pas du tout de DVD pour mon anniversaire, on est passés à deux DVD de séries qui me font plaisir ! Enorme, non ?
Hey, franchement, ça valait coup que je vous la raconte, celle-là, non ? C'est de l'anecdote, ou je m'y connais pas !

Donc enlever le panneau Sauvez Pushing Daisies ? Ca me fait encore plus mal au coeur après toutes ces péripéties. Nan, j'vais le laisser encore, même s'il sert à rien. Ned et moi, ça ressemble plutôt à l'histoire sans fin...

savehim

Et pour ceux qui manquent cruellement d'une tarte à la crème dans la figure : la fiche Pushing Daisies de SeriesLive. Nan parce que faut suivre, un peu, quand même, quoi...

Posté par ladyteruki à 02:27 - Opération COLLECTION - Permalien [#]

09-11-08

Et maintenant... que vais-je faire ?

nextepisode

Le 19 Novembre ?! Tout ça ? Une semaine, bon, passe encore mais... le 19 Novembre ?
. . .
Dites, ça me fait penser, vous voulez que je vous avoue un truc honteux ?

Je n'ai pas du tout l'oreille musicale. Ce qui est un comble quand on sait que j'ai fondé un site sur la musique japonaise (QUI a dit que ce n'était pas vraiment de la musique ? ne niez pas j'ai entendu). Pour commencer je n'ai aucun, mais alors aucun sens du rythme, je chante faux, et d'une façon générale, je suis nulle dans tout ce qui touche à ce domaine. En même temps, j'ai une excuse : mon oreille droite est en panne depuis quelques années.

La plupart du temps, je suis incapable de dire si l'épisode que je viens de regarder contenait de la musique ou non, et si c'est le cas, de quel genre. Il faut vraiment que j'aie affaire à un extrême pour que ça fasse tilt chez moi. Mais comme je l'ai dit, c'est la faute de mon oreille droite : si elle faisait son boulot, l'autre n'aurait pas à se concentrer sur les dialogues, occultant ainsi la bande son afin de suivre l'histoire (ça reste quand même le plus important !).

J'ai passé des années à essayer de discipliner mon ouïe, mais rien à faire : elle reste désespérément bancale.
Sans compter que dés que j'essaye de chanter, ça donne un peu, si vous voulez, comme la fin du season première de Samantha Who?, pour ceux qui suivent...

Il m'arrive de temps à autres de m'acheter une B.O. de série pour essayer de prêter un peu plus l'oreille à l'univers musical des séries que je regarde. J'ai ainsi prêté l'oreille à Sex & the City (oubliez, une arnaque), Malcolm (fun mais en fait beaucoup des chansons de ce CD n'ont pas été utilisées plus de 30 secondes dans la série), Farscape (carrément le pied) et autres Soul Food (j'en ai déjà parlé dans un épisode de SeriesLive On Air).

Alors, quand je chante (faux) les louanges d'une B.O. de série, croyez-moi, c'est qu'elle a quelque chose de très, très spécial. Et quand je m'aperçois qu'elle est dispo alors que j'étais sûre qu'elle ne sortait pas avant un mois, forcément...

Donc écoutez bien : Pushing Daisies, la B.O. de série du siècle !!! D'accord, c'est court, mais c'est bon.
favicon

PS : quand on écoute cette merveille, on se dit que la seule chose qui manque à cette série pour être parfaite, c'est un générique d'une minute !!!

Posté par ladyteruki à 15:07 - 3615 My (So-Called) Life - Permalien [#]

15-10-08

L'ignorance est un bienfait

Comme vous le savez probablement si vous avez prêté attention à mes élucubrations estivales, j'attendais avec impatience la reprise de Samantha Who? en cette rentrée. C'est la seule série humoristique, cette saison, que je regarde en pensant qu'elle est vraiment drôle (pour vous donner un exemple du contraire, The Big Bang Theory, c'est juste pour tuer le temps, par contre).
J'avais été peinée d'apprendre les déboires médicaux de l'exubérante Christina Applegate, mais j'étais résolue à ne pas me laisser déprimer par de telles nouvelles, même si les termes de "rémission totale", pour un cancer, semblent un peu précipités à aussi court terme. M'enfin bon, je vais pas me laisser déprimer, j'ai dit !

Mais voilà, force est de constater que, d'une part, cette reprise de saison n'était pas aussi fofolle qu'attendu (pour vous la faire courte et sans spoiler : Samantha s'aperçoit d'un talent qu'elle avait dans sa vie d'avant, elle aimerait le reconquérir, mais n'y arrive pas... bref un schéma très classique pour la série ; on est pourtant en droit d'attendre un season premiere qui tue, et surtout qu'en 2e saison, les choses bougent un peu), et surtout, j'ai passé la majeure partie de l'épisode à me sentir mal à l'aise. Bêtement, sans doute. Mais mal à l'aise quand même.
Pourquoi ? Hé bien parce que dans l'une des premières scènes, Samantha tombe le haut... et je dois bien avouer que j'ai trouvé ça un peu inapproprié.

Je n'ai rien contre un beau lâcher de seins dans une série, notez bien. Je suis hétéro mais pas je sais reconnaître ce qui est beau. Quand ça sert l'histoire ou un bon gag, je ne vois pas le mal non plus. Quand l'actrice est jolie, bon, pourquoi se priver d'une partie de l'audience masculine, aussi. Mais ça devient inconfortable quand il a été fait une certaine publicité autour desdits seins quelques semaines plus tôt, à peine. C'est de mauvais goût, quelque part ; d'aussi mauvais goût que si Fran Drescher jouait une scène de viol à des fins pseudo-comiques, mettons. Ca met vraiment mal à l'aise celui qui regarde ledit spectacle en sachant qu'il devrait en rire, alors qu'il ne parvient pas à trouver ça drôle.

Je peux imaginer que ce soit la façon pour Christina Applegate de dire "regardez, je vais bien, n'y revenons plus !".
Je peux imaginer que ce soit aussi sa façon de se dire "je vais bien !".
Je peux imaginer plein d'explications plus ou moins rationnelles. Mais ça reste un peu... étrange. Le fait de lire certaines choses, que ce soit aussi bien sur des acteurs que sur des séries elles-mêmes, change la vision que nous en avons, et il n'est pas toujours bienvenu d'en jouer.

Le vrai problème, c'est qu'en fait, le parcours d'un téléphage est souvent le suivant :
- au début, il voit des séries à la télé (c'est sympa, mais sans plus)
- un jour, il les regarde car l'une d'entre elles a accroché son attention (on connaitra plus tard cette série sous la dénomination de "série préférée"/"référence"/"série culte", souvent uniquement pour des motifs sentimentaux)
- il commence à chercher à en voir plus à propos de cette série (les épisodes en entier, puis un maximum d'épisodes, puis tous les épisodes...) et éventuellement à propos de quelques autres par effet de contagion/d'appétit
- il essaye d'en savoir plus sur le contenu, et lit des articles (il entre donc dans l'enfer de la presse spécialisée et sa distribution parfois aléatoire), des livres (novellisation ou analyses), sites internet, peut-être fanfictions
- il essaye d'en savoir encore plus, mais cette fois sur le contenant : production, acteurs, chaîne, moyens techniques (pour vous donner un exemple, 3/4 des fans de science-fiction installent un logiciel de 3D pro ou semi-pro pendant cette phase)
Vrai ou pas vrai ? Nous passons progressivement d'un stade de découverte à un stade de surinformation. Osera-t-on me dire qu'on regarde la série de la même façon à chaque phase ? Plus je fréquente internet, et notamment les sites d'information téléphagique, plus je me dis que la dernière étape n'est guère plus enviable que la première, comme un passage du trop froid au trop chaud. Ca doit être pour ça que j'évite de plus en plus les sites informatifs pour me concentrer sur l'aspect subjectif des choses, d'ailleurs... En vérité, s'il est dans la nature du téléphage d'en vouloir toujours plus, un jour, après avoir fait un bout de chemin, nombreuses sont les tentations de s'éloigner de ce qui le passionne au début, à savoir le contenu des séries, au profit de sujets plus périphériques... y compris les divers potins sur les uns et les autres, sur leur vie familiale, amoureuse, médicale ou autre. Avons-nous besoin de le savoir ? Pas vraiment ! Mais plus le temps passe plus nous y prêtons oreille tout de même, ne serait-ce que parce que nous fréquentons des canaux d'information qui couvrent ces sujets, au prétexte qu'ils ont un rapport avec les séries, et qu'il est difficile de ne pas voir ces news au milieu des autres.

Soudain, je ne sais plus si j'ai envie de savoir quoi que ce soit. J'ai l'impression que d'avoir lu des news sur les problèmes de santé de Christina Applegate me retire une part de mon plaisir à la voir évoluer à l'écran. Cela lui enlève une partie de sa liberté. Soudain je ne vois plus Samantha Newly, mais justement Christina Applegate. Et c'est pas juste de me faire ça.
Je me sens lésée d'être informée.

Posté par ladyteruki à 15:24 - 3615 My (So-Called) Life - Permalien [#]


  1  2    Fin »