ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

17-01-11

Retraite anticipée

La recette de TV Land semble consister à récupérer des stars de sitcoms depuis longtemps oubliés du grand public (si possible de Voilà!, d'ailleurs à quand David Spade ?) et les recycler dans des comédies indigentes comme seuls peuvent les aimer les... eh bien, les spectateurs de TV Land, je présume.
Rarement une chaîne aura su si bien donner à son public ce qu'il est venu précisément y chercher.

Après Hot in Cleveland, dont les observateurs ébahis assistent à la réussite nationale et internationale, voici donc Retired at 35. Contrairement à son prédécesseur, ce sitcom ne donne pourtant pas satisfaction, non, même en ayant considérablement baissé le niveau de ses attentes.

Retiredat35

Déjà, et attention au spoiler, son titre et le peu que je savais de son pitch étaient menteurs : son personnage principal n'est pas un retraité de 35 ans, mais tout simplement un chômeur. Au cours du pilote, notre héros va en effet profiter du soleil de Miami, où il est en visite chez ses parents, pour plaquer son job (certes bien payé) à New York et changer de vie. Là-dessus, sa mère inspirée par son geste décide de plaquer son mari séance tenante ; le tandem qui en résulte rappelle un peu la configuration de Sh*t my Dad says, à la différence de l'entourage du jeune homme qui semble un peu plus fourni dans la nouveauté de TV Land, et surtout, sachant que la maman a son nom en haut de l'affiche, on se doute un peu qu'on ne va pas tarder à la revoir.

En-dehors de ça, les variations sont très subtiles, pour autant que le mot "subtil" puisse trouver sa place dans un post sur Retired at 35. C'est d'ailleurs fou le don qu'on certaines séries d'être nouvelles, sans apporter une once de nouveauté. C'est même fascinant.
Mais pas au point de regarder bien longtemps.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Retired at 35 de... de... eh bah mince alors.

Posté par ladyteruki à 18:04 - Review vers le futur - Permalien [#]

  1