ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

15-01-11

[DL] Pigalle, la nuit

Non alors, je vous rassure tout de suite, vous ne vous êtes pas trompé de blog, ici c'est bien ladytelephagy, sauf qu'on est entrés dans un weekend spécialement dédié aux génériques de séries française, bien que je ne sache pas bien comment j'en suis arrivée là. Après la découverte de Hard, il semblait normal que je me mette enfin à Pigalle, la nuit, que je me promets de découvrir depuis un bout de temps maintenant et, en guise d'apéritif, j'ai voulu commencer par regarder le générique. Etrange expérience en vérité.

Pigallelanuit
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Ce n'est pas du tout ce que j'avais imaginé comme générique pour cette série. Je ne peux décemment pas dire que ce soit moche, sans originalité, ou peu séduisant, mais le moins qu'on puisse dire c'est que ça me laisse pour le moins circonspecte. Je ne voyais vraiment pas ça comme ambiance pour le générique de la série, parce que Pigalle, la nuit, pour autant que je sache, c'est une quête dans un milieu fourmillant de portraits variés, et on a ici avant tout l'image de deux personnes qui s'enlacent sur fond d'ode à Paris, grâce aux tatouages. J'aime Paris, donc je ne vais pas me plaindre de cette façon particulièrement alléchant de dépeindre notre belle capitale, mais enfin, ça semble trop intime, quelque part, vis-à-vis de l'image que je m'étais façonnée de la série.
Bon, l'essentiel c'est que même interloquée, je tente quand même. Allez, dés que je rentre, je me lance.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Pigalle, la nuit de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:30 - Médicament générique - Permalien [#]

  1