ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

08-12-08

Message in a bottle

Il y a des gens qui ont des choses à dire... alors, écoutons-les, voulez-vous ?

Commençons par les cire-pompes, qui espèrent voir leur requête affichée dans cette rubrique en postant des requêtes à base du nom de ce blog ; c'est très facile, on l'a dit, mais ça les fait marrer... C'est comme vous voulez, mais ça vous retire dix secondes sur votre quart d'heure Andy Warhol à chaque fois. Vous voulez vraiment le gaspiller de la sorte ? Nan mais, ça vous regarde après tout...

- "cours ladytelephagy cours ça donne bonne mine"
Ouais mais pas par cette température, là, ça me donne le nez tout rouge, c'est vraiment pas joli. J'ai le nez fort mignon, cela dit, même rouge, mais c'est simplement pas ma couleur. Au moins, si je ne cours pas, il vire au violet et là c'est assorti.

- "lady telephage aussi"
A ne pas confondre avec Félicie qui, la pauvre, n'était pas gâtée par la nature.

- "on parle de tout sur ladytelephagy"
Même de cul ! Mais pas encore de philosophie. Qu'est-ce que le bonheur ?

- "ladytelephagy pense et puis oublie"
C'est la vie, c'est la vie... à quoi étais-je censée penser, dites-moi ? J'ai oublié. J'avais promis le pilote de Jack of All Trades, mais ça c'est fait... nan, vraiment je vois pas.

- "ladytelephagy a le feu au blog"
Ahlala, et si yavait que le blog, mon pauvre ami...

- "sex & ladytelephagy in the city"
...si tu vois c'que j'veux dire.

- "ladyteruki se noie sous les VHS"
C'est bien vrai ! J'envisage d'acheter l'appart de la voisine, d'ailleurs. Mais en 2009, tout ça sera de l'histoire ancienne..

- "dis ladytelephagy : tu nous offres quoi pour Noël"
Mais si je te le dis, ce ne sera plus une surprise ! Et d'ailleurs, as-tu été bien sage cette année ?

-"ladytelephagy fan de hannah montana"/"à quand hannah montana sur ladytelephagy"
Donc, non, tu n'as pas été sage cette année. La diffamation, c'est puni par la loi, tu sais !

Et puis il y a tous les autres ! Ceux qui parlent de séries. Enfin, un peu. Presque, quoi. L'essentiel c'est d'essayer, disons.

- "skyblog the secret life of the american teenager" / "ou trouver les dvd sunset beach"
C'est vous dire l'ampleur du travail qui reste devant moi que de voir de telles requêtes. Mais si elles mènent ici, peut-être y a-t-il un espoir ? Peut-être pourra-t-on en sauver quelques uns ?

- "recevoir une plaque de texas ranger"
Maman, sors de ce blog ! Enfin quoi, le chapeau que tu as reçu pour ton anniversaire n'a donc pas à suffit ? C'est quoi l'étape suivante, te faire pousser une barbe blonde ?

- "comment inviter une fille au bal de promo pour les nuls?"
Bah déjà, arrête de chercher la solution sur internet, un bal de promo c'est pas le dernier Call of Duty ! Qu'est-ce que tu crois que tu vas y trouver ? Plein d'autres nerds et geeks qui n'y savent pas mieux faire que toi ! Bon, maintenant achète-toi du Biactol, évite le noeud papillon si tu as de grandes oreilles et... oh, et puis zut, allez, va plutôt chercher une soluce pour Call of Duty.

- "jason priestley teen angel vidéo générique"
Eh bien, si tu le trouves, reviens par ici, et fais tourner, d'accord ? A part un rêve il y a des semaines, il ne m'en est pas resté grand'chose...

- "à quand capitaine flam sur ladytelephagy"
Dés qu'on m'aura procuré le pilote de Bomber X, je vous arrange ça. En VF, hein. Bonne défition. Noël approche. Mon anniversaire vient pile un mois plus tard. Vous savez ce qu'il vous reste à faire.

- "cul de amanda tapping"
Nan, là c'est dégoûtant... En plus ça se trouve, elle est même pas bien roulée. Elle est toujours dans des vêtements amples, non, moi je dis c'est louche.

Bonus caché !
Spéciale dédicace aux gros dégueulasses qui peuplent internet... sans vous, nous n'aurions pas la fibre optique aujourd'hui !


- "www.naturisme-tv.com"
Promis juré, ça s'est produit avant le post sur New York 911 ! Comme quoi, on ne nous aura pas attendu...

Allez, au prochain épisode, un vrai post qui parle de séries pour de vrai. Enfin, ni plus ni moins que d'habitude !

Posté par ladyteruki à 22:28 - Tell Me You Google Me - Permalien [#]

05-12-08

L'union (Jack) fait la force

Révisions d'Histoire. Prenez vos livres à la page 16 : Napoléon et l'empire français.
Bon, bah tout est faux. Ne me regardez pas comme ça, je sais ce que je dis, j'ai des sources : Jack of All Trades !

Surfant sur une ficelle vieille de plusieurs siècles (la bisbille des Anglais contre les Français) en y ajoutant un peu de rancœur américaine (pourtant pré-Irak), la série Jack of All Trades s'ingénie à jouer avec tout un tas de stéréotypes pour nous faire rire, et on ne va donc pas lui tenir rigueur de ses quelques (quelques !) inexactitudes historiques. S'il fallait toujours être réaliste, on aurait fort à faire avec bien d'autres séries, pour commencer. Ne m'obligez pas à dénoncer des titres.

Ainsi donc, la série s'amuse à nos dépens. Mais comme on aime bien Bruce Campbell, on consent à rire. D'un air pincé.
C'est parce qu'on est français.

JackofAllTrades___1
"J'aurais bien frappé avant d'entrer, mais mon poing avait d'autres projets". En une phrase (sa première), le personnage de Jack est résumé. Ah, attendez, il a quelque chose à ajouter... "Hey", lance-t-il ensuite à la belle damoiselle en détresse. Qu'en des termes galants ces choses-là sont dites. Jack est donc un mâle alpha un peu bourrin, appréciant autant la castagne que reluquer de la dentelle (voir plus si affinité). Un bon américain comme on les aime. Eh oui, l'avantage de Jack of All Trades c'est que, son personnage ne se prenant pas un instant au sérieux, on rit de lui autant qu'avec lui, et finalement, même pour nous les Frenchies, ça passe. C'est la magie d'Hollywood. De Palau-Palau. Peu importe.

JackofAllTrades___2
Je ne me rappelle plus : j'ai pensé à vous préciser qu'il y allait avoir quelques stéréotypes et blagues faciles sur les Français ? Bon, dans le doute, voilà qui est fait. Après tout, il fallait bien trouver une peuplade quelconque pour jouer les dindons de la farce (non, pas Brenda), et c'est tombé sur les Français, et un peu les Canadiens au début de l'épisode puisqu'on y était (mais n'est-ce pas la même chose ?). J'ai envie de dire : et alors ? Rien que les accents des personnages français (c'est cela, oui) sont hilarants. Justement, c'est même sans doute une dimension supplémentaire, mais bien involontaire, pour le spectateur français, qui se tape sur les cuisses de toutes ces bêtises qu'on colporte sur son pays.
Et puis, bon, si ça peut réconcilier ces snobs d'Anglais, et ces crétins d'Amerloques...

JackofAllTrades___3
"Jack, laissez-moi résumer... On a une série qui ne se prend pas au sérieux un seul instant, un personnage qui va faire de la castagne, un autre avec une mouche coquine, des répliques cinglantes à intervalles réguliers, un peu de fanservice à l'occasion... Diantre, mais ne manque-t-il pas quelque chose ?". Si fait, ma mie.
Un love interest. Si possible avec du piquant pour que la belle ne soit pas conquise tout de suite. Car si Jack of All Trades a su se créer un univers cocasse, et finalement assez différent de ce qu'on peut voir ailleurs, au niveau des ressors scénaristiques, on est dans la prévisibilité la plus totale. On aurait envie de dire que c'est dommage, mais comme justement ça fonctionne quand même... allez, va pour cette fois.

Vous l'aurez compris, Jack of All Trades est un pur divertissement, dans la moyenne supérieure des productions Raimi, enlevé, drôle et sans conséquence, bref, un produit typiquement américain (héhé). Pour ne pas l'apprécier, il faudrait être bien frigide !
...Ou Français.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Jack of All Trades de SeriesLive.
favicon

Posté par ladyteruki à 23:14 - La preuve par trois - Permalien [#]

29-11-08

[DL] Jack of All Trades

Vous avez déjà vu des génériques qui mettent en joie, dans le cadre du jeu des générique mais pas seulement. Bon, bah en fait, vous n'avez rien vu. Tant qu'on n'a pas découvert le générique de Jack of All Trades, on n'a pas encore vraiment ri devant un générique.

JackofAllTrades
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Là il faut bien l'admettre, tous les éléments sont réunis pour en faire l'un des plus ébouriffants génériques de tous les temps : chanson hilarante, montage hyper efficace et emprunt à la comédie musicale... non, vraiment, pas un téléphage sain d'esprit ne serait capable de se plaindre du résultat !

Pour savoir si vous rirez autant devant le pilote de la série, il vous reste encore un dernier titre à trouver dans le cadre de notre jeu des génériques ! Y parviendrez-vous avant dimanche soir ? Mystère... Angoisse... Suspense...!

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Jack of All Trades de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:23 - Médicament générique - Permalien [#]

28-11-08

[GAME] Rires et chansons

Qu'est-ce qu'on pourrait bien faire ce weekend ? J'ai peur de m'ennuyer, et je suis sûre que vous le craignez aussi. Il fait froid, mais on est encore à près d'un mois de Noël, bref rien d'excitant dans l'immédiat. Par exemple, demain, je suis censée aller dans une FNUC pour faire des emplettes de Noël, et ne pas dépenser un sou pour moi. Déprimant, non ?
Si seulement il existait un moyen de s'amuser, sur ce blog... je sais pas moi, n'importe quoi, même si c'est pas grand'chose... un jeu par exemple ? Surtout que, quelque part dans la journée, alors que ce post n'était qu'en brouillon en attendant que finissent mes uploads, on m'en a fait la demande...

Qu'à cela ne tienne, retrouvons dans la joie et la bonne humeur le jeu des génériques pour une nouvelle session dont le thème sera des génériques de séries qui me mettent de bonne humeur. Le sujet est vaste, je vous l'accorde, mais vous êtes tellement doués qu'il faut bien relever encore un peu le niveau, sinon où est le challenge ?
Les règles du jeu restent les mêmes, mais je les rappelle pour ceux qui feraient partie de mon arrivage volumineux de visiteurs de ces deux dernières semaines : aucun de ces génériques n'est déjà présent dans le flacon, et, si vraiment vous pédalez dans la semoule, je peux donner des indices en commentaire, il suffit de demander après plusieurs tentatives infructueuses.

1 - Une série avec de la peluche > Greg the Bunny
2 - Une série pas du tout de notre époque > Jack of All Trades
3 - Une série qui peut pas le faire toute seule > Scrubs
4 - Une série troglodyte > Fraggle Rock
5 - Une série un peu enfumée > That 70s Show
6 - Une série avec un dragon > Action!
7 - Une série héroïque > The Middleman
8 - Une série où il n'y a pas besoin de frotter la lampe > Code Lisa
9 - Une série animée dont je n'ai encore jamais parlé ici > Robot Chicken
10 - Une série qui s'est forcément inspirée des Ropers > Mariés, Deux Enfants

Allez, vous pouvez le faire, et j'adresse un message personnel : l'un d'entre vous peut décrocher un pilote que, je crois, il a très envie de voir, si vous trouvez dans un effort de groupe les 10 séries avant dimanche soir...
Je reviens demain en fin de journée sitôt la FNUC pillée, dans l'intervalle, rendez-moi fière !

Posté par ladyteruki à 20:19 - Games On - Permalien [#]

24-02-07

In the yeeeeeeear twenty-five twenty-five

Je ne pense pas que Cleopatra 2525 soit conçue comme une série comique. Encore que. Toujours est-il que ça n'empêche pas d'être pliée de rire devant pareille bêtise. Pourtant, on pourrait se dire qu'ayant vu quelques Hercule, à peu près autant de Xena, et même, ya des siècles, un Jack of All Trades, j'étais parée à la forme toute particulière que revêtent les séries de Sam Raimi. Eh bah non ! Ou plutôt : on a beau s'y préparer, quand le moment vient, on est quand même démuni.

Cleopatra 2525 reprend une partie des éléments qui avaient marché avec Xena, d'ailleurs : les héroïnes sont des femmes (cette fois, elles sont trois), et à la vue du pilote, on peut se dire qu'il suffirait de pas grand'chose pour instaurer une intrigue entre deux d'entre elles, peut-être même les trois, allons-y carrément. Les fringues sont à peu de choses près dans le même esprit, il n'y a que les matières qui changent et avec quelques accessoires futuristes en sus parce que, notons-le : Cleopatra 2525 est, de ces quatre séries, la seule qui ne se déroule pas à un âge antique. Bien qu'on retrouve les mêmes codes... et bien-sûr la même réalisation. Il y a de l'action, les hommes sont soit serviles, soit inifiment belliqueux, et bien-sûr, un quota de plaisanteries par acte.

A noter : ce ne sont pas ces plaisanteries contractuelles qui font rire. Non, c'est l'accumulation d'une réalisation déplorable (quand on est dans l'antiquité, ça passe, mais dans le futur, ça fait tâche) et d'une qualité de jeu qui donne à penser que la direction d'acteur n'est pas le plus gros du travail opéré sur la série. Ne parlons pas des effets spéciaux qui ont vieilli plus vite que ceux de certaines séries plus anciennes, sinon on en a pour des heures. Si avec ça, vous ne trouvez pas, sinon à vous poiler, au moins à sourire d'une rictus dédaigneux, c'est probablement que vous êtes trop coutumier de Sam Raimi et sa vision toute particulière du divertissement de télévision.

Parce que c'est bien de ça qu'il s'agit, dans le fond, de divertissement. En dépit de la trame scénaristique (il en fallait bien une, et on s'arrange pour qu'elle soit la plus simpliste possible, quasiment un prétexte), on a surtout là une série pas prise de tête, parée pour vous faire passer les 20 minutes les moins compliquées à comprendre possible, avec une moyenne d'une scène d'action toutes les deux minutes environ. Ce qui est beaucoup. Pourtant je n'ai rien contre les divertissements à la base, notez bien, j'en regarde un certain nombre moi-même à mes heures (on parle quand même de quelqu'un qui vient d'enchaîner sur la seconde saison de Reba et encense Une Nounou d'Enfer avec ferveur depuis une décennie, mes standards en terme de divertissement ne sont donc pas si élevés) mais il faut reconnaître que ce genre convient assez mal aux séries futuristes en général. Alors oui, on passe un bon moment (la moitié étant consacrée à se moquer du jeu de scène de Victoria Blatte, toujours si subtile) mais, sur le même principe (trois belles nanas, un contexte futuriste et de la baston régulièrement), on peut par exemple citer Birds of Prey, bien plus efficace, et surtout exigeant de son casting un peu plus que des mouvements de bassin ou de torse. Qu'une série ait vécu plus longtemps que l'autre reste un mystère pour moi.

Il faut quand même noter que le casting en question s'est illustré ensuite dans des rôles à la mesure de son talent : Victoria Prout a dégoté un rôle de composition dans Mutant X (ou on sent bien qu'elle a travaillé ses mimiques félines... et euh, c'est tout), on se souvient principalement de Jennifer Sky pour avoir officié dans le pilote de Fastlane, dans du Charmed et surtout dans un épisode de la première saison de Boomtown (en tant que... danseuse érotique aussi, et vu son CV actuel, c'est sans doute encore ce qu'elle fait pour gagner sa vie), et enfin Gina Torres n'est autre que la fière combattante qui se tient aux côtés de Malcolm Reynolds dans Firefly (là aussi, on sent le rôle de composition) ce qui lui a ouvert les portes d'une apparitions dans Angel (elle jouait aussi les terreurs, mais pas de démonstration exagérée de muscles cette fois) lorsque la luciole en question s'est éteinte, et qui depuis s'est tapé l'incruste dans un grand nombre de séries (24, The Shield, ALIAS...). On constate que c'est celle qui a le jeu le moins risible qui s'en est le mieux sortie. Comme quoi ya bel et bien une justice, même à Hollywood. Et puis finalement, Gina nous démontre quoi avec toutes ses apparitions ? Qu'il n'y a pas de mauvais acteur : il n'y a que des mauvais rôles, et des metteurs en scène de merde. Nan, ok, ya aussi des acteurs pitoyables, mais l'écriture et la direction n'arrangent rien.

Je sens que je vais discrètement planquer mon épisode de Cleopatra 2525, ptet même le jeter, je sais pas, parce que d'ici à ce que mon homme se pique de vouloir le regarder, ya pas loin. Et franchement, je ne voudrais pas interrompre sa consommation de Mutant X. D'ailleurs plus j'y pense, plus ces séries vont bien ensemble et se complètent à merveille.
O_o
Ok, c'est dit, je brûle mon exemplaire du pilote. Pas de blagues.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture (culture, culture... un bien grand mot) : la fiche Cleopatra 2525 de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 15:57 - Telephage-o-thèque - Permalien [#]


  1