ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

29-08-09

On n'attrape pas les téléphages avec du miel

Vous savez pourquoi j'aime regarder des pilotes ? Parce que ça me fait découvrir un univers nouveau. Le mot-clé étant "nouveau".
Car j'ai tout de suite un gros contentieux avec les séries qui dés le pilote, ne trouvent rien de mieux à faire que copier d'autres séries sans rien y apporter de personnel. J'imagine par exemple que le génie qui a été vendre Hachimitsu to Clover l'a pitchée comme suit : "ce serait Orange Days mais dans une école d'art". Et là je fronce les sourcils puissance 10 millions.

Orange Days est une excellente série. Était ; elle est japonaise. Ça fait d'ailleurs des plombes que je me jure de vous en parler et que je ne l'ai pas fait, c'est un crime. Il était donc naturel qu'un petit malin arrive par derrière et cherche à la ranimer. Mais ça, c'est quelque chose qui arrive souvent, simplement la plupart des créateurs de séries qui font ça tentent de maquiller leur forfait, et ajoutent quelques éléments pour faire genre "ah nan mais attends, c'est pas du tout pareil parce que tu vois...". S'ils ont du bol, le spectateur fera semblant de les croire.

Mais avec Hachimitsu to Clover, on ne gobe pas un seul instant qu'il s'agisse d'autre chose que d'un repompage en règle. Orange Days se passait à la fac ? Hachimitsu to Clover se passe à la fac. Orange Days suit les aventures de 5 amis ? Hachimitsu to Clover suit les aventures de 5 amis (même population d'ailleurs : 3 garçons / 2 filles). Orange Days a un personnage quasi-muet dont le héros tombe amoureux ? Nan, laissez-moi deviner... Et je n'irai même pas jusqu'à relever qu'un acteur d'une série se retrouve dans l'autre avec quasiment le même personnage.

Alors en soi, ce n'est pas une mauvaise série, certes, il y a des passages drôles (très drôles pour un ou deux) et d'une façon générale, c'est bien réalisé. Mais franchement, ça ne suffit pas à ce pilote pour qu'on développe une addiction à la série. Or, désolée, mais moi je pars du principe qu'il y a suffisamment de poissons dans l'océan pour que je ne me limite pas au menu fretin.
Par contre j'ai très envie d'un sandwich à la sauce miel-moutarde maintenant (alors qu'on n'a pas vu une goutte de miel dans cet épisode, allez comprendre).

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Hachimitsu to Clover de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 20:17 - Dorama Chick - Permalien [#]

  1