ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

12-01-09

Entrez dans la danse

Voilà un mois et demi que vous me gratifiez de requêtes diverses et variées et que je me les mets de côté pour un post comme celui-ci. Ne vous inquiétez pas, vos crimes ne restent pas impunis, et même si je ne fais pas un post à chaque fois, je vous vois...

- Le bal des obsédés

- "taille et poids amanda tapping 2008"
Parce que, tout bien pesé, avant de se la taper, il faudra être sûr qu'elle ne s'est pas laissée aller. C'est vrai qu'avec tous ces effets numériques dans Sanctuary, on n'est jamais à l'abri d'une mauvaise surpr-BANDE DE DEGUEULASSES ! Leave Amanda Tapping alone !

- "Fran Drescher en culotte"
On croit rêver. Ya une mode de la vieille peau en ce moment, quelque chose dont je suis pas au courant ? Je t'adore, Fran, tu le sais, mais merde, une cinquantenaire en culotte, quand même...

- "dernière nouvelle de Christophe Meloni"
Ah oui, vous aussi vous avez entendu parler de ce drame ? Depuis qu'il a perdu son R, il n'est plus le même. L'ombre de son ombre, tout ça tout ça.

- "petit ami d'anna paquin"
Et quand vous le saurez, vous ferez quoi, gros malin ? Vous lui lancerez un sort vaudou ? Tiens en parlant de ça, vous avez entendu la bonne blague qu'on nous a fait aux Golden Globes ? A mon avis, si vous voulez savoir qui elle suce, regardez donc par là...

- "depuis quand anna paquin à les dents du bonheur ?"
Depuis une pipe effectuée sur Rocco Sifredi. Vous ne saviez pas ? C'est là qu'elle a appris à jouer la comédie.

- "Vie Privée De kevin kilner"
Notons au passage une utilisation intéressante de la majuscule... eh bien, on dirait que Kevin est toujours marié à Jordan, pour autant que je sache, mais c'est comme avec Dylan McDermott, je suis sur le coup, donc je vous tiens au courant.

- "lee pace sa petite amie"
J'ai essayé de préserver notre vie privée mais il va falloir se rendre à l'évidence, Google nous affiche dés la première page, réduisant à néant mes tentatives de protéger l'anonymat de la petite amie de Lee. Car vous l'aurez deviné, je cache bien mon jeu : je fais croire que je préfère les quarantenaires, et en fait... Non, je plaisante, héhé. Evidemment, ce n'est pas moi !

- "taille de lee pace"
25 cm. Rha zut, je me suis trahie.

- Le bal des cireurs de pompes

- "je veux le classeur noir de ladytelephagy"
On dit pas je veux, on dit je voudrais. Bon, voilà ce qu'on fait : tu me dégotes un logiciel d'indexation de VHS, DVD et pelotes de laine, et moi, je t'envoie les 10kg de classeur en retour. Deal ?

- "Lady, je veux être dans Tell Me You Google Me, et que ça saute !!!"
J'ai hésité à le faire à cause de la majuscule. JAMAIS de majuscule.

- "ladytelephagy leverage"
J'ai vu le pilote en preair ya si longtemps que j'ai pas eu le coeur de vous faire un post quand ça a vraiment été diffusé. Pis j'ai dormi depuis. Pourquoi, mon opinion vous intéresse ?

- "naka danser sur ladytelephagy"
Naka apprendre Français bientôt ?

- "ladyteruki, elle est fan de "Sous le Soleil", mais elle ose pas le dire"
Ce crime ne restera pas impuni, je ferai donc une review épisode par épisode de Pushing Daisies dés l'acquisitions du DVD. Et rieeeeen que ça pendant des mois. Vous l'aurez cherché. Cela dit, si je peux confesser regarder le season premiere de One Tree Hill, je peux tout oser dire...

- Le bal des leechers

- "voir l'épisode pilote de tonnerre mécanique"
Ca fait du bien de se dire qu'on a fait un heureux, qu'on a pu lui montrer le droit chemin, et qu'en plus, pour une fois, c'est arrivé pile quand j'avais proposé un pilote en VF.

- "twin peaks faut-il regarder le pilote"
Noooooon, non voyons ! D'ailleurs, c'est pour ça qu'il est au début de la série : pour qu'on ne le regarde pas !

- "VOIR LES EPISODES DE LES FEUX DE L AMOUR DE LA SEMAINE PROCHAINES"
Quelle drôle d'idée. Ce sont les mêmes que la semaine passée !

- "il y aura t'il saison 2 generation kill"
C'est pour faire de la place sur votre pelote de laine, hein, avouez ?!

- "blog tv les craquantes"
Téléphage cultivé, ou gérontophile dérangé ? Je préfère décider que votre niveau d'illégalité se borne au cagoulage.

- "voir Catastrophes en chaîne power rangers"
Je veux mourrrrrrrrir !

- "lee pace soldier's girl"
Où est l'icône de déclaration amoureuse à mes visiteurs, sur canalblog ?

- "alexandria and roy film"
Aaaaah, il est là : bizou

- Le bal des allumés

- "la vérité sur petite maison dans la prairie"
Téléphage, on vous ment, on vous spolie. En fait, Laura n'a jamais eu de tresses. Je sais, c'est choquant, mais c'est la vérité vraie. Vous savez tout à présent, aha ! On ne vous la fait pas, à vous !

- "chignons petite maison dans la prairie"
/me se cogne la tête contre le bureau
Mais ils sont tous frappadingues !!!

- "Acheter Cannines de vampires"
Faut vraiment être déglingué pour faire ce genre de requête sans que ce ne soit ni Halloween ni carnaval.

- "j'ai du mal à finir les choses"
Crois-moi, jeune homme, vaut mieux ça que l'inverse.

- "couleur ipod cristina grey's anatomy"
Ouh putain, je crois qu'on a un gagnant de la palme de la requête la plus allumée, là !!!

- "Quoi regarder comme films quand on est en dépression"
Côté films, je ne saurais dire, mais côté séries, je recommande, disons, Oz, Profit, Six Feet Under, ce genre de choses. Cela dit je les recommanderais aussi à des non-dépressifs alors ça veut ptet pas dire grand chose. Non, ne sautez pas...

Et pour finir, spéciale dédicace aux fans dyslexiques de Nakayomi, alias "nayakomi".

Posté par ladyteruki à 17:43 - Tell Me You Google Me - Permalien [#]

28-07-08

[GAME] Lost in translation

Je n'avais pas réalisé, quand j'ai lancé la Pitchenette lundi dernier, qu'en déclarant l'un de vous vainqueur, j'allais me faire détester par les 5 autres participants à cette première édition ! Ce sont les risques du métier, certes.
Cela dit, qu'il soit bien clair que j'ai beaucoup hésité (beaucoup !) et que tout le monde est n°2 (mais ça n'ouvre droit à aucun cookie à la myrtille, désolée). Mais bon, tout le monde est bien conscient qu'il faut bien qu'il y ait un vainqueur, hein...

Notre gagnant est donc... [roulements de tambour] Rhalala, c'est pas facile... parce que franchement, le coup des Craquantes en goguette, c'était cool... et puis les possibilités dramatiques d'une série avec rien que des pères qui ont perdu leur enfant, vous imaginez ? Parfait pour moi qui cherche à me faire écorcher vive devant la télé ! Et puis, et puis et puis... bon je vais pas tous vous citer, mais y avait à chaque fois une bonne idée, vraiment. Allez vous relire si vous voulez.
En tous cas yavait pas beaucoup de dramédies, j'ai l'impression, dans vos pitchs... comme quoi vous avez bien cerné le jury !
Allez, cette fois j'y vais, le gagnant, c'est...

cookie_freescully

freescully ne pouvait pas le savoir en le proposant, mais c'est tout-à-fait le genre de sujet assimilés à des séries de guerre qui me plaît !!! (je suis sûre que ça me plairait plus que Generation Kill... eh non, rien de nouveau de ce côté-là, en dépit de mon entêtement)

Voilà ce à quoi j'avais pensé :
- Pendant la guerre froide, un astronaute russe infiltre l'équipage d'une station orbitale occupée par des américains.
- Un réalisateur de Los Angeles dont le dernier film a fait un flop décide de se recycler dans les productions bollywoodiennes et s'expatrie en Inde pour son film intitulé "Chapati".
- Dans un appartement londonien, deux extrémistes sont totalement coupés du monde, et préparent une attaque terroriste ; la série suit leurs préparatifs tandis qu'ils tentent d'échapper à la vigilance des agents de la CIA qui ont eu vent de leur projet.
Et moi à votre avis, je mérite un cookie ?

Allez, on passe à la Pitchenette numéro 2, voici les ingrédients, présentez-moi votre tambouille !
- le personnage principal a moins de 12 ans
- sa famille déménage souvent
- un lourd secret pèse sur eux...
J'espère qu'il y aura autant de participation, sinon plus, que pour la première édition... poussez pas derrière, tout le monde aura son cookie à la myrtille... à condition d'être inventif, ça va de soi.

Posté par ladyteruki à 23:52 - Games On - Permalien [#]

25-07-08

Next stats

Wow, vous vous êtes déchaînés dans les mots-clé ! D'une certaine façon, on sent que c'est l'été... Je me comprends !
Un ptit tour d'horizon ?

- cachet acteurs francais
Je crois qu'ils veulent qu'on appelle ça un "traitement", en fait. Euh, ah non, je confonds avec un autre corps de métier. Orf, c'est du pareil au même...

- comment berger plaque-t-il carrie
Un an et demi après, et toujours aussi ignares. Vous avez de la chance que je ne sache pas qui vous êtes !!! Vous devriez avoir honte...

- prononciation "desperate housewives"
Je vous souhaite bien du courage ! (c'est mignon de demander ça à Google, vous trouvez pas ?)

- suite de my so-called life / my so called life saison 2
Hoho, eh bah dis donc, yen a qui ont de l'espoir ! Hélas, mon bon ami... vous êtes assis ? Il n'y aura pas de saison 2, je pense. C'est assez mal parti vu que la série est annulée depuis un paquet d'années. Mais vous avez raison, ne vous laissez pas démonter.

- envie de mordre interprétation
Je trouve ça au contraire plutôt clair.

- pourquoi hannah montana sourit t'elle tout le tant ?
Parce qu'en fait elle a 54 ans et le lifting est très réussi, mais un peu tendu. Contente d'avoir pu vous aider sur le fond. Maintenant, sur la forme... euh...

- carré a casser sur VHS
Dans mes bras, mon frère de VHS ! (les BASF, sur la fin, elles avaient un autre système, c'était juste un petit loquet vert)

- ladytelephagy army wives
Ça va devenir une blague récurrente, alors ? D'accord. Mais faites mieux que Army Wives, ok ?

Bien, si je ne vous donne pas de nouvelles de mes essais répétés de regarder Generation Kill d'ici là, on se retrouve donc lundi avec les résultats de la première Pitchenette. Chuis contente, ça participe bien. Faut continuer !

Posté par ladyteruki à 23:40 - Tell Me You Google Me - Permalien [#]

Guerre interne

Des séries de guerre, il faut bien reconnaître qu'il y en a moins que, mettons, des séries sur les ados (certains argueront que les deux reviennent au même ; ceux-là auront trop écouté Whedon parler de Buffy). Et il y en a moins qu'il n'y a de films de guerre, aussi. Il faut dire que sur le principe, c'est moins déprimant pour le spectateur de regarder 2h de carnage une fois, que 45mn de carnage chaque semaine pendant plusieurs mois, je le conçois parfaitement.

Et pourtant, la première série qui m'ait marquée, celle par laquelle je pense que tout a commencé, c'est L'Enfer du Devoir. J'avais moins d'une dizaine d'années alors, mais c'est elle qui a semé les germes de ma téléphagie d'aujourd'hui ; laquelle se caractérise, dans 90% des cas, par une quête des situations les plus déprimantes et/ou douloureuses, précisément. C'est après L'Enfer du Devoir que je suis devenue téléphile. Le problème c'est que j'avais un mal de chien, par la suite, à trouver ailleurs les mêmes sensations. La difficulté était double : d'une part, en tant que petite fille, une partie des programmes qui auraient pu me plaire m'étaient inaccessibles, et d'autre part, je n'avais pas, au début des années 90, les moyens d'information qu'on a maintenant et qui permettent de chercher des renseignements ou des références sur un thème spécifique ou des critères précis.
Et puis, pas loin de 10 plus tard, SPACE 2063 est arrivée. Ma quête a trouvé là, à la fois, un aboutissement et un élément déclencheur : je savais que j'avais trouvé de quoi faire battre mon coeur, et en même temps, j'ai su que plus jamais cette soif de souffrance par procuration ne s'apaiserait. Et c'est donc comme ça que je suis devenue téléphage.

Ainsi donc, deux des séries fondatrices de mon parcours téléphagique se déroulaient en temps de guerre.
J'ajouterai qu'il y en a eu une troisième, qui, elle, m'a fait découvrir le monde de l'internet téléphagique : Band of Brothers. C'était quasi-orgasmique, une telle série, pour moi !

Aussi, lorsque se présente une nouvelle série du genre, je n'ai pas besoin de réfléchir à deux fois pour décider de l'essayer ; c'est instinctif, ça me donne envie.
Ce que je préfère, ce n'est évidemment pas de voir des mecs se faire dézinguer à longueur d'épisode (non ça c'est juste un bonus). Ce sont les vivants qui m'intéressent, ceux qui, dans toute bonne fiction sur la guerre, se posent des questions sur son utilité (et qui bien souvent ne lui en trouvent pas). Oui, on pourrait dire, en un sens, que j'aime les séries de guerre parce qu'elles n'en font justement pas l'apologie, paradoxalement !

Mais dans tout genre donné, il y a des moutons à cinq pattes. Et aussi surprenant que ça puisse paraître, de la même façon qu'il existe quelques bonnes séries pour ados, il existe aussi quelques mauvaises séries de guerre.

Ma première déconvenue a été avec Over There. C'est rageant : je n'ai jamais pu aller jusqu'au bout du pilote. Pas faite de lui avoir donné sa chance par trois fois, pourtant. A chaque nouveau visionnage, je réussissais à tenir une minute de plus, grand maximum. Je trouvais le langage ordurier "trop facile", les scènes d'action trop présentes. Ni dans un sens, ni dans un autre, je ne trouvais de message. En un mot, Over There m'a paru vide. Je me suis souvent demandée, depuis, si en persistant j'aurais changé d'avis, et/ou découvert des qualités insoupçonnées, au moins au pilote. Mais rien à faire, ça ne passe pas. "Pas de panique", me suis-je alors dit, "c'est simplement Over There qui ne passe pas". Après tout ça arrive !

C'est donc avec délice et appréhension que j'ai abordé Generation Kill. Je revenais d'une expérience assez négative, mais néanmoins, je me disais que je ne pouvais que trouver là une série plus... je ne sais pas. Plus, quoi ! Plus intéressante. Plus accessible. Plus touchante ? Plus mieux, en somme.
Fatalitas ! Pas du tout. Rien à faire là non plus : Generation Kill n'a pas su m'atteindre. Je lui reconnais cependant des qualités que je n'avais pas pu concéder à Over There sans piétiner mon honnêteté intellectuelle. Le travail de photographie me semble par exemple plus abouti. Le rythme est mieux maîtrisé. Cependant, tout réussi que soit, finalement, le contenant, le contenu m'a une fois de plus paru lacunaire. Certains personnages parviennent à revêtir un vague intérêt, mais il reste négligeable. L'intrigue est surtout sans saveur, on ne ressent pas d'enjeu.

Je m'interroge. Peut-être faut-il alors marquer une distinction entre les séries de guerre (Over There, Generation Kill...) et les séries sur la guerre (Band of Brothers, L'Enfer du Devoir...). Le sang gicle dans les deux cas mais le second propose un peu plus de recul et de profondeur que le premier.
Je me demande aussi si l'intérêt d'une série de ce genre n'est pas proportionnel à la charge émotionnelle qui nous lie à la guerre dont il est question. Par exemple, j'ai été très tôt sensibilisée à la Seconde Guerre Mondiale et, dans une moindre mesure, au Vietnam, de par l'histoire de ma famille. Ce n'est pas du tout le cas du Moyen-Orient. Je n'ai par contre pas d'explication pour le cas de SPACE 2063...!

Peut-être aussi que nos goûts changent, mais ça, je refuse de l'admettre. Non, c'est pas possible.
Bon en fait, vous savez quoi ? Je vais lui donner une autre chance, à ce pilote de Generation Kill. On n'abandonne jamais un Marine tombé au combat (c'est SPACE 2063 qui me l'a appris).

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Generation Kill de SeriesLive.
Bonus : les fiches L'Enfer du Devoir, SPACE 2063, Band of Brothers et Over There. Où j'ai mis le somptueux générique de Band of Brothers, moi ?

Posté par ladyteruki à 23:34 - Review vers le futur - Permalien [#]


  1