ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

21-08-11

[DL] Franklin & Bash

On l'avait déjà brièvement évoqué en chantant les louanges du générique de Suits, mais comme je n'ai pas vraiment le temps de vous proposer autre chose ce soir, je me suis dit qu'on allait revenir sur le cas du générique de Franklin & Bash. Parce que, reconnaissons-le, c'est un cas d'école.

J'ai déjà dit, je crois, des génériques des séries de David E. Kelley que là où ils excellaient souvent musicalement, visuellement, ils péchaient pas mal, de par leur manie de montrer des personnages qui parlent (sans qu'on sache ce qu'ils disent : c'est un générique), qui marchent, qui ouvrent des portes, et parfois font deux à trois de ces choses en même temps. Ce qui pour moi est un exemple typique de mauvais générique.

FranklinandBash
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Eh bien Franklin & Bash repousse les limites. A se demander pourquoi s'être fait chier à faire un générique si c'était pour faire un truc aussi mal torché. On aurait presque envie d'encourager la production à nous foutre simplement un petit panneau avec le titre ; chose qu'on reprocherait à toute autre série, avant de soudain réaliser que c'est parfois (j'ai dit parfois) un moindre mal. Cela dit, j'ai quelques épisodes de retard, alors ça se trouve, depuis Franklin & Bash s'y est mis, je ne sais pas. Mais ça semble quasiment (j'ai dit quasiment) préférable.

Donc voilà : c'est moche (même pas un petit filtre pour faire passer la pilule), la musique est bateau (on a même pas envie de trouver ça cool tellement la musique est passe-partout), les images sans la moindre once d'intérêt (déjà que les génériques à base d'extraits m'horripilent, mais là on bat des records), même la police des noms et du titre de la série est dénuée d'intérêt, c'est, en somme, le générique à montrer à tous ceux qui seront amenés de près ou de loin à travailler un jour sur un générique, comme exemple à ne surtout pas suivre. C'est honteux. Ils ont quand même trouvé le moyen de rater leur écran de titre, quand même, faut le faire.
Alors qu'un bon petit générique pour une série sympatoche mais sans plus, ça peut parfois faire des miracles. Et là encore, je vous invite à vous reporter (par exemple à l'aide des tags) au générique de Suits.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Franklin & Bash de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:30 - Médicament générique - Permalien [#]

28-07-11

[DL] Crownies

Eh bah finalement on dirait bien que j'arrive à suivre Crownies de façon hebdomadaire. Et puis pourquoi pas, d'abord ? Alors c'est net, Crownies ne sera jamais The Practice, par exemple, mais on s'en fiche parce que le but ce n'est pas seulement de se prendre la tête sur des affaires. Même si franchement l'intrigue du 3e épisode vaut son pesant d'or en dramatisation, ça fait aussi plaisir de trouver une série légale qui ne se prend pas la tête. D'ailleurs Franklin & Bash le fait aussi très bien et elle s'est faite renouveler, alors...

Crownies
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Ce qui est intéressant c'est à quel point le générique de Crownies peut rappeler l'écran-titre de Paper Giants (mais kessvouzensavé, je suis sûre que vous n'avez toujours pas regardé malgré mes exhortations !), avec cet aspect très écrit, très graphique, et l'absence totale de personnage. Simplement, ici, plutôt que de journaux, on a des textes de droit et/ou de latin, dont quelques uns surlignés. Intéressante variation sur un même thème, quelque part. Et puis la chanson du générique, c'est une merveille quand même... Il est court, mais il est bon, ce générique, voilà.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Crownies de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:28 - Médicament générique - Permalien [#]

02-07-11

[DL] Suits

Le deuxième épisode de Suits ne m'a pas autant charmée que le pilote ; j'ai trouvé l'épisode moins pétillant, moins intelligent. En contrepartie, il poursuivait la construction de la relation entre les deux personnages principaux et c'était intéressant sous cet angle, mais disons que ce n'était pas ce pour quoi j'avais signé à la base.
L'autre avantage de cet épisode aura été de pouvoir découvrir le générique de la série. Définitivement un point fort !

Suits
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

J'aime particulièrement la musique, qui me rappelle quelque chose à mi-chemin entre certains passages de Baby did a bad bad thing de Chris Isaak et les couplets de Some Girls de Rachel Stevens (on a les références occidentales qu'on peut), et je trouve ça plutôt sexy. Visuellement c'est clair qu'on ne tient pas le générique de l'année ni de la décennie (oh, ça peut pas être pire que le générique de Franklin & Bash, on est d'accord hein...), il n'y a pour ainsi dire rien à voir que l'éternel thème de deux couleurs complémentaires qui se mélangent, mais c'est quand même suffisamment bien fait pour qu'on se dise que ce générique, il est quand même classe.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Suits de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 22:24 - Médicament générique - Permalien [#]

10-06-11

Il suffit de trouver la combine

A première vue, j'ai eu comme l'impression que mon post sur le pilote de Franklin & Bash allait présenter de curieuse similitudes avec celui que j'avais pu écrire sur The Defenders voilà quelques mois.

Tiens, pendant que j'y pense, d'ailleurs... Comment se fait-il que j'aie arrêté de regarder cette série ? Je n'ai pas fini la saison, et quand elle a été annulée ça faisait même un bout de temps que je n'avais pas vu un épisode... curieux, ça. Ah, oui, ça me revient : quand je me suis lancé dans mon défi The Téléphsage Experiment, la semaine sans cagoulage avait fait passer à la trappe certaines séries, sans autre raison que "loin des yeux, loin du coeur". The Defenders avait ainsi bêtement sombré dans l'oubli.
C'est con, en fait. Je n'avais pas de grief insurmontable envers cette série. Je m'y remettrai peut-être, en fin de compte, si j'ai le temps. Et puis de toute façon, maintenant qu'elle est annulée, ça ne m'engage pas beaucoup.

Ah oui, pardon. Franklin & Bash. Des avocats, donc forcément des petits gars que j'ai plaisir à regarder. Quoique, ça n'avait pas trop marché pour Raising the Bar, comme quoi un acteur sympa et un genre qu'on apprécie, ça ne fait pas tout.

FranklinBash

De toute évidence, l'intérêt de Franklin & Bash réside dans les entourloupes, les effets de manche et les coups bas qui seront utilisés pour gagner... à la condition de ne pas s'apesantir sur le côté justicier vu dans le pilote. Cette phrase condense en fait mon ressenti vis-à-vis de ce pilote. Car si j'aime ce côté bidouilleur que les personnages principaux nous dévoilent rapidement, si j'aime voir des avocats tremper dans la magouille pour remporter une affaire, c'est parce que l'immoralité me semble trop peu développée dans la plupart des legal dramas. Là où The Practice montrait des avocats qui luttent pour rester le plus possible en accord avec leur conscience, là où Ally McBeal nous rappelait que les avocats ne sont pas de marbre et que leurs sentiments les rendent faillibles, là où les Law & Order insistent sur les questionnements sur la société qui font partie de ce métier... assez rares sont, au final, les séries qui admettent qu'un avocat peut aussi être, tout simplement, être vénal et/ou pourri.
Comme pour les séries policières, beaucoup de legal dramas donnent l'impression d'être dans une démarche de réhabilitation plus qu'autre chose (et c'est pour ça que je me demande ce que peut bien avoir fait El Equipo de travers pour s'attirer pareil courroux).

Alors si je dois assister au spectacle déplorable (bien que hautement divertissant) de deux avocats ayant coupé tous les ponts avec la moralité, j'aime autant que ce soit sans réserve !

Dans Franklin & Bash, j'ai donc beaucoup apprécié les artifices déployés pour gagner les procès, les personnages d'ados attardés, les seconds rôles caricaturaux, même. Mais j'espère que la série va se garder d'un excès d'optimisme en faisant de ses héros de gentils MacGyver des tribunaux qui veulent tout de même vaincre les injustices. Il me semble y voir une contradiction, dont il faut se débarrasser au plus tôt.
Pas de coup de coeur, donc, mais l'envie tout de même de voir quels subterfuges nos deux héros vont trouver au prochain épisode. Je vous préviens, j'attends qu'on me surprenne, j'attends qu'on me fasse rire, j'attends des revirements de situations de folie. Voilà, en fait, tout ce que Franklin & Bash devra faire pour ne pas finir comme Fairly Legal, une série qui aurait pu progresser et offrir quelque chose de nouveau, mais qui s'est reposée sur son pitch de départ. Allez les gars, vous pouvez le faire. Vous trouverez bien une astuce.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Franklin & Bash de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 18:47 - Review vers le futur - Permalien [#]


  1