ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

16-06-12

Eien no natsu

Le printemps ne nous aura pas forcément comblés, en matière de séries japonaises, mais fort heureusement, l'avantage avec le système nippon, c'est que tous les trois mois on remet les compteurs à zéro et on repart pour une nouvelle saison pleine de nouveautés prometteuses ! Ce sera le cas au mois de juillet, alors que de nombreuses séries vont débarquer dans les grilles de l'archipel.

Voici donc un aperçu de ce que nous réserve l'été 2012 en matière de dorama... que j'ai essayé de faire le plus complet possible.
Vous allez aussi voir que j'ai tâché de le faire moins rébarbatif que les précédentes fois, vous me direz si ça vous convient comme ça !

En quotidienne  
   

BokunoNatsuYasumi

- Boku no Natsu Yasumi (Fuji TV)
L'histoire : un frère et une soeur passent l'été chez leurs grands parents pendant que le divorce de leurs parents est finalisé. L'occasion pour eux d'apprendre ce que c'était que d'être enfant en 1944...
L'avis : un cast étonamment jeune (le héros a 13 ans, un record) et une histoire forcément mélancolique font de ce dorama un projet assez à part. Je reconnais être sincèrement curieuse, c'est rare pour une série quotidienne.
> A partir du 2 juillet à 13h30
   
Lundi  
   

NaniwaShounenTanteidan

- Naniwa Shounen Tanteidan (TBS)
L'histoire : une jeune institutrice dotée d'un grand pouvoir de déduction mène des enquêtes avec l'aide de ses élèves de primaire.
L'avis : tous les enquêteurs de télévision ont de "grands pouvoirs de déduction". Mais les élèves de primaire, c'est relativement nouveau, si l'on occulte la ressemblance avec une série de la saison précédente ! Du coup, c'est plus tellement nouveau.
> A partir du 2 juillet à 20h
   

RichManPoorWoman

- Rich Man, Poor Woman (Fuji TV)
L'histoire : un homme, bah, riche, embauche une femme, euh, pauvre. Au début ils s'engueulent, mais progressivement...
L'avis : à mon avis c'est l'adaptation qui ne dit pas son nom d'une comédie romantique sud-coréenne. On va voir ce qu'en pensent les spectateurs nippons, mais je ne suis pas dupe.
> A partir de juillet à 21h
   

SoumatouKabushikigaisha

- Soumatou Kabushikigaisha (TBS)
L'histoire : imaginez qu'une entreprise possède chaque moment de votre vie sur DVD. Imaginez maintenant qu'on vous donne ces DVD, par l'entremise d'une mystérieuse guide pour les visionner... se pourrait-il que vous y découvriez quelque chose ?
L'avis : oh mon dieu, la série que je réclame depuis des années sur The Final Cut, ils l'ont fait !!!
> A partir du 16 juillet à 00h
   
Mardi  
   

IkimoDekinaiNatsu

- Iki mo Dekinai Natsu (Fuji TV)
L'histoire : deux êtres à la dérive (une jeune fille de 19 ans qui découvre le secret de ses origines, et un journaliste dans la quarantaine brisé par un lourd passé) se rencontrent et se raccrochent l'un à l'autre...
L'avis : les personnages ont l'air salement amochés, ce qui rachète quasiment à mes yeux cette romance assez classique. Peut-être le dorama-dramatique-qui-fait-pleurer de l'été ?
> A partir de juillet à 21h
   

GTO-2012

- GTO (Fuji TV)
L'histoire : autrefois légendaire biker, Onizuka devient un professeur pas comme les autres, aidant ses élèves dans leurs problèmes personnels.
L'avis : remise au goût du jour, cette nouvelle version (la première datait de 1998) ne flaire pas trop la prise de risques.
> A partir du 3 juillet à 22h
   

TsurukameJosanin

- Tsurukame Josanin (NHK)
L'histoire : peu de temps après son mariage, l'époux de Mariya disparait mystérieusement, et elle se lance à sa recherche. Ailleurs, au Japon, une sage-femme épuisée par la mentalité de la ville gagne à la loterie et entame un tour du monde. Elles vont se rencontrer par hasard à Okinawa, sur une petite île en forme de coeur, et se lier d'amitié.
L'avis : you got me at "Okinawa".
> A partir du 28 août à 22h
   

DragonSeinendan

- Dragon Seinendan (TBS)
L'histoire : lorsqu'un dragon apparait, une poignée de jeunes gens découvre qu'ils pourraient bien être les seuls capables de l'arrêter...
L'avis : mélanger de la fantasy avec de l'humour n'a aucune raison de rater, mais je dis peut-être ça à cause de Yuusha Yoshihiko to Maou no Shiro.
> A partir du 17 juillet à 22h55
   

Mercredi

 
   

KeishichouSousaIkka9Gakkari

- Keishichou Sousa Ikka 9 Gakkari (TBS) - saison 7
L'histoire : des flics et des enquêtes.
L'avis : à quoi voit-on que c'est l'été ? Eh bah, la subunit 9 revient.
> A partir du 4 juillet à 21h
   

Tokkan

- Tokkan (TBS)
L'histoire : une jeune femme désireuse d'obtenir la sécurité de l'emploi devient fonctionnaire. Sauf qu'elle a hérité du pire boulot au monde : elle est chargée d'aller récupérer des sommes dues par des gens n'ayant pas réglé leur impôt. Ah et son supérieur est surnommé le "Dieu de la mort".
L'avis : sur NTV, on a apparemment regardé Tricky Business...
> A partir du 4 juillet à 22h
   
Jeudi  
   

KyotoChikennoOnna-Saison7

- Kyoto Chiken no Onna (TV Asahi) - saison 7
L'histoire : pour la 7e saison, la procureur de Kyoto revient pour de nouvelles affaires.
L'avis : les procedurals, plus on en tue, plus il en vient.
> A partir du 5 juillet à 20h
   

IryuuSousa

- Iryuu Sousa (TV Asahi) - saison 2
L'histoire : retour de l'homme qui murmurait aux oreilles des objets inanimés...
L'avis : est-ce le début d'une nouvelle franchise policière au Japon ? Je suis curieuse de voir si la série saura attirer autant de public que l'an dernier. Si c'est le cas, il faudra sans doute compter sur elle l'an prochain aussi.
> A partir du 12 juillet à 21h
   

jaiditjpegmaisenfaitcestun

- Beginners! (TBS)
L'histoire : un jeune homme dont le père était flic est devenu déliquant à sa mort. Se ravisant, il a fini par entrer à l'école de police où il est à nouveau découragé par des tâches subalternes, avec plusieurs de ses camarades qui passent leur temps à nettoyer les locaux.
L'avis : et dire que certains s'étaient plaints de NYC 22, mais à côté de ça même Rookie Blues a l'air plus captivant !
> A partir de juillet à 21h
   

HigashinoKeigoMysteries

- Higashino Keigo Mysteries (Fuji TV)
L'histoire : adaptée des nouvelles de Keigo Higashino, cette série d'anthologie s'intéresse à des mystères et des meurtres étranges...
L'avis : les anthologies, au Japon, c'est rare. Et comme en plus l'auteur ici adapté a déjà donné quelques bonnes histoires à la télévision (dont Ryuusei no Kizuna), eh bah on va regarder, ya pas trop le choix. Surtout vu le nombre d'acteurs qu'on va y trouver...
> A partir de juillet à 22h
   

Vision

- Vision (NTV)
L'histoire : une jeune mannequin reçoit d'étrange visions de meurtriers. Un flic mis sur la touche va profiter de ce don pour résoudre des enquêtes.
L'avis : j'en ai marre, des enquêtes, j'en ai maaaarre !
> A partir du 5 juillet à 23h58
   
Vendredi  
   

Hakuouki

- Hakuouki (NHK BS Premium)
L'histoire : la trajectoire épique d'un homme qui a perdu sa femme, sa famille et un bras dans un combat d'honneur, et qui devient un guerrier maniant l'épée d'une main...
L'avis : espérons qu'on puisse espérer de la chaîne câblée quelque chose d'un peu plus enthousiasmant que ce que le pitch laisse présager...
> A partir du 13 juillet à 20h
   

YorunoOnnaKyoushi-2

- Yoru no Onna Kyoushi (TBS)
L'histoire : professeur de chimie le jour, justicière la nuit. Une enseignante résout les problèmes qui rongent son établissement (harcèlement, drogue, sexe...) avec des méthodes bien à elle.
L'avis : pauvre lycéens japonais qui sont en vacances d'été et que la télévision veut absolument ramener à leur problèmes scolaires...
> A partir de juillet à 22h
   

BoysontheRun

- Boys on the Run (TV Asahi)
L'histoire : un jeune homme de 27 ans qui n'a jamais eu aucune expérience avec une femme se retrouve coaché par l'un de ses collègues qui lui permet de progresser avec la jeune femme qu'il convoite.
L'avis : adaptation d'un manga éponyme, cette série promet des nuits d'été moite...
> A partir du 6 juillet à 23h15
   

Samedi

 
   

GhostMamaSousasen

- Ghost Mama Sousasen (NTV)
L'histoire : elle était flic, elle est morte, et aujourd'hui elle apparait à son fils de 5 ans avec lequel elle résout les affaires de défunts qui ne peuvent pas quitter ce monde.
L'avis : eh alleeez, l'invasion de mioches continue. Merci pour rien, Mana Ashida.
> A partir du 7 juillet à 21h
   

MaketeKatsu

- Makete, Katsu (NHK)
L'histoire : Shigeru Yoshida était un Premier Ministre japonais entré dans l'Histoire pour avoir tenu tête à MacArthur, ce qui l'a conduit en prison, puis avoir ensuite avec lui travaillé à la reconstruction du Japon après la Guerre.
L'avis : une petite mini-série historique (5 épisodes) au sujet original, qui permettra d'avoir un angle différent sur un sujet usé jusqu'à la corde.
> A partir de septembre à 21h
   

DesBisousDesGentilsDesToutDouxDesGeantsDesToutFous

- Omoni Naitemasu (Fuji TV)
L'histoire : la beauté d'Izumi est sa plus grande tragédie. Non seulement personne n'ose l'approcher, mais en plus elle est la muse et maîtresse d'un peintre, qui ne la rémunère pas pour ne pas être pris sur le fait par sa femme qui gère ses finances.
L'avis : j'ai hâte de m'efforcer de compatir aux tourments de la plus belle femme du monde. Vraiment, ça me brise le coeur par avance.
> A partir du 7 juillet à 23h10
   

Sprout

- Sprout (NTV)
L'histoire : lorsque le père de Miku décide de monter son propre internat, l'adolescente est opposée au projet, surtout quand un de ses camarades de classe emménage sous son toit. Et que, pire encore, il a déjà une petite amie.
L'avis : désolée, j'arrive pas à taper et faire un facepalm en même temps.
> A partir du 8 juillet à 00h50
   
Dimanche  
   

BeautifulRain

- Beautiful Rain (Fuji TV)
L'histoire : un veuf qui vivait avec sa petite fille commence à souffrir d'Alzheimer... comment la petite fille qui a déjà bien morflé et le paternel qui s'est pas non plus marré vont-ils vivre cette épreuve ?
L'avis : sortez les mouchoirs.
> A partir de juillet à 21h
   

SummerRescue

- Summer Rescue (TBS)
L'histoire : un jeune chirurgien est envoyé par son supérieur acquérir un peu d'expérience dans les interventions urgentes en haute montagne.
L'avis : cycliquement, les chaînes nippones nous font un trip Medicopter. Vous croyez que ça va nous faire un succès comme Code Blue ?
> A partir du 8 juillet à 21h
   

RenaiKentei

- Renai Kentei (NHK BS Premium)
L'histoire : une mini-série en 4 épisodes dans laquelle un Dieu de l'amour est envoyé sur Terre pour aider les célibataires à la recherche de leur moitié.
L'avis : cycliquement, les chaînes nippones nous font un trip Cupid. Vous croyez que ça va nous faire un succès comme... euh... je crois que je viens de répondre à la question.
> Depuis le 3 juin à 22h
   

PasdePubliciteMensongereIci

- Takahashi Rumiko Gekijou (NHK BS Premium)
L'histoire : une anthologie basée sur l'oeuvre de la célébre mangaka.
L'avis : ça vaudra très certainement le coup d'oeil pour les amateurs de manga.
> A partir du 1er juillet à 22h
   

Magma

- Magma (WOWOW)
L'histoire : chargée de redresser les finances d'une douteuse filiale spécialisée dans la géothermie, une jeune femme met le doigt dans un engrenage qui la dépasse.
L'avis : WOWOW. Politique. Société. Vendu.
> Depuis le 10 juin à 22h
   

LePlaisirEtaitPourMoi

- Platinum Town (WOWOW)
L'histoire : en revenant dans son patelin natal, un homme découvre combien la ville a trinqué pendant la crise. Il décide d'en devenir le maire et de la remettre sur pieds. Pour cela, il envisage de construire un parc d'attractions... pour personnes âges.
L'avis : c'est pas le genre de WOWOW de nous faire des comédies débiles, donc l'autre option fait que cela pique ma curiosité !
> A partir du 19 août à 22h

A savoir qu'en plus de ces séries, les séries de la NHK, à savoir l'asadora Umechan Sensei, et Taira no Kiyomori, seront évidemment de retour.
Apparemment la chaîne publique a également une série intitulée Akai Hanabata quelque part dans ses cartons, mais j'ai trouvé trop peu d'infos pour l'ajouter à ce tableau. Tout ce que je sais c'est qu'elle portera sur des ossements retrouvés dans un pot de fleur, et qui pourrait expliquer la disparition d'une adolescente. Voilà, vous en savez autant que moi.


En-dehors des projets de WOWOW, qui sont tout simplement incontournables à ce stade et je pense qu'on est tous très au fait de cette évidence, les séries à attirer le regard ne sont pas forcément légion, il faut le dire. C'est marrant parce que, un peu comme pour la télévision américaine, tout ce qui m'intéresse est en début de semaine ! Jugez plutôt : Soumatou Kabushikigaisha (qui est un peu Noël en avance !) évidemment, et Tsurukame Josanin qui m'évoque l'émotion de Ruri no Shima ; il y a aussi dans une moindre mesure Iki mo Dekinai Natsu si le ton est bien trouvé, et le marrant Dragon Seinendan, peuvent aussi valoir le coup d'oeil. J'ajoute que chaque saison ou presque, je dis que je vais ptet filer un coup d'oeil à une série quotidienne, eh bien pour la première fois avec Boku no Natsu Yasumi je trouve une vraie raison de surveiller les sous-titres.
Et vous alors, qu'est-ce qui vous tente cet été ?

Posté par ladyteruki à 22:12 - Dorama Chick - Permalien [#]

17-05-12

lady's world tour - Escale n°11

Ca fait déjà quinze jours qu'on n'a pas eu de world tour et comme d'habitude, c'est quand on a le moins de temps qu'il tombe le plus de news. Vous vous rendez pas compte, avec le boulot que j'ai, je peux pas me permettre de vous... de... quoi ? C'est pas vos oignons ? Vous réclamez tout de même le world tour à corps et à cris ?
Bon. Bien parce que c'est vous. Mais vite fait, alors.

Yuusha

- JAPON : le héros est de retour
Alors on commence tout de suite avec les bonnes nouvelles, du coup. Et non des moindres : la comédie Yuusha Yoshihiko to Maou no Shiro reviendra pour une nouvelle saison en octobre ! Yuusha Yoshihiko to Maou no Shiro, c'était absolument hilarant, c'était complètement déjanté, c'était vachement artisanal... et c'était sans exagérer la meilleure comédie de l'année 2011 au Japon. Et je ne suis pas la seule à le dire : sur Amazon Japan, la série était la meilleure vente de dorama de l'année écoulée ! Cela en dépit de sa diffusion relativement obscure (la case Dorama 24, le vendredi soir en nocturne sur TV Tokyo) et ses audiences pas franchement épatantes (3% de parts de marché en moyenne). Mais le bouche à oreille semble l'avoir emporté et du coup, toute l'équipe de cette parodie de RPG sera de retour pour une nouvelle salve de délires. Peut-être aussi importante que la nouvelle de ce retour elle-même, est la précision de ses modalités : strictement les mêmes. Aucune augmentation de budget, équipe créative et cast de retour au grand complet, bref tout est en place pour que rien dans cette nouvelle saison ne vienne dénaturer le succès initial de la première mouture. Mais la 2e saison de Yuusha Yoshihiko to Maou no Shiro, c'est encore l'acteur principal, Takayuki Yamada, qui en parle le mieux : "Comme la dernière fois, je vais me donner à 70%, et espérer que ce soit aussi marrant et stupide". Je ne pourrais mieux formuler mes voeux pour cette nouvelle saison. Bon, c'est encore loin, octobre ?!

- JAPON puisqu'on y est : 8 ans et toutes ses dents
Plus près de nous, les projets pour l'été commencent également à se dessiner. Parmi eux, Beautiful Rain, un dorama que Fuji TV destine à sa case du dimanche à 21h. On y suivrait l'histoire d'une petite fille qui s'occupe de son père, un homme frappé par Alzheimer. Jusque là rien de très sexy, on devrait obtenir un drame-dramatique-qui-fait-pleurer dans la plus grande tradition nippone, mais c'est surtout niveau cast que ça fait plaisir : Etsushi Toyokawa (présent l'an dernier dans Gou) dans le rôle du père... et Mana Ashida dans celui de la fille ! Mana Ashida, une jeune actrice de bientôt 8 ans qui, comme vous le savez, incarnait la jeune héroïne du fantastique dorama Mother il y a deux ans (rôle pour lequel elle a dûment été récompensée), et qui depuis s'est taillé la part du lion dans le coeur des spectateurs japonais. La combinaison de ton et de talent devrait donc nous promettre un bel été, bien qu'un peu humide au niveau des joues.

- JAPON et après on change : un projet d'anthologie
Si vous regardez des séries japonaises, vous ne pouvez pas avoir échappé à l'oeuvre de l'auteur Keigo Higashino : ses romans ont été adaptés pour devenir les séries Shinzanmono, Ryuusei no Kizura ou encore Galileo, pour n'en citer que quelques unes. Cet auteur prolifique a également produit 11 nouvelles, dont Fuji TV a annoncé cette semaine qu'elle allait les porter à l'écran sous forme d'omnibus, soit une anthologie, plutôt orientée vers le mystère, genre de prédilection de l'écrivain. Avec pour narrateur l'acteur Kiichi Nakai, les épisodes proposeront 11 histoires différentes, avec 11 casts différents. La série sera diffusée sous le nom de Mokuyo Gekijou - Higashino Keigo Mysteries, tous les jeudis à 22h cet été, une case qui, il est vrai, a souvent été destinée à des séries ayant cette tonalité. Les anthologies en revanche ne sont pas légion au Japon, alors il ne faudra pas oublier de jeter un oeil à cette curiosité.

PackedtotheRafters

- AUSTRALIE : six ça suffit ?
Selon l'adage bien connu selon lequel ce n'est pas parce que les audiences baissent qu'il faut annuler une série (non ? on dit pas ça ?), Seven Network a décidé de renouveler l'une des séries les plus regardées d'Australie, mais en léger désamour depuis quelques semaines, Packed to the Rafters, pour une sixième saison. Déjà parce que même si les audiences sont moins bonnes depuis que la saison 5 a été lancée, les scores restent largement supérieurs à beaucoup de séries. Et ensuite parce que Packed to the Rafters est toujours auréolée d'une certaine gloire, et que les spectateurs australiens, même quand ils la regardent moins, lui portent toujours une grande affection (comme en témoignaient voilà quelques semaine les Logie Awards). Beaucoup d'acteurs devraient signer pour cette nouvelle saison, mais Hugh Sheridan et James Stewart (l'époux de Jessica Marais) sont déjà sur le départ. Le départ de plusieurs personnages (notamment quand il s'agit d'enfants de la famille Rafters) ainsi que l'âge des protagonistes (la série était supposée parler du rapport de jeunes adultes au nid familial) posent la question de la longévité de la série. Plusieurs observateurs estiment que cette 6e saison sera la dernière... ça tombe bien, les projets de séries pour prendre la relève, en Australie, ce n'est pas ça qui manque.

- AUSTRALIE à nouveau : des audiences qui tiennent la route
Cette semaine, vous le savez, les spectateurs australiens ont eu droit à deux nouveautés nationales d'un coup : Tricky Business sur Nine, et Bikie Wars sur Ten. Malheureusement, Tricky Business a joué de malchance (ou de maladresse) en étant diffusée à la suite d'un live de The Voice, et a commencé sa carrière sur les écrans australiens avec près d'un quart d'heure de retard sur l'heure annoncée. Pas cool. Les conséquences n'ont pas manqué de se produire dans les audiences : 987 000 spectateurs. Ce n'est pas dramatique en soi (en général une série australienne trouve le succès autour du million), sauf si l'on considère la rétention : 2,19 millions de spectateurs avaient suivi The Voice... De son côté, le lendemain, Bikie Wars débutait sans lead-in spectaculaire, mais à l'heure, et de toute évidence, la série a attiré du monde : 1,26 million de spectateurs, avec un pic à 1,43 en cours d'épisode. Et là franchement il n'y a pas débat : Ten a dominé la case horaire avec Bikie Wars, mettant une raclée à Packed to the Rafters au passage (1,21 million).
Du coup j'en profite pour vous rappeler que vous avez jusqu'à ce soir pour voter pour le pilote australien dont je parlerai en priorité ce weekend. Mais je sens que là vous êtes biaisés pour répondre...!

- USA mais avec un twist : l'autre face des upfronts
En cette période d'upfronts américains, n'est-il pas triste d'oublier les chaînes hispaniques ? Si fait. Ainsi, Telemundo, qui se vante d'avoir augmenté ses commandes originales de 40% cette année, a décidé d'annoncer 6 nouvelles telenovelas : El Rostro de la Venganza, El Señor de los Cielos, La Patrona, Pasión Prohibida et Nace un Idolo, toutes produites en interne par Telemundo, ainsi que Fina Estampa, une co-production de Telemundo avec Globomedia. Plus intéressant encore, dans le soucis de capitaliser sur ce qui a été son plus gros succès historique, la chaîne a décidé de commander La Reina del Sur 2, dont on ignore s'il s'agira d'une saison 2 ou d'un sequel plus indépendant à ce stade. Ces telenovelas sont dédiées au primetime de la chaîne, et pour la journée, Telemundo a également lancé la production de Virgen Morena, un daytime drama anthologique inspiré d'anecdotes réelles dans lequel des gens en pélerinage auprès de la Vierge de Guadalupe espèrent changer leur vie.
De son côté, Univision peut se vanter d'une progression d'en moyenne 7% de ses parts de marché, un phénomène devenu rare chez les networks anglophones du pays : "Nous avons battu NBC sur 195 nuits en primetime sur les 18-49 ans", s'est vanté David Lawenda, ajoutant : "il y a une nouvelle réalité américaine", une phrase qui fait référence au dernier recensement qui estimait à 50 millions le nombre d'hispaniques aux USA. Pour le reste de la présentation d'Univision, c'est sur les épaules de stars comme Sofia Vergara ou Shakira que les upfronts reposaient. Si la chaîne commande assez peu de fictions originales, faisant une grande part de son marché chez les chaînes sud-américaines (à l'instar de la telenovela mexicaine Por ella soy Eva), elle va en revanche lancer un site de VOD dés cet été et y proposer deux webnovelas, une initiative inédite. Bref, ça bouge sur les chaînes hispaniques, et vous deviez le savoir.

AguilaRoja

- ESPAGNE : tout le monde s'arrache l'aigle rouge
Même langue, autre continent. Peut-être vous souvenez-vous que la chaîne espagnole RTVE émettait de sérieuses réserves quant à l'avenir de sa série-phare, Aguila Roja. Les audiences n'étaient pas en cause, mais plutôt les dépenses : la chaîne publique est mise au régime par les restrictions budgétaires gouvernementales, et à raison 913 000 euros par épisode, produire la série à succès grève sacrément les finances. Mais, en vertu de la 7e Rule of Acquisition, il y en a qui n'en ont pas perdu une miette quand RTVE a commencé à faire marche arrière sur Aguila Roja ; désormais la concurrence se montre très intéressée pour récupérer les droits de la série. Antena3 et Telecinco ont toutes deux fait savoir qu'elles pourraient se porter acquéreur de saisons supplémentaires de la série. Pour autant, Aguila Roja n'a pas encore été annulée par RTVE qui en a simplement reporté la commande indéfiniment. Une façon de se donner du temps pour considérer toutes les options tout en continuant de ramasser la monnaie des droits de la série historique, vendue à ce jour dans une vingtaine de pays. Mais si Aguila Roja pourrait se trouver un avenir en cas d'abandon par RTVE, les autres séries mises en stase par la chaîne publique, comme Isabel et La República, pourraient bien ne pas avoir cette chance.

- ALLEMAGNE : un pitch révolutionnaire
Vous savez ce qui manque cruellement à la télévision allemande ? Des séries policières. Apparemment. ZDF vient en effet de commander une nouvelle fiction du nom de Heldt, dont les 6 épisodes entrent en tournage cette semaine. La série s'intéressera à Nicholas Heldt, un enquêteur de la police de Bochum décrit comme peu conventionnel : il est passionné, engagé, et a un grand sens de la Justice (je fais que traduire, ne me regardez pas comme ça). Il formera un tandem improbable avec la procureur Ellen Bannenberg qui le rejoint mais ne supporte pas ses excentricité (tout cela est au comble de l'innovation). La série unira pour l'occasion les acteurs Kai Schumann (Doctor's Diary) et Janine Kunze (Hausmeister Krause). On en ignore pour le moment la date de diffusion.

Kontoret-2

- SUEDE : le bureau rempile
Après une première saison couronnée de succès, TV4 a décidé de renouveler la comédie Kontoret, une adaptation de The Office servant aussi de spin-off à la comédie à succès Solsidan. Avec en moyenne 840 000 spectateurs le samedi soir, la chaîne s'estime parfaitement satisfaite de ses audiences mais aussi de la qualité de cette série : "Nous continuons à investir dans les sitcoms de haute qualité et Kontoret est un ingrédient important de cette démarche", explique-t-on chez la chaîne. La nouvelle saison de Kontoret est attendue pour le courant de l'année 2013.

- SUEDE toujours : mauvais tempo
SVT prépare une nouvelle série du nom de Molanders, dont la production a commencé voilà quelques jours. La trame principale de cette série dramatique est assez classique : la famille Molander déménage, à la faveur d'une promotion du chef de famille qui obtient la possibilité de diriger l'orchestre symphonique local, et les Molander quittent alors la grande ville pour aller s'installer dans un petit patelin de province. Le problème est qu'évidemment, ce changement de décor n'est pas exactement comme la famille l'imaginait, et que des tensions commencent à se faire sentir parmi les Molanders. Les acteurs Eric Ericson (Irene Huss) et Livia Millhagen (vue dans le Wallander suédois) incarneront le couple central de la série. C'est le scénariste Ulf Kvensler (Solsidan) qui a créé et écrit ce drama, dont 12 épisodes sont actuellement en tournage en vue d'une diffusion au printemps 2013.

- NORVEGE : sans rancune
Bon. Allez. Un mot quand même sur les Gullruten, je suis pas rancunière. Pas tant que ça, disons. Ils se sont tenus, comme vous le savez, le weekend dernier, et au cours de la soirée, la chaîne publique NRK a collecté en tout pour ses programme 13 titres. Du côté des séries, les prix ont été décernés comme suit : Helt Perfekt a décroché le prix de meilleur programme humoristique, Ine Jansen (Helt Perfekt) a été récompensée en qualité de meilleure actrice, le poupin Anders Baasmo Christiansen (DAG - saison 2) comme meilleur acteur, et le prix de meilleur drama a été attribué à Taxi (et non à Buzz Aldrin, je suis colère). Comme ni Taxi ni Helt Perfekt ne sont disponibles avec des sous-titres, il faudra croire les Norvégiens sur parole sur ce coup-là.

LesRescapes

- CANADA : ils n'en sont pas revenus
C'est fini pour Les Rescapés. La série fantastique de Radio-Canada, dans laquelle une famille vivant en 1964 se retrouve subitement transportée en 2010, ne sera pas reconduite pour une troisième saison. C'est d'autant plus gênant que la 2e saison, qui s'est achevée début avril, n'apportait pas de conclusion aux intrigues ; il faut dire que depuis le départ, Les Rescapés était planifiée pour une durée de 3 saisons. Seulement voilà : les finances de Radio-Canada ne sont pas au plus fort, et la mise en chantier d'une troisième saison, outre son coût, allait entrainer des difficultés puisque le développement de l'ultime saison était estimé à deux ans ; on se souvient que c'est également ce qui a valu une annulation à Mirador. Le temps et l'argent jouaient donc contre Les Rescapés qui jouissait pourtant d'audiences très convenables: 735 000 fidèles en moyenne pendant la seconde saison. La production de la série se console en expliquant que la fin ouverte colle finalement assez bien à l'univers de la série, mais plusieurs acteurs n'ont pas caché leur déception.

- CANADA il en reste : quand il n'y en a plus
Radio-Canada avait par contre le budget pour commander une nouvelle série. Tu m’aimes-tu ?, une comédie dramatique d'une demi-heure, fera son apparition cet automne sur l'antenne de la chaîne québécoise. Ses 13 épisodes permettront aux acteurs Sébastien Huberdeau (La Job), Magalie Lépine-Blondeau (19-2) et Steve Laplante (Mirador) d'explorer les différentes problématiques liées à l'engagement amoureux de nos jours : avec qui s'engage-t-on, pourquoi, et pour quel type de relations ? N'en demande-t-on pas trop à l'âme soeur (ou supposée telle) ? Le tournage des 13 épisodes, produit par Podz (Minuit, le soir, 19-2...) a commencé au début du mois.

- DANEMARK : ex fan des sixties
C'est au détour d'une interview avec le Nordisk Film & TV Fond que la nouvelle direction de DR dévoile la mise en chantier d'une nouvelle série, dont pour le moment on ne connait que le titre international : The Heritage after Veronika. C'est Maya Ilsøe (dont la dernière série, Pagten, remonte à 2009) qui signe ici le scénario, et les trois premiers épisodes devraient être réalisés par l'actrice Pernilla August. Le thème de se drama sera axé autour de l'expérience des enfants des années 60, de la façon dont ils ont grandi dans un univers hippie et l'impact de leurs extravagants parents sur leur construction et donc leur avenir. Vu que DR1 ne répond pas à mes mails, on n'en saura guère plus pour le moment, mais ce projet original est une preuve de plus que la fiction danoise a toujours plus à offrir. Au passage, DR devrait développer des formats d'une demi-heure à l'avenir, ce qui devrait encore diversifier l'offre du groupe...

Voilà, c'était bien pour vous faire plaisir, mais désolée, là il faut que je file, j'ai pas du tout le temps pour plus ; je vous donne donc rendez-vous dans quelques jours pour la seconde partie de ce que ce world tour a à dire...
Du coup dans l'intervalle, c'est à votre tour de papoter, tiens.

Posté par ladyteruki à 05:36 - Love Actuality - Permalien [#]