ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

19-04-11

[DL] Borgen

Ca fait des mois que je veux vous le montrer, celui-là. Tout simplement parce qu'il est bon, mais aussi parce que, la première fois que je l'ai vu, ce générique était sur un immense écran de cinéma, et qu'il ne m'en est apparu que plus grandiose encore.

A la façon du générique d'A la Maison Blanche, le générique de Borgen a toutes les caractéristiques génétiques de l'hymne national imaginaire et du portrait officiel, et pourtant il en ressort beaucoup plus d'élégance, de rythme et de fluidité. Et bien-sûr, on sent qu'on bascule entre plusieurs mondes, la politique, les médias et la famille, ce qui retranscrit bien les dimensions que peut prendre Borgen.

Borgen
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Chaque fois que je revois ce générique, je suis transportée au creux des montagnes, là où pour la première fois, j'ai vu ce très bon générique, et ce non moins bon pilote. Parce qu'il me rappelle aussi un pan de mon histoire téléphagique, je suis devenue très attachée à ce thème. Parce qu'il n'y a pas que les raisons objectifs qui comptent, et heureusement.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Borgen de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:17 - Médicament générique - Permalien [#]

03-04-11

[DL] The Borgias

C'est long mais c'est bon. Ou bien c'est bon mais c'est long, j'ai pas encore décidé. En tous cas c'est sûr, ce générique fait partie des très bons du moment. Celui de Camelot se défend pas trop mal aussi, il faut l'admettre. Non, il faut le dire, je nous trouve en veine côté génériques, en ce moment... La musique est exactement là où on l'attend, il n'y a pas de surprise visuelle bluffante non plus, mais en tous cas ça fonctionne de bout en bout.
D'une façon générale, il faut quand même avouer que les séries historiques sont souvent très gâtées de ce côté-là. Je n'arrive pas à penser à une série historique dotée d'un générique de moins de 10 secondes, par exemple, alors que ça doit arriver dans à peu près tous les autres genres. Chais pas, ya une exception à cette règle qui m'échappe, ou bien franchement, les séries historiques ont TOUJOURS un générique de qualité ?

TheBorgias
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Je vous avoue que, après avoir un peu pesté contre le pilote de The Borgias, que j'ai trouvé épouvantablement long, je vais peut-être quand même regarder la suite, au moins le deuxième épisode. Je sais, ça me ressemble pas. Et pour tout vous dire je suis la première surprise. Mais je voudrais voir si c'est ma résistance moindre à un pilote de série historique d'une heure trente qui a été la cause de ma frustration, ou bien si c'est vraiment le contenu, mon problème. Pis bon, ya Lucrezia... charmante créature.
Enfin bon, j'en déciderai probablement au dernier moment, quand le deuxième épisode sera dispo. Mais en tous cas, je confesse me poser la question, ce qui est déjà un bon début.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche The Borgias de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 20:37 - Médicament générique - Permalien [#]

31-03-11

[DL] Lykke

Puisque je fais une véritable obsession sur ce générique (pourtant simple, en définitive), je me suis dit que j'allais simplement me mettre à fond dedans, en vous embarquer au passage, un peu comme Arthur qui chante "A la volette" pour se sortir la chanson de la tête. Oui c'est petit ce que je viens de faire.
Donc voici le générique de Lykke, une série danoise qui s'est achevée ce mois-ci (et dont je ne trouve pas plus les sous-titres anglais que pour Dem Som Draeber, soit dit en passant ; mais ptet que ça va changer pour cette dernière qui vient de se faire renouveler) et dont les premières scènes, puisque je me suis arrêtée après quelques minutes du pilote, semblent assez sympathiques. On y croise des personnages dont la vie est en rapport avec la dépression, soit parce qu'ils consomment des pillules du bonheur, soit parce qu'ils les vendent, soit, apparemment, les deux. Découvrir les images de la série quelques jours après avoir vu le pilote de Prozac est, je vous rassure, une pure coïncidence.

Lykke
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Les petits atomes qui dansent, la musique, les couleurs... je ne saurais pas vous expliquer ce qui m'hypnotise dans ce générique mais le fait est qu'il fonctionne à fond. De quoi entretenir mon envie de trouver les sous-titres pour cette autre série danoise (en fait, si j'ai fini par cagouler le pilote de Lykke, c'est précisément parce qu'à ce moment-là je me cherchais le pilote de Den Som Draeber... je ne suis donc pas particulièrement dans une phase danoise, en dépit de la réception de mon coffret Borgen), comme vous pouvez l'imaginer. Donc voilà, l'appel est (re)lancé, hein... A vot'bon coeur, amis danophiles.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Lykke de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:51 - Médicament générique - Permalien [#]

25-03-11

[DL] Den Som Dræber

On dirait que la motivation revient, progressivement. Ca n'aura jamais pris que deux mois, et encore, ça pourrait être mieux. Mais il s'avère que du coup, la semaine a été plutôt fructueuse. Alors, de quoi vous parler aujourd'hui ? Du pilote de Prozac, que j'ai finalement décidé de regarder après des mois d'hésitation, de Mad Dogs, que j'ai goulument avalée en quelques jours, du très bon démarrage de Winners & Losers, d'ailleurs il faudra surveiller les audiences la semaine prochaine, de l'intégrale Outsourced du weekend dernier, du pilote d’Endgame auquel je me suis attaquée alors que le deuxième épisode était déjà diffusé (pas bien), ou encore, accrochez-vous à vos bretelles, du coffret Borgen que j'ai finalement reçu pour mon anniversaire ce mercredi... Non mon anniversaire n'était pas du tout ce mercredi, mais vous commencez à connaître mes parents : quand il s'agit de cadeaux d'anniversaire, rien n'est jamais simple ; pour mémoire, rappelons les péripéties autour de la 1e saison de Pushing Daisies... Tout ça sans évoquer le décevant 10e épisode de Harry's Law, définitivement la série la plus inégale du moment (mais un coup de cœur tout de même), parce que je vais pas vous en parler tout le temps, non plus, même si ce n’est pas l’envie qui manque.

Déjà que vous avez eu fort à faire en lecture cette semaine, et vous n'avez même pas eu le temps de lire les trois pavés qui ont été postés, la preuve : zavez pas commenté. Ahem.

Donc, du coup, j'ai choisi la solution de facilité : j'ai décidé de vous parler d'une série que je n'ai PAS vue cette semaine. Il faut dire que je guette désespérément les sous-titres de Den Som Dræber, nouvelle série danoise lancée sur TV2, et que comme ça je peux en profiter pour vous demander gentillement si vous les avez vus passer. Hop, ni vu ni connu j't'embrouille, ça fait d'une pierre deux coups.

DenSomDraeber
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

D'autant que je me suis rendue compte que, jusqu'à présent, chaque fois ou presque que je vous avais parlé de série scandinave, j'avais soigneusement évité les séries policières. Deux explications à cela : d'abord tout simplement par goût personnel, puisque je ne suis pas attirée par les séries policières quel que soit leur pays d'origine (on va pas revenir dessus, hein, suffit de chercher n'importe quel post ou presque de ce blog mentionnant NCIS...). Et ensuite parce que, voulant dépasser le cliché de la série scandinave qui ne fournirait que des trucs policiers déprimants et/ou glaçants, j'avais jusque là préféré vous parler d'autres types de séries... oubliant du coup un pan tout entier de la fiction scandinave !

Bon, l'erreur est donc réparée, d'autant que le générique de Den Som Dræber a quelque chose d'à la fois déprimant et/ou glaçant, mais aussi de rythmé et efficace, qui encore une fois dépasse le cliché du générique pendant lequel on se dit qu'on aurait encore le temps de se pendre avant que l'épisode ne reprenne, ça irait plus vite. Et je sais pas pour vous, mais je trouve qu'on sent bien le côté glauque de la chasse au tueur en série (puisque c'est de cela qu'il s'agit) grâce à la fugacité de certaines images dérangeantes.

En tous cas la série a su rencontrer son public avec tous ces éléments, puisque son pilote, diffusé le 13 mars dernier, a attiré un peu plus de 1,47 millions de spectateurs, ce qui est la plus grosse audience pour le lancement d'une série sur TV2 depuis (d'après mes sources) trois ans. Et apparemment les critiques sont à l'avenant, ça a l'air d'être du solide.
Comme ça en plus, vous voilà éduqués sur l'actu danoise, c'est vraiment tout bénéf ce post.

Voilà donc j'ai quand même fini par vous produire un pavé, mais bon, c'est vendredi, et le vendredi c'est permis. Comme le mardi, mais dans la plus pure tradition de ladytelephagy.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Den Som Dræber de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 21:44 - Médicament générique - Permalien [#]

18-02-11

[DL] Portlandia

Ça fait 10 jours que je suis en boucle sur les épisodes de Portlandia. Je mange Portlandia (un épisode par repas, oui il y a beaucoup de rediffs), je dors Portlandia (avec le générique comme berceuse), je chante Portlandia (je me suis découpé la première scène du pilote !). Inutile de préciser que l'annonce de son renouvellement ne pouvait que m'enchanter.
Alors évidemment, vous n'alliez pas y couper non plus dans ces conditions, et me voilà débarquant avec le générique de ce qui est probablement la série la plus originale du moment, ce que j'avance, vous le devinez, de façon totalement objective.

Portlandia
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

A la fois quelconque au dernier degré et absolu d'exotisme, le générique de Portlandia offre une carte postale étrange, faite des lieux qu'on a l'impression de connaître par coeur mais qui semblent aussi receler une personnalité cachée, qui s'exprime dans les quelques portraits rapides qui se succèdent. A la fois pavillonnaire et industrielle, la ville de Portland semble déjà pleine de bizarreries sans grande excentricité, un peu comme les bobos finalement assez consensuels que la série s'ingénie à dépeindre. Et cette musique... Allez, je m'en remets un coup.
Et comme je suis pas chienne, demain, un autre post, bien plus fourni, sur Portlandia. Parce que ouais, c'est un post chaque vendredi. MINIMUM.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Portlandia de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 21:44 - Médicament générique - Permalien [#]

01-02-11

[DL] The Practice

Il devait être écrit, quelque part, que j'aurais envie de revoir The Practice en ce moment. Déjà parce que... eh bien, vous verrez. Ensuite, parce que le 3e épisode de Harry's Law (le premier à vraiment m'intéresser ET m'émouvoir) m'a rappelé à quel point je pouvais adorer le colossal Steve Harris. Pun intended.
En revoyant ce générique, tout m'est revenu : la claque que je me suis prise devant M6 il y a des années, en regardant les premiers épisodes avec ma mère et ma sœur. Le méchant crush que j'avais pour Dylan McDermott avant qu'il n'aille se commettre dans Dark Blue. L'immense vertige ressenti devant certains épisodes, depuis restés mes préférés, comme L'Esprit de l'Amérique et Instinct de Survie. Un autre genre de vertige devant le prix de la première saison en DVD...

ThePractice
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Oui, devant ce générique, c'est tout ça qui me revient. Et plus encore. Car pour moi, le générique de The Practice, c'est aussi un résumé de tout ce qu'il faut ne pas faire avec un générique. Les séries de Kelley ont cet incroyable trait commun d'avoir systématiquement un générique raté. C'est une constante, illustrée notamment par un travers (que j'assimile à un héritage de L.A.Law), qui est de montrer les personnages en train de parler en marchant, de marcher en parlant, d'ouvrir des portes, de passer des portes, de se retourner dans un couloir, bref tout ce qui peut avoir l'air absolument nullissime et pas du tout glamour, les personnages des séries de Kelley le font à qui mieux-mieux dans le générique. Généralement sur une bonne musique (il a pas des goûts de chiottes en musique, le Kelley), mais avec une mise en images laissant largement à désirer. Dans le générique de The Practice, les personnages parlent (surtout s'ils sont des hommes...), mais en plus, la musique est truffée, voire saturée, d'effets sonores qui semblent de prime abord parasites. Tout n'est que bruit d'ambiance avec vaguement une petite mélodie derrière. Ici, il faut encore y ajouter une image sale, une accumulation de plans rapides et pas toujours très clairs d'objets parfois éminemment quelconques...
Tout ce qu'il ne faut pas faire avec un générique... et quand même le réussir. Car ce sont justement ces éléments cumulés, dont on aurait pu jurer qu'ils donneraient un résultat médiocre, qui permettent de parvenir à ce résultat, qui est certainement le meilleur générique d'une série de Kelley. Une perfection faite de dureté et de froideur.

Mon Dieu, vous n'avez pas idée des frissons qui sont les miens alors que je fouille avec animation dans ma telephage-o-thèque pour en ressortir mon précieux coffret qui y a pris la poussière depuis un bon bout de temps. Pas glop : je venais de me remettre à Urgences, et me voilà attirée par une autre série de plusieurs saisons que j'ai envie de rattraper. Glop : ça veut dire que la motivation revient, peu à peu.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche The Practice de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 22:15 - Médicament générique - Permalien [#]

30-01-11

[DL] Fairly Legal

La série commence à me plaire de plus en plus (on aura donc l'occasion d'en reparler), et aussi bien dans le train que calmement à la maison, j'en apprécie bien des aspects. Mais le générique, je dois le dire, me laisse un peu circonspecte.
Parce que dans le fond, on comprend bien l'intention : montrer que Kate parcourt la ville juchée sur ses talons, trottinant le téléphone rivé à l'oreille... on essaye de créer un gimmick, avec une petite référence au Magicien d'Oz dans la foulée...

FairlyLegal
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

...Mais rien à faire, ça ne fonctionne pas. Principalement parce que le générique est trop court, en fait. Mais aussi parce que son montage n'est pas assez rapide. Et pour finir, il ne fait qu'effleurer cette thématique sans vraiment l'exploiter totalement. Alors de ce qui aurait pu être un générique potable, on obtient un truc franchement moyen. Ajoutez à cela un côté esthétique lui aussi bâclé (c'est pas tant les couleurs que les halos de lumière dans tous les sens) et une chanson sans intérêt, et vous comprenez mieux ma déception.
Pourquoi c'est si difficile de faire de bons génériques pour les séries que j'apprécie ?

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Fairly Legal de SeriesLive. Pas spécialement en bon état, d'ailleurs...

Posté par ladyteruki à 20:36 - Médicament générique - Permalien [#]

16-01-11

[DL] Maison Close

Oui, un troisième générique de série française, c'est vraiment le weekend de toutes les expérimentations, sur ce blog ! Pas de panique, je vous rassure, l'endroit reviendra bientôt à une activité normale, mais pendant que je suis occupée, je me suis dit que ce petit weekend à thème serait un changement bienvenu. Et puis c'est d'ailleurs assez rare que j'aie des génériques français sous la main, surtout de mon plein gré, alors ça durera difficilement plus de toute façon...

Si je n'ai pas forcément raffolé du pilote, et que je ne me suis pas spécialement sentie encouragée à poursuivre l'expérience, en revanche je trouve le générique de Maison Close plutôt réussi. Il y a quelque chose très HBO-like dans la démarche, et aussi bien musicalement que visuellement, on tient certainement l'un des meilleurs génériques français que j'aie vu ces dernières années. Mais comme je le disais, en fin de compte, je n'en ai pas vu beaucoup.

MaisonClose
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Il y a juste une chose dans ce générique qui me chiffonne, et c'est quelque chose que je reprocherais à la plupart des génériques français que je connais : l'affichage des noms. La police est moche, elle est mal placée et vous nique les plus beaux plans, et puis surtout, le titre à la fin, c'est juste la police Canal+ (bien-sûr j'exagère mais pas de beaucoup), c'est vraiment pas possible de détruire autant l'ambiance qu'avec ces lettres toutes banales et toutes moches en plein milieu de l'écran. J'ai cru comprendre que les mecs étaient obligés de mettre certaines mentions (le nom de la prod, l'année...) alors bon, admettons, mais le reste, c'est pas possible, faut faire mieux que ça.

Je réalise qu'en fait de séries françaises, le weekend a aussi largement consisté à évoquer des séries en rapport avec la marchandisation du sexe, quand même. Hm.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Maison Close de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:30 - Médicament générique - Permalien [#]

15-01-11

[DL] Pigalle, la nuit

Non alors, je vous rassure tout de suite, vous ne vous êtes pas trompé de blog, ici c'est bien ladytelephagy, sauf qu'on est entrés dans un weekend spécialement dédié aux génériques de séries française, bien que je ne sache pas bien comment j'en suis arrivée là. Après la découverte de Hard, il semblait normal que je me mette enfin à Pigalle, la nuit, que je me promets de découvrir depuis un bout de temps maintenant et, en guise d'apéritif, j'ai voulu commencer par regarder le générique. Etrange expérience en vérité.

Pigallelanuit
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Ce n'est pas du tout ce que j'avais imaginé comme générique pour cette série. Je ne peux décemment pas dire que ce soit moche, sans originalité, ou peu séduisant, mais le moins qu'on puisse dire c'est que ça me laisse pour le moins circonspecte. Je ne voyais vraiment pas ça comme ambiance pour le générique de la série, parce que Pigalle, la nuit, pour autant que je sache, c'est une quête dans un milieu fourmillant de portraits variés, et on a ici avant tout l'image de deux personnes qui s'enlacent sur fond d'ode à Paris, grâce aux tatouages. J'aime Paris, donc je ne vais pas me plaindre de cette façon particulièrement alléchant de dépeindre notre belle capitale, mais enfin, ça semble trop intime, quelque part, vis-à-vis de l'image que je m'étais façonnée de la série.
Bon, l'essentiel c'est que même interloquée, je tente quand même. Allez, dés que je rentre, je me lance.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Pigalle, la nuit de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:30 - Médicament générique - Permalien [#]

14-01-11

[DL] Hard

Difficile à croire mais j'ai effectivement regardé le pilote de Hard, alors que, tenez-vous bien, strictement rien ne m'y obligeait. Non, personne ne m'a demandé de le faire, la série n'a à ma connaissance aucune actu, et je n'ai aucune sympathie particulière pour qui que ce soit impliqué dans sa création. Et pourtant, j'ai regardé le pilote. Voilà, en fait, une excellente démonstration : parfois, je peux réussir à mettre de côté ma répulsion habituelle des séries françaises, à condition que personne n'insiste spécialement pour que je le fasse.

HArd
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Et il s'avère que j'ai presque aimé, d'ailleurs, ce pilote de dramédie (c'est rare de pouvoir appeler une fiction française une "dramédie" sans avoir l'impression d'en tordre la définition), parfois un peu maladroit mais globalement prometteur. Bien-sûr, dans ma colère actuelle contre les personnages prêts à tout pour maintenir leur niveau de vie, certaines choses semblent un peu irritantes, mais je ne m'attendais pas à sortir de ce visionnage si bien disposée à l'égard de la série. D'ailleurs pour être franche, je n'ai pas encore très bien décidé de la suite des opérations, car ce pilote totalement dédié à l'exposition n'était pourtant pas si mal.

Alors, du coup, bon, je vous mets le générique pour la beauté du geste, parce qu'il n'est pas spécialement épatant, avec ses formes énormes et roses et ses images floues en arrière-plan, mais bon, il fallait immortaliser ce moment au cours duquel j'ai regardé un pilote de série française, et pas eu envie de m'enfuir en courant.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Hard de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:30 - Médicament générique - Permalien [#]