ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

30-06-12

It's the final countdown

Dans très exactement 24h, la toute dernière émission du SeriesLive Show démarrera, en direct. Si tout va bien.

TheSeriesLiveShow-MEA

Ce sera mon tout dernier podcast sur SeriesLive puisque, comme vous le savez, je quitte définitivement l'équipe du site, et que j'avais décidé d'honorer mes engagements jusqu'à la fin de la saison, pas plus. J'ignore ce que les autres membres de l'équipe feront à la saison prochaine, mais il est certain que l'émission telle qu'elle existe depuis deux ans va disparaitre.
Ca va énormément me manquer de ne plus papoter avec eux.

Alors, pour célébrer comme il se doit notre dernière émission, j'espère vous retrouver tous pendant le live de demain, ok ? Oui, oui, même ceux qui ne commentent pas, tout le monde est invité !
Oh, et de rien, pour la musique que vous avez en tête maintenant.

Posté par ladyteruki à 20:30 - Entre potes (cast) - Permalien [#]

02-12-11

Séries créativement contrariées

Cet automne, je n'ai accroché ni sur Once Upon a Time, ni sur Grimm. Les deux m'ont paru manquer dramatiquement de profondeur : Once Upon a Time s'est contentée d'être une série de Robert Halmi prolongée sur toute l'année, et Grimm rajoute simplement du folklore à des intrigues policières dont la teneur ne me semble pas spécialement sortir des sentiers battus.
J'avais pourtant un véritable a priori positif vis-à-vis de ces séries, dans le sens où utiliser les contes de fée pour des séries modernes est, nécessairement, une bonne idée.
Mais j'ai sans doute trop regardé Pushing Daisies, qui reste le conte de fée morbide et merveilleux le plus abouti de la télévision à ce jour.

Ce soir, dans The SeriesLive Show, nous nous sommes attaqués aux séries de contes de fée, et j'ai même résisté à la tentation d'imposer un Into the Show sur Pushing Daisies. Que restait-il à évoquer ? Bien plus de séries que vous ne l'auriez sans doute imaginé au départ, car entre le lancement ce weekend de Neverland, et les vieilles séries inspirées par les contes et légendes, il y avait plus de choix qu'espéré.
En particulier, nous avons passé le Into the Show sur La Caverne de la Rose d'Or, qui à première vue n'est pas forcément une série de contes de fée stricto sensu mais qui en réalité a su incorporer de nombreux contes dans sa narration... Mais on vous en dit plus dans l'émission.

La Caverne de la Rose d'Or, hélas, fait partie de ces fictions qui, comme La Légende d'Aliséa (spéciale dédicace à ma frangine) et autres Desideria, m'ennuient profondément quand elles sont presque invariablement diffusées à Noël. Tout cela manque... de fantaisie. Les moyens financiers, le jeu des acteurs et les effets spéciaux sont moins en faute que l'obsession des scénarios à vouloir créer un conte de fée en copiant des recettes qui doivent une partie de leur charme aux siècles écoulés depuis leur écriture, et à leur pouvoir de métaphore et de paraphrase.
Alors, comment est-ce possible ? Comment suis-je incapable d'apprécier la plupart des fictions touchant de près ou de loin aux princes et princesses alors que le sujet, a priori, m'enchante ?

La réponse est simple. J'ai lu, il y a bien des années maintenant, des contes qui ont transformé à jamais mon regard sur ces récits, et plus rien ne sera jamais pareil. Je veux parler bien-sûr des contes de James Finn Garner, dans lesquels, avec un humour décapant, il remet "au goût du jour" des histoires qui manquaient dramatiquement de politiquement correct.

ContesPolitiquementCorrects
VOILA une série basée sur les contes de fée que je voudrais réellement voir adaptée à la télévision. Avec un vrai parti pris, du recul, le second degré qui manque dramatiquement aux deux séries de cet automne (en particulier Once Upon a Time qui, vu l'état de ses effets spéciaux, n'a pas, en réalité, le luxe de se prendre au sérieux comme elle le fait), du décalage, et énooooormément de créativité. Politiquement correct fait plus pour l'univers des contes de fée que Grimm et Once Upon a Time réunis... leur offrant à la fois une relecture drôle, mais aussi une véritable gourmandise, piochant dans les univers de ces contes énormément d'idées et de personnages, sans jamais oublier le côté terriblement sordide de certaines situations, ni déposséder les histoires de leur merveilleux.
J'ai même un peu envie d'envoyer un exemplaire de chaque recueil de nouvelles de Garner à Bryan Fuller (sait-on jamais, des fois qu'il s'ennuie).

Vous me trouvez cruelle avec Once Upon a Time (à laquelle j'ai pourtant donné une chance au-delà du pilote) et Grimm ? Si j'étais James Finn Garner, je ne dirais plus : "Once Upon a Time est une série sans la moindre once d'originalité, tout juste bonne à amuser les enfants pendant la soirée du réveillon, et les adultes s'ils ont abusé du champagne au point de ne pas saisir le ridicule de la situation"... Je dirais : "Once Upon a Time est une série créativement contrariée idéale pour des spectateurs étant d'une exigence intellectuelle modeste, et loin de nous l'idée de vouloir réfuter leur droit à l'être".
Mais je ne suis pas du tout James Finn Garner. Et je ne suis pas aussi complaisante qu'il peut l'être avec les sorcières à la "bonté défectueuse". Je regrette que ce soient ces deux séries qui aujourd'hui tentent de faire vivre les contes de fée à la télévision américaine avec aussi peu de panache et d'inventivité.

Fort heureusement, ce soir, nous vous parlerons aussi d'autres séries inspirées de contes et légendes, parmi lesquelles The Charmings qui, si un bon rire vaut un bon bifteck, vaut toutes les boucheries-charcuteries de France et de Navarre...

TheSeriesLiveShow-MEAThe SeriesLive Show - 2x03 : Rien que des histoires

Mais le conseil téléphagique du jour, finalement, c'est un peu de laisser tomber les séries, et de foncer lire les nouvelles de James Finn Garner...

Posté par ladyteruki à 21:33 - Entre potes (cast) - Permalien [#]

04-02-11

Je ne parlerai qu'en présence de mon avocat (et le vendredi)

Les flics, ça n'a jamais été mon truc. Par contre, des avocats, je ne saurais me lasser. Du coup, c'était une véritable partie de plaisir de faire ce SeriesLive Show sur les legal dramas, d'autant qu'à l'exception de Skins (US) que je n'ai pas encore testé, il n'était question que de séries que je connais bien et que, dans une certaine mesure, j'apprécie... à part Ally McBeal mais vous verrez pourquoi.

Et tant qu'on en est là, je tiens à dire que nous avons enregistré ce 9e volet avant que je ne puisse voir le 3e épisode de Harry's Law, et que du coup, mes propos au sujet de la série sont désormais caducs, je suis sous le charme.

TheSeriesLiveShow_MEA
The SeriesLive Show - 1x09 : Aux frontières du légal

Sur une note moins positive, je me dois de vous prévenir que dans les jours à venir, ladytelephagy reviendra à son rythme officiel de "un post chaque vendredi. Minimum.", pour la première fois depuis fin 2009. C'est-à-dire que votre seule garantie sera d'avoir un post le vendredi, et pour les autres jours, ce sera au feeling.
Déjà parce que, vous l'aurez remarqué, la motivation, suite aux problèmes autour de la rubrique Séries du Monde, a largement baissé si ce n'est disparu. Je continue de vous tenir au courant à ce sujet, on verra bien à quel point les choses vont bouger depuis que le développeur m'a recontactée.
Et puis surtout parce qu'en ce moment, dans ma vie privée, les choses sont compliquées et que, finalement, je crois que j'ai besoin de m'aérer un peu la tête, changer mes habitudes, prendre du recul.

En espérant que ça ne vous décourage pas, VOUS, de venir me rendre visite à l'avenir...

Posté par ladyteruki à 22:18 - Entre potes (cast) - Permalien [#]

28-01-11

Le podcast est de retour, alléluia !

On ne l'attendait plus et pourtant le revoilà bel et bien. The SeriesLive Show est de retour pour ses premières aventures en 2011, avec une émission d'une durée exceptionnelle de 1h13, parce que vous le valez bien. Et parce qu'on voulait se faire pardonner. Et parce qu'on est bavards, bien-sûr.

TheSeriesLiveShow_MEA
The SeriesLive Show - 1x08 : Appels d'urgence

Les galères techniques semblent finies, mais il ne faut jurer de rien, alors profitez-en tant que ça dure ! Et pis, si vous aimez, eh bah commentez ! (si vous n'aimez pas aussi, en fait, ça nous permet de nous améliorer)

Posté par ladyteruki à 20:30 - Entre potes (cast) - Permalien [#]

17-12-10

J-7 avant la douce nuit, sainte nuit, tout ça

Noël est une période particulièrement difficile pour le téléphage, parce que d'une part, il n'est pas certain de recevoir tout ce qu'il a commandé à son entourage au Père Noël, et d'autre part, il est contraint de se déloger de devant la télé pour sacrifier à des obligations familiales sans grand intérêt. Tout ça en sachant pertinemment qu"il y a une crise de foie et/ou une gueule de bois à la sortie... Au final, est-ce que ça vaut vraiment le coup d'avoir une chaussette remplie de DVD et de goodies juste pour ça ?

Et même, dans mon cas, la chaussette sera vide puisque, mes parents m'ayant intimé d'éliminer les DVD, CD et livres de ma liste, j'ai décidé de faire grève du cadeau ; non mais sans rire, les gens qui veulent me faire plaisir n'ont pas besoin d'un tutorial, et ceux qui ne le veulent pas n'ont qu'à garder leur pognon, si c'est pour m'acheter des casseroles c'est pas la peine. Pis d'façon le vrai Noël c'est pas avec eux que je le fêterai alors zut.
Noël, une fête pleine de frustrations, donc...

Eh bien c'est pour cela que pour les fêtes de fin d'année, The SeriesLive Show vous propose une émission chaleureuse, drôle, passionnée, détendue et pleine de savoureuses répliques. Enfin, on espère, quoi.

TheSeriesLiveShow_MEA
The SeriesLive Show - 1x06 : The Réveillon Show

Heureusement, vous, vous êtes assurés de recevoir un cadeau le 25...

Posté par ladyteruki à 23:40 - Entre potes (cast) - Permalien [#]

03-12-10

Laisse-moi rester femme

C'est souvent que j'admets n'avoir pas spécialement des goûts de gonzesse. Le simple emploi du terme "gonzesse" indique d'ailleurs bien ma disposition d'esprit vis-à-vis d'une certaine catégorie de séries qui me semblent totalement hors de ma zone d'intérêt, en première ligne desquelles on trouve les romances (ce qui explique que jamais je ne vous parlerai d'autant de séries coréennes que de séries japonaises, par exemple), les teenageries glamour avec plein de vêtements dedans (sans rire, vu de l'extérieur, le phénomène Gossip Girl semble plus une équation racolage + défilé de mode qu'autre chose) et ainsi de suite. Malgré mes cheveux longs, mes ongles laqués et, bien-sûr, ma carte d'identité, rien dans mes goûts téléphagiques n'indique que je sois de sexe féminin.

Alors, m'étais-je dit, c'est sans doute que je suis plus du genre à apprécier les séries masculines.
Lors de l'enregistrement de ce dernier SeriesLive Show en date, j'ai réalisé mon erreur. Avoir regardé Oz avec passion, avoir englouti trois saisons de Rescue Me en quelques semaines (oui, je m'en tiens aux DVD...) et autre goût prononcé pour les amitiés viriles à la Men of a Certain Age (merde on est vendredi, j'avais oublié...), ne fait pas de moi quelqu'un qui a des goûts de mec.

La preuve : j'étais totalement hors du coup ! Sons of Anarchy, 24, The Shield... je n'ai jamais dépassé 5 épisodes sur ces séries. Non parce qu'elles ne me plaisaient pas mais parce qu'elles ne me plaisaient pas assez.

TheSeriesLiveShow_MEA
The SeriesLive Show - 1x05 : Bad blood

Alors, j'ai posé quelques questions, et j'ai écouté. C'est plaisant aussi d'écouter, même quand on est censé animer le débat. Mes camarades du SeriesLive Show étaient tellement enthousiastes sur ces séries qu'ils animaient d'ailleurs très bien la conversation, même quand elle partait dans tous les sens. Dans le fond, je n'aime pas forcément regarder les "séries de mecs", mais j'aime bien en entendre discuter tout ce petit monde. Même quand les débats ne volent pas haut, même quand on a un peu l'impression que ces messieurs vont se mesurer dans les toilettes à la fin du débat, c'est vraiment agréable de sentir une telle énergie.

Des amateurs de séries qui parlent des séries qu'ils aiment... un podcast ne devrait-il pas toujours être comme ça ?

Posté par ladyteruki à 22:54 - Entre potes (cast) - Permalien [#]

19-11-10

Donner du temps au temps

Le temps. C'était, dans tous les sens du terme, une problématique du 4e numéro du SeriesLive Show, en ligne assez tardivement ce soir. Ne lui en voulez pas pour ça, donnez-lui tout de même une chance.

TheSeriesLiveShow_MEA
The SeriesLive Show - 1x04

Je m'intéresse peu, comme vous le savez, aux séries historiques. C'était d'autant plus intéressant de leur dédier un numéro. C'est trop facile de ne parler que de ce qu'on aime, je crois que c'est tout aussi intéressant de se poser des questions sur des choses qu'on aime moins, de se forcer à regarder des séries qu'autrement, on ne verrait pas d'un bon œil, avec de la distance et de s'obliger à un peu d'objectivité.

D'ailleurs c'était l'opportunité pour moi de faire ce autour de quoi je tournais depuis plusieurs semaines, c'est-à-dire regarder le pilote de Downton Abbey. Depuis et grâce aux transports, j'en suis arrivée à l'épisode 4, c'est vous dire si parfois on fait bien de se prendre par la peau du...

Posté par ladyteruki à 22:53 - Entre potes (cast) - Permalien [#]

05-11-10

Comme ça vous aussi, vous dormirez lumière allumée !

Fichiers enragés, montage de l'Enfer, et mise en ligne maudite... vous me croyez si je vous dis que le podcast de cette semaine est hanté ? Sans déconner, si les podcasts doivent être à l'image de leur thématique, moi je vais insister pour qu'on fasse une émission sur la richesse...!

En tous cas voilà, le 3e numéro du SeriesLive Show a finalement vu le jour, et je vais redire ce qui a déjà été dit : plus jamais ça. Les zombies, c'est fini. On m'y reprendra plus. Franchement, par curiosité, admettons, pour préparer un podcast, si vous voulez, mais ça s'arrêtera là.

TheSeriesLiveShow_MEA
The SeriesLive Show - 1x03

Je suis encore sous le choc après The Walking Dead. Littéralement, puisque j'en fais encore des cauchemars alors que c'était lundi ; d'ailleurs pendant l'enregistrement, le mot d'ordre était : on ne parle pas de vampires. Pour éviter d'aggraver ma situation. Je sais pas pour combien de temps j'en ai mais franchement, je serai pas fâchée quand ce sera fini. Ah, quelle saloperie, les zombies.
Pas étonnant qu'à côté, les sorcières semblent plus rassurantes (et encore, on n'a pas eu le temps de citer Ma Sorcière Bien-Aimée qui se pose là dans le genre). Souvent nunuches, mais rassurantes.

N'empêche. Halloween, heureusement que ce n'est qu'une fois par an.

Posté par ladyteruki à 23:40 - Entre potes (cast) - Permalien [#]

29-10-10

Et dire que c'était la ville de mon premier amour...

(je sais, je l'ai déjà faite, celle-là, mais que voulez-vous je m'en lasse pas)
Bon, le weekend va encore être chargé, mais je ne vous quitte pas sans mentionner The SeriesLive Show, dont un bonus a été posté aujourd'hui sur... toujours SeriesLive, évidemment.

TheSeriesLiveShow_MEA
The SeriesLive Show - Bonus : Caprica, c'est fini !

Personnellement je n'ai pas encore vu l'épisode de Caprica de cette semaine, mais savoir qu'il faudra attendre la Saint Glin Glin pour voir la suite a tendance à me bloquer plutôt qu'autre chose.
Comme quoi... on se plaint des networks et puis...

Posté par ladyteruki à 23:57 - Entre potes (cast) - Permalien [#]

22-10-10

Des chiffres et pas de lettres

La joyeuse équipe du SeriesLive Show se retrouve pour un nouveau numéro, et j'en suis ! Bon, c'est pas une surprise puisque j'étais déjà rédac'chef il y a deux semaines, mais je voulais partager avec vous mon plaisir, à plus forte raison parce que c'est un plaisir d'officier avec Livia, présente dans ce numéro.

TheSeriesLiveShow_MEA
The SeriesLive Show - 1x02

Je tiens d'ailleurs à vous remercier parce qu'au moins, grâce à vos encouragements sur Doctor Who, je comprenais de quoi on causait dans notre premier sujet, ayant vu le pilote il y a peu. Ah, on peut dire que vous m'aurez rendu un fier service (voyons si vous renouvellerez l'exploit avec Merlin...?), même si ce n'est pas tant du contenu qu'on a parlé, c'était quand même important de pouvoir suivre la discussion.

Et puis, vous le savez, j'ai toujours eu un faible pour les vieux pilotes, et cette fois j'ai pu inoculer le virus du voyage dans le temps à mes camarades puisque nous avons pu voir tous ensemble le pilote de Hawaii Five-O, qui du haut de ses 42 ans compte probablement parmi les plus vieilles séries que j'aie testées... et j'ai aimé ! S'il y a une chose à retenir de ce podcast (outre le fait que je ne sais pas prononcer le titre de Shit My Dad says...), c'est vraiment que ce pilote est à tester, et qu'il relativise largement les idées préconçues qu'on peut avoir sur de vieilles séries, et celle-ci en particulier !

Allez, je vous laisse le soin d'aller écouter l'émission, et si vous êtes pris de l'envie aussi soudaine qu'inattendue de poster un commentaire, ne vous privez surtout pas pour moi.

Posté par ladyteruki à 20:30 - Entre potes (cast) - Permalien [#]