ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

20-10-12

[DL] Yuusha Yoshihiko to Akuryou no Kagi

Alors ça, vous allez pas y couper : cet automne, on va causer de la suite de Yuusha Yoshihiko to Maou no Shiro, vous n'aurez pas le choix. La première saison était un tel bonheur, que l'arrivée d'une nouvelle mouture, intitulée Yuusha Yoshihiko to Akuryou no Kagi, donne à elle seule de l'intérêt à la saison automnale nippone (qui a en plus commencé sur un mauvais pied, comme on a pu le voir hier avec TOKYO Airport).
Que ce soit sur Twitter ou ici, clairement, vous allez en souper. Du coup, simplifiez-vous la vie : regardez la série aussi, ça vous permettra de comprendre plusieurs de mes posts cette saison.

Commençons donc par le générique de Yuusha Yoshihiko to Akuryou no Kagi, histoire de se mettre en jambe.
Pour être complètement sincère avec vous, je ne suis pas fan sur un plan musical. J'aimais beaucoup la chanson de la première saison, d'ailleurs il m'arrive de l'écouter très régulièrement dans ma playlist de génériques favoris, et je trouve qu'elle donne une pèche folle. C'est tout-à-fait le truc qui met d'ores et déjà dans l'ambiance d'une comédie pour ouvrir le weekend. Enfin, c'était. Parce que ce nouveau générique est beaucoup moins sympathique, et un peu trop bruyant. Mais ça, c'est côté musique.

YuushaYoshihikotoAkuryounoKagi
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Parce que du point de vue esthétique, on retrouve tout-à-fait l'univers du premier générique. L'énergie du montage, d'abord, est intacte.
Et puis, la façon dont les personnages apparaissent à l'écran, successivement, le jeu de lumières et de couleurs opéré pour les présenter, est clairement dans le même esprit.

Pourtant, en dépit du fait que ce générique est si fidèle à l'esprit du premier, on peut aussi remarquer qu'il y a eu une sorte de prise de conscience du pouvoir de la série (ou plutôt, de la franchise, devrais-je peut-être dire).
Là où le premier générique était simplement sympa et coloré, cette fois on sent bien qu'il y a un thème, de par la récurrence des clés et des serrures. Vous allez me dire : "oui enfin, en même temps, c'est dans le titre, hein". Certes. Mais en décidant de donner une telle thématique à son générique, Yuusha Yoshihiko to Akuryou no Kagi nous dit quand même aussi un peu que désormais, le concept est déclinable, que c'est à la fois possible et déjà amorcé.
Mais c'est surtout dans les toutes premières images du générique qu'on le sent, dans les petits icônes qui apparaissent dans les 10 premières secondes ; les personnages sont représentés par des coiffes, des accessoires... c'est-à-dire devenus tellement symboliques qu'ils sont des gimmicks. Et tout la force d'un gimmick, par définition, c'est de pouvoir fonctionner sur la durée.

Là où Yuusha Yoshihiko to Maou no Shiro a été un phénomène qui a semblé prendre tout le monde par surprise (y compris la chaîne qui l'avait commandée, TV Tokyo), Yuusha Yoshihiko to Akuryou no Kagi semble montrer que la popularité de la formule a bien été comprise, et qu'elle sait être utilisée à bon escient. On sera tous d'accord pour dire que rares sont les séries capables d'opérer ce genre de virage sans foncer dans le décor, et de capitaliser sur leur succès sans perdre leurs qualités ; avec ce générique, entre autres, on sent que ce n'est pas le cas ici. Du coup on peut espérer que les aventures de Yoshihiko ne s'arrêtent pas en 2013, non ?

Tiens et puis, tant que j'y étais, j'ai aussi reuploadé le générique de la première saison, donc vous pouvez procéder aux comparaisons par vous-même.

Posté par ladyteruki à 23:23 - Médicament générique - Permalien [#]