ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

24-06-11

To be continued... The Big C

Le retour de la rubrique To be continued..., dont la mission sur cette Terre est précisément de vous permettre de vous rappeler ce qui a pu se produire pendant la première saison d'une série, à quelques jours de la seconde, et quand des mois et des mois les ont séparées. Le genre de rubrique dont on s'attend à ce qu'elle soit particulièrement active à la rentrée, et qui pourtant fait son retour en été, parce que voilà, il y a des perles comme The Big C qui méritent un petit coup de pouce.

La semaine prochaine, la série de Showtime revient. Enfin. Et cet été, nous allons connaitre la phase suivante de la maladie de Cathy. Pour n'en pas louper une miette, voici le récapitulatif de tout ce que vous avez vu l'été dernier, et avez déjà oublié.

TheBigC - 1x01
1x01 - Cathy, une femme comme les autres... pour le moment.

TheBigC - 1x02
1x02 - Elle veut son fils à la maison cet été, et rien ne l'arrêtera !

TheBigC - 1x03
1x03 - Même entourée, Cathy reste seule avec son secret.

TheBigC - 1x04
1x04 - Cathy continue de céder à ses irrationnelles impulsions, que même le spectateur a du mal à suivre.

TheBigC - 1x05
1x05 - Après avoir renoué avec l'être humain qui était en elle, Cathy retrouve la femme qui était en elle... bien cachée.

TheBigC - 1x06
1x06 - Oh, Marlene... Marlene dont on pensait jusque là qu'elle avait les pieds sur terre...

TheBigC - 1x07
1x07 - Encore raté.

TheBigC - 1x08
1x08 - Passé, présent et avenir se donnent rendez-vous à cette fête d'anniversaire.

TheBigC - 1x09
1x09 - C'est au tour de Paul de se réveiller.

TheBigC - 1x10
1x10 - Le moment de chercher la rédemption...

TheBigC - 1x11
1x11 - La phase nombriliste toucherait-elle à sa fin ?

TheBigC - 1x12
1x12 - Ne pas sous-estimer ce que prédisent les cartes.

TheBigC - 1x13
1x13 - L'insouciance des vacances est finie.

Comment allons-nous continuer en dépit de certains des changements qui ont eu lieu sur la fin de la saison ? Je ne veux pas spoiler ceux qui ne l'ont pas encore vue (mais dans ce cas, je vous encourage à planifier votre weekend de façon à rattraper votre retard), mais franchement, je ne sais pas à quoi cette saison va pouvoir ressembler.

Ca tombe bien, la première saison était totalement imprévisible aussi.
J'aime The Big C.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche The Big C de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:00 - To be continued... - Permalien [#]

Au panier

J'étais en train de me tâter pour savoir si j'allais regarder Wilfred (US), en tout bien tout honneur naturellement, quand j'ai réalisé que je n'avais jamais posté ici à propos du pilote de Wilfred (l'original australien), ce que j'ai trouvé un peu fort de café après en avoir pourtant tellement bavé devant le pilote.

AuPanierWilfred
Epitome de la comédie pas drôle et pas conçue pour l'être, Wilfred est juste une expérimentation barrée, et il ne faut pas y chercher l'hilarité (pour ma part je n'y ai pas même trouvé un vague rictus amusé). L'idée est d'explorer un concept allumé, improbable même, et pour tout dire on a plus l'impression d'un exercice pour ceux qui font la série que de quelque chose prévu pour les spectateurs. Comme une private joke portée plus loin que d'habitude.
C'est bizarre autant qu'étrange, et c'est de cette curiosité est supposée se suffire à elle-même, être le seul carburant qui ramène le spectateur à la série semaine après semaine.

Vous l'aurez compris, le pilote de la série australienne Wilfred ne m'a pas séduite, mais pour autant, en dépit de son look indies et peu raffiné, de son cast pas franchement affolant (Adam Zwar est, comme toujours, incapable d'être bon, sans qu'on puisse dire qu'il est mauvais ; voir aussi : Lowdown) et de ses dialogues enfumés, on ne peut pas objectivement en dire que c'est une grosse merde. Ca fait simplement partie des séries "tout ou rien", celles qui soit fonctionnent à fond sur vous, soit tombent totalement à plat, la qualité de la série n'étant pas incriminée, le spectateur non plus, mais les deux étant profondément incompatibles.

Oh, bien-sûr, je soupçonne qu'il faille avoir fait un sort à la moquette pour apprécier totalement cette série. Mais ce n'est que ma mauvaise foi légendaire qui s'exprime. Cependant, pour ce qui est de voir le pilote de la version américaine... j'avoue que pour le moment, j'hésite toujours. Et pour que moi, je refuse un pilote, c'est quand même que...

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Wilfred (AU) de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 16:47 - Telephage-o-thèque - Permalien [#]
  1