ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

07-10-10

The Telephsage Experiment : let me count the ways...

Jour1

Ce matin, il a fallu prendre un nouveau réflexe et ne pas laisser l'ordinateur allumé pendant la journée : eh oui, il va falloir apprendre à s'y habituer, mais je suis privée de cagoule. Cette pensée m'a un peu déprimée dans le train, et j'ai un peu broyé du noir...

J'ai commencé à réfléchir aux conséquences de cet absence de cagoulage dans mon quotidien. Bon, déjà, j'ai eu la présence d'esprit de regarder le dernier Raising Hope en date (yoohoo !) avant de me lancer dans cette aventure, c'est déjà ça de pris, et puis, il faut quand même dire que j'ai des réserves... mais quand même, plus de cagoulage en journée en mon absence. Ne plus rentrer à la maison et trouver mon chez moi informatique m'offrant plein de nouveautés à regarder. Ça c'est dur, quand même.
Donc effectivement, plus besoin de laisser l'ordinateur allumé en mon absence, ou même la nuit.

Mais j'ai aussi commencé à mesurer l'ampleur des dégâts occasionnés à plus long terme : je n'ai pas vu les épisodes d'Outsourced ou The Defenders de cette semaine. Ça va devoir attendre plusieurs jours ! C'est risqué, quand on a besoin de temps pour apprécier une nouvelle série, de faire pareille pause. Ça s'est souvent avéré carnassier et irréparable, même.

Heureusement j'ai été téléphagiquement occupée toute la journée et même en soirée, aussi j'ai passé plus de temps à angoisser à l'idée de ce qui allait m'être impossible pendant une semaine, qu'à vraiment faire l'expérience de ces désagréments. Mais je sens que cette expérience téléphagique va quand même être drôlement intéressante... et ne pas arranger ma réputation de droguée des séries !

Mais bon, ce n'est qu'une expérience d'une semaine, après tout, ça va aller.

Posté par ladyteruki à 23:56 - 3615 My (So-Called) Life - Permalien [#]

How do you like it Japan ?

Ouhlà, mais je suis à la bourre moi ! La première série hebdomadaire de la saison commence ce soir à la télévision japonaise, et je ne vous ai pas encore indiqué le top des séries les plus attendues de la saison ! D'un autre côté, ledit classement n'est paru que depuis quelques heures... je l'ai échappé belle !

J'aimais bien le top des attentes de la saison précédente ; ce n'était pas mon classement idéal mais enfin, l'idée qui s'en dégageait était encourageante. On avait l'impression que le public (peut-être rendu plus exigeant par la saison très inégale du printemps ?) avait envie qu'on le bluffe, et pas juste qu'on lui offre sur un plateau des séries clé en main. Et c'est d'ailleurs en partie ce qui s'est passé cet été. Au cas où vous auriez bêtement oublié de le faire, je vous rappelle que vous pouvez lire le bilan de cette saison dans mon article trimestriel sur SeriesLive.

Donc, cet automne, que veulent les spectateurs japonais interrogés par ORICON ?

1 - Iryuu Team Medical Dragon
2 - Freeter
3 - Aibou
4 - Kogane no Buta
5 - Q10
6 - Guilty
7 - SPEC
8 - Nagareboshi
9 - Juui Dolittle
10 - Himitsu

Si je regrette quelque peu l'absence de séries réellement culottées comme Mori no Asagao (par contre présent sur le classement de BIGLOBE... je connais mal le public de ce site, mais peut-être est-il plus âgé ?) ou FACE MAKER, dont le sujet commence progressivement à me séduire, même si sur le tard, c'est quand même un classement solide, dans la mesure où, outre les incontournables (genre Aibou ou Iryuu) et les remakes (SPEC), on tient quand même des sujets variés et pas nécessairement débiles, même si j'ai de grandes réserves au sujet de Juui Dolittle. Mais au moins, bon, il y a un peu de tout, du thriller à la comédie romantique en passant par une portion nécessaire de séries policières ou assimilées. Peut-être aussi que la grille s'y prête, car à première vue on n'a pas de série ridiculement loufoque comme seuls les Japonais (si, si admettons-le) savent le faire, et pas tellement de thématiques lycéennes ce qui est souvent ma bête noire. Franchement, si au début je pensais que la saison ne pourrait jamais être aussi bonne que l'été, je commence à prendre confiance et me dire, à mesure que les infos sortent, que ça peut être très bon. Et si ça attire du monde, c'est prometteur aussi... en fait c'est un cercle vertueux.

Q10

C'est comme si les pannouilles du printemps avaient obligé la télévision nippone à réviser sa copie et ralentir un peu sur les séries fabriquées au kilomètre pour plaire aux ados : dans ce top des attentes, il y a Q10 bien-sûr... mais il n'y a que Q10 !
Evidemment, je peux me tromper, mais c'est le sentiment que j'ai après avoir vu ces classements, chais pas pour vous ?

Posté par ladyteruki à 12:59 - Dorama Chick - Permalien [#]