ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

04-10-10

Ça c'est fait

Bon, on commence à souffler. A élaguer un peu la liste. La majeure partie du troupeau est passée, en tous cas. C'est à la fois une nouvelle triste et un soulagement : plus de pilotes. Heureusement que le reste de la planète a la ferme intention de nous fournir des pilotes tout au long de l'année (le mois d'octobre s'annonce rythmé côté Japon, voyez donc le Pilot Watch ci-contre !) sans quoi ce serait franchement déprimant.

Mais du coup, c'est l'occasion pour faire un petit point sur les orientations que semble prendre la saison pour moi ; j'ai bien dit "semble". Qu'est-ce que je vais regarder ? Qu'est-ce que je ne vais certainement pas regarder ? Et, plus important : pourquoi ?

- Les retours
Le season premiere de Life Unexpected m'a découragée ; j'ai même pas le cœur à regarder la suite alors que franchement, la première saison avait du charme. Si c'est pas malheureux de voir ça... je ne sais pas si je vais continuer, sincèrement. Je crois que la série se tire dans le pied avec ses choix de débuts de saison.
Du côté de Parenthood ce n'est pas non plus le fol enthousiasme qui domine, mais en même temps ça n'a jamais été le cas. Je me suis enfilé les derniers épisodes de la saison cet été à la faveur de quelques heures perdues, parce que je n'avais même pas suivi la saison régulièrement, alors c'est vous dire. D'un côté, ça veut dire que je ne suis pas déçue, mais je ne suis pas plus convaincue. Je vais regarder comme je l'ai fait pendant la saison dernière : lorsque je n'ai rien de mieux à faire.
Pour les élans de téléphagie ravie, il faut se tourner vers The Good Wife. Le season premiere m'a requinquée ! Tout l'enthousiasme qui avait eu du mal à naître (le pilote était moyen) et qui s'était éteint cet été est revenu comme jamais ! Ça se voit bien aux tags, d'ailleurs...
Je ne sais pas quoi faire pour Glee. Ce qui s'est passé en un an avec cette série est terrifiant : de "peu mieux faire mais il y a de la matière", on est passé à "a décidé de ne rien foutre en classe et s'en vante, en plus".
Côté comédie pure, 30 Rock est à mon avis fidèle à elle-même, c'est à dire ni parfaitement drôle ni à jeter. Mon problème avec cette série (et Tina Fey) s'est beaucoup atténué après l'intégrale que je me suis enfilée ce printemps, ce ne sera jamais ma série préférée, mais enfin, ça se laisse regarder. The Big Bang Theory vieillit par contre épouvantablement mal : non seulement je la regardais pour le principe, mais en plus je la trouve de moins en moins drôle. Comparativement, la saison 2 me semble hilarante par rapport à ce que je vois depuis un an. J'en peux plus de faire des efforts pour suivre un peu ce que les autres regardent ; je faisais des efforts parce que sinon je ne regardais rien de façon régulière qui soit populaire, mais là, c'est juste plus possible. Ça me pèse atrocement, vous n'avez pas idée. Couperet.

- Les nouveautés
Oui, je vais regarder The Event. Et oui, j'ai changé d'avis depuis le post sur le pilote ; je me suis un peu forcée à regarder le deuxième épisode, sans grande motivation mais pour être sûre que ce n'était pas que la forme qui m'énervait. Ça s'atténue dans le 2e épisode, cette histoire de va et viens dans le temps, mais du coup le remplissage pour retarder le moment où les intrigues vont prendre corps est plus voyant (c'est un problème typique avec les séries de conspiration et approchant). Pour autant, j'attends encore un peu, mais quand, pendant un épisode, je me dis "franchement, regarder une série juste pour surveiller à quel moment je vais arrêter de soupirer d'agacement, c'est pas vraiment bon signe", je comprends bien que je me bats contre un moulin à vent. Beaucoup de vent.
Moi qui n'aime pas les séries d'action et suis en overdose de policiers, je me suis bien marrée devant Hawaii Five-0. L'explication est en deux temps : d'une part, beaucoup d'humour (et deux personnages qui pour une fois, ne font pas semblant de ne pas se sentir, même si bien-sûr ils vont progressivement sympathiser), et d'autre part, je regardais ça en mangeant donc en divisant mon attention par deux (soit d'un côté l'écran, de l'autre la beauté du sashimi au saumon luisant dans la lumière du soir). C'est pas dit que je continue, mais j'hésiterai probablement au prochain épisode quand même un peu...
The Defenders : doit encore confirmer son orientation. L'affaire du deuxième épisode était banale, et les personnages moins couillus dans leur façon de la défendre. C'était un peu du gâchis de mon point de vue, quand la série aurait justement pu profiter mieux son contexte original. Le 3e épisode sera définitif.
Beaucoup plus enthousiaste sur Mike & Molly qu'au moment du pilote, par contre, et Better With You montre également un certain potentiel (bien qu'encore incapable de l'exploiter tout-à-fait) : deux comédies qui ne feront de peine à personne si elles devaient disparaitre, mais qui se laissent regarder. Je troque donc Mike & Molly contre The Big Bang Theory. Ça vaut, non ?
Outsourced... je ne sais pas. D'un côté c'est parfois une série qui m'apparait comme raciste, mais c'est aussi parfois très drôle. Plus embarrassant : parfois c'est les deux. Une comédie repose, par essence, sur le stéréotype, et finalement, avec ses personnages majoritairement étrangers, on a l'occasion d'épuiser plusieurs stéréotypes indiens, donc quelque part ça a du sens. Et puis, si vous aviez vu Gutur Gu, vous verriez que même les Indiens n'hésitent pas à sauter à pieds joints dans le stéréotype si ça peut faire rire, alors... bon, je vais laisser mon costume gris d'Occidentale qui a peur de ne pas être politiquement correcte au placard, et je vais juste profiter du voyage. Outsourced est vraiment drôle, quand elle s'y met. Et le deuxième épisode s'est même débarrassé de l'Australienne blonde ! Je ne sais pas si ça va durer mais elle était tellement inutile que ça vaut bien une marque d'encouragement.
Mais surtout, mon coup de cœur cette saison, c'est Raising Hope. C'est terrible parce que j'ai vu les deux premiers épisodes plusieurs fois chacun, et franchement il n'y a déjà pas assez d'épisode pour me satisfaire. C'est presque le genre de série que je préfèrerais découvrir rétroactivement pour me goinfre d'épisodes et me faire une intégrale en 24 ou 48h. Pouce levés.

Boardwalk

Je n'ai pas cité d'autre série ? Ça veut probablement dire qu'elle ne m'a pas suffisamment marquée pour que je lui fasse de la place dans mon planning (à l'exception de Boardwalk Empire, pas encore osé le voir, et Undercover, pas tellement envie). Mais il y a ici pas mal de séries en sursis, et ce que je regarde aujourd'hui peut changer lorsque commencera la saison japonaise et que je vais vouloir faire de la place. Mes heures de téléphagie n'étant pas illimitées, ça fera certainement un nouveau tri...

Posté par ladyteruki à 23:57 - 3615 My (So-Called) Life - Permalien [#]