ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

14-08-10

[GAME] Method acting

Avant d'en finir définitivement avec cette série, je voudrais vous proposer un petit jeu sur JOKER. Le principe ? Décortiquer le jeu de Masato Sakai, son acteur principal. Car avouons-le : déjà qu'au naturel il a un drôle de truc qui se passe au niveau des lèvres, mais il en rajoute, en plus, l'animal.
Sa technique ? A mon avis, il essaye d'imaginer qu'il y a une odeur déplaisante dans la pièce, et selon l'odeur, il change d'expression. Je ne vois que ça. Allez, illustration.

JOKER_Smellycat_1

JOKER_Smellycat_2

JOKER_Smellycat_3

JOKER_Smellycat_4

JOKER_Smellycat_5

JOKER_Smellycat_6

JOKER_Smellycat_7

JOKER_Smellycat_8

JOKER_Smellycat_9

C'est là que vous entrez en piste. Maintenant, à vous d'imaginer la nature des odeurs qu'il tente d'exprimer : poisson pas frais, œuf pourri, string de Paris Hilton, litière, égouts, cadavre en décomposition... Les jeux sont ouverts. Vous avez carte blanche !

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche JOKER de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 20:01 - Games On - Permalien [#]

[Day 14] Eleven years and counting

MemeDay_14

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche New York Unité Spéciale de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 20:00 - 3615 My (So-Called) Life - Permalien [#]

Tout le monde a droit à un JOKER

Ça semble se confirmer : autant aux États-Unis, un bon générique est souvent un indice sur la qualité d'une série (avec seulement quelques exceptions pour confirmer la règle), autant au Japon, c'est plutôt l'inverse. Vous vous souvenez comme j'étais ravie par le générique de JOKER ? Bon bah voilà, tout est dit.

ToutlemondeadroitaunJOKER

Non ? Booooon. D'accord, je vais développer. Bande de sadiques.

Alors, d'abord, récapitulons : JOKER, c'est l'histoire d'un flic qui en apparence est toujours gentil avec tout le monde, limite bonne poire, et qui, quand une injustice est commise et que la police ne peut plus rien, sort lui-même dézinguer les méchants.
Toute ressemblance avec une autre série serait purement fortuite.

JOKER, c'est donc l'histoire d'un gars qui a une tête de rigolo, qui fait des moues pas possibles, et qui a l'air de toujours tout laisser glisser, mais qui en réalité, a commencé très jeune à tuer et ne s'est plus jamais arrêté.
Toute ressemblance avec une autre série serait purement fortuite.

JOKER, c'est une série sur un mec qui a un bateau et qui emmène les criminels dessus quand il n'en a pas tout-à-fait fini avec eux.
Toute ressemblance avec une autre série serait purement fortuite.

Cette fois n'insistez pas, je n'en dirai pas plus. Je vais regarder le 2e épisode d'Atami no Sousakan, et si jamais il me vient l'envie de voir à l'écran un tueur qui exécute des criminels qui n'ont pas été puni par le système judiciaire, Dexter me suffit, merci.

Parce que JOKER, c'est la série qui a le culot de commencer par un panneau expliquant que "ce dorama est purement fictif. Toute ressemblance avec de véritables personnes, lieux ou évènements est purement fortuite. Mais vous pouvez décider de prendre ceci comme une histoire entièrement inventée, ou vous en servir pour prendre la mesure des ténèbres de notre monde moderne". Finalement, et contrairement à mon impression devant la série, les mecs derrière JOKER ont vraiment de l'humour.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche JOKER de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 19:23 - Dorama Chick - Permalien [#]