ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

16-08-09

Survivant

Il était risqué de faire revenir Carter dans le rôle d'un malade en attente de transplantation au moment de la dernière saison d'Urgences.

Pas simplement parce que le revirement peut paraitre un peu larmoyant  (le brave docteur mythique aujourd'hui dépendant de ses confrères), bien que ce soit également vrai ; mais quand on est Urgences, on sait relever ce genre de défi et faire en sorte que la narration essaye un certain nombre d'écueils. Quel est son état ? Est-il condamné ? Comment va se passer l'intervention ? Personne devant l'écran n'a réellement frissonné avec tout ça. Nous n'avons pas vraiment craint pour sa santé.

Ce qui était risqué, c'était le timing. Car le faire dans la dernière saison ne pouvait pas être innocent.

Carter, c'est celui avec lequel nous sommes entrés aux Urgences (et celui avec beaucoup en sont sortis, aussi), et le faire revenir à ce moment, c'est nous indiquer comment vivre la fin de la série. Son sort médical, vivre ou mourir, est aussi un indice sur ce qu'il nous restera d'Urgences après sa fin. Ce qui compte, ce n'est pas le défi médical, ce n'est pas de voir si Carter va affronter ça seul, avec des amis, avec Kem. Non, c'est juste de savoir s'il va survivre. S'il le fait, alors nous n'aurons pas de rancœur contre la série ; s'il décède, l'amertume prendra le dessus. C'est pour ça que c'était risqué.

Cela vérifie aussi quelque chose que nous savions tous déjà, mais qui le grave dans le marbre, à jamais, dans la légende : Carter EST l'âme Urgences.

CarterForever

Et pour ceux qui... non, vraiment ? La fiche Urgences de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 22:42 - Zappeur, Zappeur n'aies pas peur ! - Permalien [#]

[DL] 14 Sai no Haha

Mon marathon 14 Sai no Haha s'est terminé hier soir, entre deux réinstallations des Sims (ou disons plutôt 4 en fait, mais passons). Un marathon qui en fait n'en était pas un puisqu'il n'avait rien de prémédité, et que je ne pensais sincèrement pas finir la série aussi vite. En fait, à ma grande surprise, ce dorama a complètement pris le pas sur le suivi d'autres séries que je me décidais à regarder en intégralité au début de la semaine (Aishiteru ~Kaiyou~ où l'on retrouve l'une des actrices, et Kaze no Garden), avant que dans un sprint final, 14 Sai no Haha ne coiffe tout le monde au poteau...

Alors je me suis dit que je n'allais pas couper les ponts et comme ça... c'est d'ailleurs le plus difficile avec les dorama, les adieux... et que j'allais finir la semaine  avec un petit générique, parce que personnellement je trouve qu'il est réussi, et pourtant. Non, c'est vraiment ça le qualificatif : "réussi, et pourtant".

14SainoHaha
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Parce que de vous à moi, côté réalisation, on ne s'est pas beaucoup foulé. Mais ça marche à fond. Je me rappelle avoir entr'aperçu un extrait de ce générique il y a des lustres lorsque Shirushi (la chanson-titre) est sortie en single, dans une émission japonaise, je vous passe les détails vous n'êtes pas venus pour ça (sinon je vous lirais aussi commenter sur TP). Déjà à l'époque je m'étais dit "oh dites donc, ça vous attrape le cœur comme un rien, cette video", mais la déception était venue du pénible clip censé promouvoir la sortie du CD. La chanson n'étant même pas marquante (a contrario de celle de Last Friends, avec qui je trouve, ce générique partage son univers à mon sens), j'ai mis un mouchoir dessus et puis c'est tout ; le même groupe avait d'ailleurs produit un titre bien plus attrayant (quoiqu'à peine plus joyeux, et avec une video pas tellement plus ébouriffante) pour Orange Days, du nom de Sign (si le cœur vous en dit).

Mais voir aujourd'hui la version longue de ce générique, franchement, me rappelle à quel point mon cœur est captif de ces images. Je suis abasourdie par l'élégance qui s'en dégage, la façon dont tous les personnages sont représentés et mis sur un pied d'égalité (et tous terriblement beaux). Nan franchement, heureusement qu'ils raccourcissent le générique à mesure que la série progresse, sinon j'en serais encore au pilote.

Rappelons que le générique de début d'une série japonaise est coupé par l'annonce des sponsors, et que ça casse toujours un peu le générique, hélas. Mais cette annonce du sponsor a aussi lieu en cours d'épisode, et c'est ainsi que vers la fin de la série, on trouve ce très rapide encart... bah voilà c'est cadeau.

14SainoHaha_interlude
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche 14 Sai no Haha de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 20:32 - Médicament générique - Permalien [#]