ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

15-08-09

Il faut sauver le soldat Chasteté

Quand il est sorti, je ne l'ai pas regardé. C'est en fait une bonne chose car je ne lui aurais probablement pas accordé plus d'attention que ça. Mais aujourd'hui, après avoir vu le pilote de The Secret Life of the American Teenager, j'ai trouvé dans le dorama 14 Sai no Haha un intérêt tout particulier.

L'histoire est en fait assez classique : une petite jeune fille de 14 ans, dont les parents n'imaginent pas un seul instant qu'elle puisse être sexuellement active, tombe enceinte. Mais au-delà de ce pitch, la réalisation est bien sentie et surtout on se garde bien de tomber dans un excès ou un autre. Miki se prépare-t-elle des complications dans la vie ? Assurément. Mais il n'y aura pas de mise en accusation par la série elle-même, bien que le fait ne soit pas forcément accepté avec la même vigueur par tous les personnages. Miki n'est pas une vilaine méchante, que ce soit clair.

C'est là que je suis contente de faire la comparaison avec The Secret Life gnagnagna. Alors on y va !

- Dans 14 Sai no Haha, la première fois de Miki (également relation sexuelle fatidique) est montrée avec tendresse ; dans le pilote de The Secret Life, on ne la montre même pas, sous-entendu on parle juste du fait que ça s'est passé, et pas de ce que ça représentait dans l'instant.

- Dans 14 Sai no Haha, tout un épisode tourne autour de l'avortement ; dans The Secret Life, au moins 12 centièmes de secondes y sont consacrées. Il est bon de noter que l'entourage de Miki VEUT qu'elle avorte. Ses parents l'emmènent eux-mêmes à la clinique.

- Dans 14 Sai no Haha, le corps médical est représenté par l'un de ses membres les plus impressionnants ; dans The Secret Life, il est tout juste représenté dans le pilote. Le médecin de Miki (qui l'a aussi mise au monde) est une femme, ça joue peut-être dans les nuances qu'elle est capable d'apporter.

- Dans 14 Sai no Haha, plus on parle de la grossesse de Miki, plus on parle de Miki quand elle était petite ; dans The Secret Life, on essaye de taire les deux au maximum. Notons que c'est la façon que ses parents ont de lui rappeler les circonstances de sa naissance qui vont mettre le bébé à venir au centre du discours, au lieu d'en faire un élément perturbateur.

- Dans 14 Sai no Haha, la grossesse de Miki est peut-être un évènement surprenant et, on peut le dire, terrifiant pour chacun des concernés, mais en tous cas, ce n'est pas la fin du monde. Miki est très entourée (ça va l'aider à faire un certain tri, dirons-nous).

Rappelons que si la société japonaise n'est pas imprégnée de culture chrétienne comme celle, évidemment, des États-Unis, dans l'absolu elle a tendance à préférer ses ados vierges aussi, et la réaction de l'entourage de Miki (notamment à l'école) montre bien que c'est quand même assez mal perçu. Mais la grosse différence, c'est la notion de péché. Ce que Miki a mis en danger, c'est son innocence d'enfant insouciante, et son avenir scolaire donc professionnel. Pas son âme. Le poids religieux n'empêche pas un questionnement moral, mais en tous cas il n'y a pas de réponse absolue. Sous-entendu : si Miki se comporte bien, si elle travaille dur, alors sa vie n'est pas forcément foutue et elle sera même réhabilitée aux yeux de sa société.
J'imagine que ce doit être l'un des avantages lorsqu'on vit dans une société réellement laïque.

Je reviens sur l'entourage de Miki, et notamment des grandes figures féminines qu'elle "rencontre" dans son épreuve : sa mère, son médecin, sa prof. Il y a du génie dans leurs échanges. J'ai donc choisi de traduire pour vous un passage où Miki consulte pour la première fois la gynéco qui l'a vue naître. Pour tout vous dire, quand je vois un dorama d'une telle honnêteté intellectuelle, je reste comme deux ronds de flan...

14SainoHaha
Bon, on a perdu un peu de qualité video avec les superpositions de réencodages, mais c'est pas grave ; merci aux sous-titres anglais de Massuki Fansub sans qui je ne serais qu'une âme errante.

Méditons, méditons, ces paroles pleines de sagesse :
"Si une jeune fille 14 ans a un bébé... est-ce que c'est un péché ?
- Non. Donner naissance à un enfant, quel que soit l'âge, n'est jamais un péché. Mais si une femme donne naissance à un enfant mais sans pouvoir l'éduquer, ne serait-ce pas un péché ?"

Cela dit, le message qu'envoient ces deux séries (pour ce que j'ai vu de The Secret Life, soit le pilote, et de 14 Sai no Haha, soit 5 épisodes), c'est quand même que la sexualité des adolescents, on peut faire ce qu'on veut, mais on n'arrive pas à l'empêcher, et ce quel que soit l'héritage social et/ou religieux. Parents, faites-vous une raison.

Soldat Chasteté ? Tombé au combat !

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture trans-Pacifique : la fiche 14 Sai no Haha de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 00:51 - Dorama Chick - Permalien [#]