ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

08-07-09

[DL] Grosse Pointe

C'est assez amusant de voir où remontent les tags de la plupart des séries de notre jeu des génériques actuel. Pour une majorité de ces séries, j'ai annoncé très clairement la couleur dés les premiers émois de ce blog. Et quand on sait que Grosse Pointe est une série amenée à vitrioler la production de Beverly Hills, et surtout, que la série a été créée par Darren Star qui lui-même s'est compromis dans Beverly Hills, on se rend compte qu'on ne PEUT PAS louper ça.

GrossePointe
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Je tiens d'ailleurs à tirer mon chapeau à France Télévisions qui, à une époque, a vraiment eu quelque chose dans le caleçon en diffusant tard des séries humoristiques comme That 70s Show, The Brian Benben Show, The Closer (l'autre), Trois hommes sur le green ou justement Grosse Pointe. Je me suis payée les plus riantes insomnies de ma vie avec cette programmation !!!
Pour vous donner le ton, juste avant le générique, on entend le dialogue suivant entre les deux producteurs de la série :
"Le patron de la chaîne est au téléphone, il veut vous parler.
- Ca doit être à cause de la nouvelle qu'on a engagée. On aurait jamais dû le faire sans avoir leur aval !
- Du calme... je te rappelle que tu as devant toi le génie qui a dit que Felicity devait se couper les cheveux."

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Grosse Pointe de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 21:06 - Médicament générique - Permalien [#]

[DL] Leaving L.A.

A force de vous rabattre les oreilles avec cette série (pas autant que pour d'autres, certes), il semblait assez évident qu'au minimum, je vous proposerais le générique. Comme beaucoup de ceux de leur âge, les crédits de Leaving L.A. on fait un choix : c'était soit une bonne musique, soit une vraie recherche esthétique. La video a en effet le mérite de ne pas être moche, mais de là à être une merveille, quand même pas.

LeavingLA
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Je sais que je me répète, mais regardez-moi ce générique ou, plutôt : cette affiche ! Christopher Meloni, Melina Kanakaredes, Ron Rifkin, c'est du haut délire ! Rien que pour ça, c'est un indispensable...
Quand on pense aux acteurs qui sont aujourd'hui dans différentes séries connues, et qui ont jadis tous bossé ensemble, ça laisse rêveur, non ? Je sais que j'en parlais l'autre jour avec Coeurs Rebelles mais ce type de choses exerce une fascination sans fin sur moi.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Leaving L.A. de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 20:33 - Médicament générique - Permalien [#]

[DL] Rude Awakening

Ce n'est pas sans frisson que j'écris le titre de ce post. Nous y voilà enfin. Le générique de Rude Awakening. Depuis le temps. Ou plutôt, attendez, mieux que ça encore : les génériques de Rude Awakening.

RudeAwakening_1
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !
Les deux premières saisons ont droit à un générique plutôt enjoué. Les thématiques sont présentes, aucun doute (Billie lève le coude, Billie s'envoie en l'air avec n'importe qui...) mais sont vite atténuées par des grimaces, des grandes gesticulations, et les pectoraux de Dave, ça aide toujours un peu. Personnellement je ne suis pas ultra-fan des onomatopées. Principalement parce qu'elles ne me semblent pas apporter grand'chose. Mais finalement l'opération est réussie, dans le sens où on sent que Rude Awakening plaisante avec des sujets un peu décalés, et c'est finalement l'essentiel. Quelque part, je dois avoir un épisode de la première saison, où normalement si mes souvenirs sont exacts, on voit aussi la meilleure amie de Billie, Jackie. Je fouille, je vous tiens au courant.

RudeAwakening_2
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !
La troisième saison fait un choix radicalement différent. Le ton de la série a changé (ou plutôt, évolué) puisque Billie combat avec beaucoup plus de ténacité son alcoolisme, et tente de construire une relation solide et sérieuse avec Sonny Spoon. La chanson suit le cheminement : de la mélancolie, de la colère émanent de ce générique. On trouve encore à l'image des pitreries, mais on sent que l'univers a changé. Il ne s'agit plus de simplement subir les ravages de l'alcoolisme mais bien d'affronter les coups durs.

Deux génériques pour le prix d'un, non-non, ne me remerciez pas. Ça me fait plaisir. Ô combien.

Et pour ceux dont l'inculture crasse me donne envie d'un scotch : la fiche Rude Awakening de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 19:58 - Médicament générique - Permalien [#]

[DL] Jesse

Nan mais en fait, je regarde Christina Applegate depuis vachement longtemps ! Je me rappelle que lorsque France 2 a diffusé Jesse, c'était pendant l'été 2002 je crois, et... enfin ma vie ne vous intéresse pas mais en gros c'est aussi l'été où, sous le choc de la découverte de Band of Brothers, j'ai voulu lancer avec ma soeur un fanzine et ces deux séries étaient justement au sommaire. C'est dire si on n'est pas plus jeunes après avoir parlé de Jesse.

Jesse
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Quand on voit ce générique aujourd'hui, on a tout de suite l'impression de voir l'ancêtre de Ce que j'aime chez toi, non ? Je trouve ça absolument frappant. Je me demande ce que j'en pensais à l'époque où je l'ai découvert... c'est dur de se souvenir.
Comme j'ai dû regarder trois épisodes différents pour parvenir à ce résultat (et pourtant c'est pas la panacée), j'ai eu une vague de nostalgie. Je ne me rappelais pas à quel point les frères de Jesse étaient drôles ! Bon, certaines choses ont vieilli, mais dans l'ensemble c'est sympathique. Encore une série où l'héroine est abimée par la vie mais essaye d'en rire. Voir Michael Weatherly jouer les ex-maris indignes, c'était assez puissant, quand même...
Qui saura dire pourquoi je suis prise d'une subite envie de farfouiller pour trouver le générique des Anges de la Ville ?

Et pour ceux qui manquent cruelllement de culture : la fiche Jesse de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 19:56 - Médicament générique - Permalien [#]

[DL] La Famille Green

Une fois par décennie, il y a une série qui apparait et disparait presque dans le même temps, et qui pourtant parvient à parler de la famille sous tous les angles, et avec justesse. La famille ni trop parfaite ni trop cradingue, où chaque personnage est bluffant de justesse, et où trois générations cohabitent tant bien que mal, pour moi, c'est La Famille Green. Vous ne connaissez pas ? Vous ratez. Mais heureusement, je suis là pour vous en parler.

LaFamilleGreen
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Je sais ce que vous pensez. "Il est nul ce générique". J'ai jamais dit le contraire. Mais quand comme moi on regarde Anne Hathaway avec tendresse aujourd'hui, parce qu'on l'a connue avec un gros pif et en train de jouer les ados un peu bêcheuses, on ne peut que l'aimer pour ce qu'il représente. Après tout ça sert aussi à ça, un générique. Ce n'est pas tant sa qualité que l'univers auquel il nous renvoie qu'on aime.
Et en plus, le générique de fin, qui est la version longue de ce qu'on entend ici, est super efficace.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche La Famille Green de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 19:47 - Médicament générique - Permalien [#]

[DL] Zoe, Duncan, Jack & Jane

Voilà le genre de générique qui ne nous rajeunit pas. A l'époque, ce n'était ni Selma Blair ni Michael Rosenbaum (cependant épatant de cynisme) qui attiraient mon regard, mais l'incroyable Azura Skye, avant que trop de rangées de dents ne me la rendent très antipathique à la fin de Buffy.

ZoeDuncanJackJane
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Sinon, le générique de Zoe, Duncan, Jack & Jane n'est pas extraordinaire, mais la thématique du métro parvient à donner le minimum de cachet requis pour qu'on se souvienne de la video (surtout que de nombreuses scènes de la série se passaient réellement dans ce contexte, ce qui rend la chose encore plus cohérente).
Pourvu de l'avoir déjà eue sous les yeux au moins une fois, évidemment...

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Zoe, Duncan, Jack & Jane de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 19:40 - Médicament générique - Permalien [#]

[DL] Snoops

Si peu de monde connaît cette série, ce n'est pas par hasard, et ce n'est pas non plus de par sa brièveté. Non, c'est parce qu'elle est mauvaise. La brièveté n'en est qu'une conséquence. Il faut dire qu'une série où Gina Gershon a le rôle principal ne peut pas s'en tirer avec les honneurs.

Snoops
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Mais bon, comme justement peu de monde connaît la série, vous pourrez dorénavant briller en société et faire genre "ah ouais j'ai vu c'était trop naze, faut pas croire que tout ce que fait Kelley est bien !". J'ai revu les 10 premières minutes d'un épisode (que hélas je n'ai pas en intégralité) à l'occasion du découpage de ce générique, et punaise, c'est vraiment très très mauvais. Vous ne loupez rien, sérieux.
Et dois-je vraiment m'apesantir sur l'effet Sauvé par le gong qu'a ce générique sur le spectateur ?

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Snoops de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 19:26 - Médicament générique - Permalien [#]

Naked again

C'était une drôle d'expérience que de passer tous ces génériques sur ordinateur. Comme je suis pour le moment en train de rôder ma technique, et d'en tester les limites (plusieurs cassettes m'ont fait le sale coup de ne pas du tout être décemment encodables), je ne cherche pas à ripper un épisode complet, mais plus à jouer avec les options, comprendre les possibilités qui me sont offertes, et puis, me faire plaisir. Vu la taille de ma telephage-o-theque, il vaut mieux commencer avec légèreté de toutes façons. Je ne sais que trop bien que des heures de rip m'attendent, fastidieuses.
Donc, disais-je : encodage de videos. De génériques, pour être précise ; et ce n'est pas anodin.

J'ai commencé tout naturellement avec Une Maman Formidable, il y a quelques temps. Je savais que ce générique faisait partie de mes priorités, et je suis donc allée droit au but. J'ai alors fait ce que j'aime le plus faire au monde pour me détendre : je me suis assise, et j'ai sorti les VHS de la telephage-o-theque une par une, pour en faire des petites piles, puis des grandes piles, puis des piles qui tombent. D'abord les zéros, ensuite les cent, et croissant selon le chiffre des centaines. Un peu de musique dans l'appartement. Le bruit des bobines qui ruent dans leur boîtier noir. Les chats assis sur la petite table blanche, qui me regardent perplexes. Mon rituel.
Une fois que j'ai eu trouvé pluseus cassettes comportant un épisode d'Une Maman Formidable, je suis retournée à mon ordinateur. J'ai pris le magnétoscope su mes genoux. J'ai calé la cassette au bon endroit. J'ai lancé le rip. J'ai sauvegardé la video.
J'ai pleuré. C'était mon premier générique encodé à la main, et surtout, c'était celui-là.

J'ai laissé le goût de l'expérience s'impreigner en moi, pendant quelques jours. J'ai regardé le générique plusieurs fois. Il était à moi. Pas dans le sens où j'avais envie de le garder pour moi, ou que c'était une exclusivité ladytelephagy (bien que ce soit le cas aussi, mais du moment qu'on crédite le blog, on peut la poster partout), non, c'était le mien parce que ça me ramenait à un espoir téléphagique intime, qui étrangement, s'était réalisé après des années.
Puis, je me suis décidée à m'occuper d'autres génériques. Ou plutôt : j'ai réalisé que je n'étais pas obligée de m'arrêter à cette première satisfaction. J'ai donc repris le chemin de la telephage-o-theque, frénétique. Avec une autre technique : je saisissais les cassettes par poignées. Je lisais avidement les titres. Je cherchais des séries bien précises. Celles que je devais encoder absolument. Euphorie !
Et puis, entre deux séris sympathiques mais pas nécessairement vitales, je suis tombée sur LA série. Oh mon Dieu. C'est elle. Oh mon dieu, on y est. Enfin. C'est le moment.

Le magnétoscope est bouillant sur mes genoux. Il râle un peu. Je clique de la main droite pour lancer le processus, tandis que sans vraiment y penser, je tapote de la main gauche l'appareil qui grogne dans mon giron. Allez mon grand, encore une. Juste une. Ne va pas me découper la bande, hein. Juste encore cette fois, après je te laisse tranquille pour la soirée. Je lance la video. Puis l'encodage. Je vérifie le résultat. Oh mon Dieu, c'est bien lui. Mon générique. I gotta relearn the basics that I never learned anyway... c'est ça, c'est exactement ça. Je regarde le générique une fois. Deux fois. Trois fois. Je ris et je pleure.

Après toutes ces années à écumer internet, à surveiller les hauts lieux de cagoulage et les autres, à manifester ma déception, à espérer qu'un autre aura la bonne idée de le faire.
Finalement il m'aura suffit de 75€, d'un magnétoscope grabataire, et de quelques manipulations. C'était finalement si simple.

J'ai considéré le fichier sur mon ordinateur. Son nom. Son poids. Sa durée. J'en ai relancé la lecture. C'est bien lui. Pas de doute. Maintenant, je peux le regarder à volonté, et ça semble si simple. Je l'ai regardé à nouveau. Si je veux, je peux même le regarder en boucle. Et encore. Et encore. Ce tout petit fichier de quelques mégas à peine. Et encore. Pourquoi ça a pris tant de temps ?
Et encore.
Et encore...

Posté par ladyteruki à 06:31 - Opération COLLECTION - Permalien [#]


  1