ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

01-06-09

And I need you more tonight...

Ce petit intermède ne parlera pas de séries. Je sais, c'est choquant. Mais il parlera quand même de télévision, rassurez-vous.
Ce soir, Conan O'Brien commence sa nouvelle carrière d'hôte du Tonight Show de NBC.

conansback

Celui qui restera certainement mon rouquin préféré se trouve donc devant un nouveau challenge, celui d'amuser l'Amérique une heure plus tôt. Le défi pour lui est de réussir à mettre juste un peu d'eau dans son vin pour coller à ce nouveau time slot, sans se départir des qualités qui font de lui un animateur si populaire.
Qu'il se rassure, moi, je le suivrai dans cette aventure.

Si je parle de Conan ici, c'est parce que lui et moi avons une histoire vieille de près de 7 ans, et qu'elle a commencé... avec les séries. Car en 2002, Conan présentait pour la première fois les Emmy Awards, qui étaient retransmis par je ne sais plus quelle chaîne du câble française. J'avais enregistré l'émission pour... eh bien, pour ce qu'elle était : une cérémonie de récompenses sur la télévision. J'ignorais alors complètement qui était Conan O'Brien.

Et puis, il est apparu.
Conan_BonnieTyler
Et la face du monde en a été changée. Elle est devenue pâlichonne et pleine de tâches de rousseur.
Une fois n'est pas coutume, merci, merci au Mal de m'avoir approvisionnée en attendant que je numérise ma VHS ; et entre nous soit dit, c'était quand même une autre époque, regardez-moi ce public : Aniston et Pitt en couple, le cast de Six Feet Under et A la Maison Blanche... voilà qui ne nous rajeunit pas.

A l'époque, je n'avais pas internet chez moi. Mais chez mes parents, sur l'ordinateur de l'école ou dans des cybercafés, j'ai commencé à faire des recherches, pour comprendre d'où sortait ce grand maigrichon à l'humour ravageur, et à la mèche rousse. J'ai commencé par me familiariser avec son univers, à lire religieusement le Conologue qui était pendant un temps disponible sur le site officiel du show, et que je lisais semaine après semaine et gardais dans un coin. Et dés que j'en ai eu la possibilité, j'ai cagoulé des émissions du Late Night où j'avais appris qu'il faisait office depuis des années. J'avais l'impression d'avoir raté quelque chose pendant une éternité. A côté, ce pauvre vieux Letterman, que j'avais découvert un peu plus tôt, n'était qu'un petit joueur, il était moins drôle ! Et puis, il était moins roux.

Inutile de dire que, quand une fan des Emmy Awards et de Conan voit arriver la 58e cérémonie quelques années plus tard, elle ne peut qu'être à la fête.

Toutes ces années, je me suis réjouie de le voir, dés que j'en avais l'occasion, officiant dans ce Late Night qui m'avait permis de glisser un oeil par le trou de la serrure pour prendre le pouls d'une autre Amérique, celle qu'on ne voit pas souvent ici (mais Canal + nous a depuis offert la possibilité de faire la connaissance de Jon Stewart, c'est pas mal aussi même si ce n'est pas la même chose). Lorsqu'un artiste que j'aimais, le plus souvent un acteur puisque je ne suis que peu branchée musique occidentale, se voyait invité chez lui, j'étais toujours aux anges et j'essayais de voir l'émission, c'était une consécration, c'était une intronisation, c'était... la perfection. J'ai souvent rêvé d'y voir Kyle MacLachlan et plus tard Lee Pace (orgasme télévisuel assuré) mais ça ne s'est jamais fait ; pour le premier je n'ai jamais mis la main sur l'émission, pour le second, il lui manquait visiblement des galons.
La bonne nouvelle c'est qu'en s'installant plus près, à L.A., Conan leur donne à eux tous et aux autres une nouvelle chance !

Il y a quelques semaines, j'étais en larme devant l'épisode final du Late Night. Le coup de détruire le décor, ça m'a tuée. Que ce soit le dernier, aussi, ça a marqué la fin d'une époque. Le début d'une autre...

C'était donc le post sentimental du jour, pour souhaiter bonne chance à Conan. Et lui dire que... pour ce que ça vaut, moi, demain, je le regarderai dans ses nouvelles attributions.

Posté par ladyteruki à 21:49 - 3615 My (So-Called) Life - Permalien [#]

[DL] Quoi de neuf, docteur ?

Je me rappelais d'une version de ce générique encore plus attendrissante, où on voyait des photos du cast à divers âges. J'ai peut-être rêvé, ou peut-être est-ce une autre saison que le générique que j'ai déniché ici, je ne sais pas. Toujours est-il que la chanson est absolument charmante, et que la mise en images est largement plus originale que la plupart des séries de ce genre. Je sais pas, vous prenez La Fête à la Maison, qui à mon sens relève du même genre (mais ça fait longtemps que je n'ai pas regardé, il est vrai), c'était quand même très basique. Alors que là... ce générique a résolument beaucoup de charme.

Quoideneufdocteur
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Avec ce générique sous les yeux, on comprend mieux l'inspiration derrière le générique de Desperate Housewives, vous ne trouvez pas ? D'ailleurs ça m'étonne que je ne vous l'ai jamais proposé, celui-là. M'enfin c'est pas dans la thématique, ce sera pour une autre fois...

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Quoi de neuf, docteur ? de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 12:52 - Médicament générique - Permalien [#]

[DL] Major Dad

Je n'ai pas la mémoire aussi fiable que Jérôme quand il s'agit de me souvenir des diffusions de séries datant d'il y a des années. Mes souvenirs sont moins précis, simplement parce qu'il se raccordent le plus souvent à mon mode de vie à l'époque. Major Dad m'évoque les premières années de collège, quand je rentrais à la maison et que pour la première fois, j'avais les clés qui me permettaient de me trouver seule, et de fondre sur la télévision dans le plus grand secret.

MajorDad
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Ici ce n'est ni une question de musique, ni une question d'images, et pas non plus une question d'acteurs... c'est, je ne sais pas, je ne pourrais pas expliquer. C'est Major Dad, voilà tout... parfois ça ne s'explique pas.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Major Dad de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 00:27 - Médicament générique - Permalien [#]

[DL] Corky, un enfant pas comme les autres

Cet été, une version moins crasseuse du générique devrait apparaitre sur ce blog, ainsi que, vous n'y couperez pas, la fin de la série. Depuis le temps que je veux vous en parler ! Enfin, il est vrai, dans la rubrique ladytelephagy On Air, j'en parle... mais ce n'est pas encore assez. Dans l'intervalle, je n'ai pas su résister à l'envie d'aller récupérer le générique sur le Mal. C'est que, j'y tiens à ce générique...

Corky
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Il est bon de noter qu'ici, c'est une version un peu spéciale du générique, puisqu'elle est particulière à l'épisode final. En effet, au cours des saisons, le générique montrait les mêmes scènes, mais avec une progression : Drew qui tente de se mettre au sport mais n'y arrive jamais, par exemple. A une époque, Becca devant son miroir, c'était (s'adressant à sa poitrine) : "soyez pas timides, quoi, allez, poussez !". Ma grand'mère avait vu un épisode, une fois, sans que j'aie à lui en parler d'ailleurs ; ça l'avait marquée ce genre de petits détails. Et puis il y a Arnold, le chien, qu'on oublie de nourrir tous les matins, et qui dans ce générique ultime, finit par être enfin récompensé de plusieurs saisons de patience...
Et puis, Jesse. Jesse, oh mon Dieu, Jesse...
Ca se sent que j'ai les larmes aux yeux, ou pas ?

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Corky de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 00:19 - Médicament générique - Permalien [#]


  1