ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

11-04-09

[DL] Brothers & Sisters

Après vous en avoir mis plein la tête avec cette série, j'avoue avoir un peu arrêté d'en parler... c'est normal, et quand vous serez grands, je vous expliquerai ce qui s'est passé. Mais dés que j'ai eu fini de vous emmerder avec Reba, je me souviens clairement vous en avoir fait plusieurs posts (et m'être enfilé plus de deux saisons en trois semaines). Donc quand même, il faut suivre, un peu ! Et les plus anciens lecteurs parmi vous ont encore moins d'excuses que les autres...

BrothersSisters
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

En même temps je vous avais prévenus, les génériques de notre jeu actuel sont courts. Ne faites pas comme si vous n'aviez pas été avertis. Et j'ai même précisé qu'ils tenaient plus du panonceau que d'autre chose, parfois. Alors ne me faites pas le coup de la surprise, ça prend pas ! Mais franchement, avouez que le génie de ce générique, c'est... euh... qu'il... hé bien... c'est-à-dire... héhé... il... change de couleur ?
Non, vous n'aurez pas une version avec une autre couleur, n'insistez pas. J'ai dit non. Fin de la discussion.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Brothers & Sisters de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:19 - Médicament générique - Permalien [#]

[DL] The Mentalist

The Mentalist est comme beaucoup de choses cette saison : si on se donnait juste un peu plus de mal, ça serait bien. Au lieu de quoi c'est juste moyen mais, comme il y aussi beaucoup de médiocrité cette saison, alors du coup, les gens trouvent ça pas si mal (relisez, vous verrez, ça a du sens).
Et côté générique, c'est exactement le même problème : il est pas mal ce petit thème musical ! Oui, mais il est petit. Et surtout, ya rien à voir. C'est presque comme dans une tragédie grecque, ce générique, quelque part.

TheMentalist

Alors là attention, c'est concept. Pour montrer que Mister Jane pense "out of the box", on montre... des noms dans des boîtes. Non, en fait, je ne suis même pas sûre que la production ait réfléchi aussi loin en concevant le générique. Mais on se console en se disant que c'est le cas... Non, ça vous console même pas un peu ? D'un autre côté, je ne vous blâme pas...

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche The Mentalist de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:16 - Médicament générique - Permalien [#]

[DL] Harper's Island

Il ne fait pas partie du jeu des génériques de ce weekend, mais tant que j'en étais à vous offrir des génériques courts, et que je venais de découvrir le pilote de Harper's Island, autant y aller carrément. Et puis dans la collection gros poncif du genre, Harper's Island s'en est donné à cœur joie, en plus.

HarpersIsland
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

J'arrive pas à m'ôter de la tête que ça ressemble à Point Pleasant... c'est la faute du phare, je vous dis. Mais alors là, pour le coup, musicalement et graphiquement, pour une fois que je trouve que Point Pleasant est meilleur ! Il faut dire que c'était plus long, quand même. Là, avec 10 secondes et pas une de plus, ça ressemble plus à un trailer (genre celui post-générique de Battlestar Galactica) qu'à un vrai générique. Mais bon... c'est toujours mieux qu'un simple panneau avec le titre en Arial, quand même.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture (je sais qu'il y a eu beaucoup de posts ces derniers jours, mais suivez, un peu !) : la fiche Harper's Island de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 16:41 - Médicament générique - Permalien [#]

Un par un...

Cette semaine, avec rien moins que trois posts La preuve par trois, on pourra dire que vous aurez été gâtés-pourris. On va dire que c'est à cause de Pâques.
Après vous avoir proposé des séries légèrement défraîchies (mais pour des raisons différentes) les jours précédents, aujourd'hui on va se tourner vers l'avenir, radieux, brillant, glorieux, amusant, une série qui vient de commencer, j'ai nommé : Harper's Island. Bon, peut-être pas si radieux, brillant, glorieux, et surtout, amusant, que je ne veux bien le dire, mais quand même, c'est pas tous les jours que je vous offre une cagoule aussi fraichement tricotée.
Allez, on en a fini avec les babillages, entrons dans ce pilote... et espérons en sortir vivant.

HarpersIsland___1
Je sais que, souvent, quand un pilote dure autour d'une heure et demie (parfois plus), je suis la première à vous dire : "ouais, ça, on pouvait faire la même chose en moitié moins de temps". Je me souviens par exemple l'avoir dit pour Fringe. Bon, eh bien la réciproque existe aussi, et Harper's Island est là pour le prouver : 39 minutes, ce n'est pas assez. Mais pas dans le sens où c'est trop complexe pour qu'on comprenne bien ce dont il s'agit, non c'est pas tout-à-fait le genre de la série, sans vouloir vous décourager, la complication, c'est pas l'option qu'ils ont choisie, mais avouons quand même qu'on précipite quand même un certain nombre de choses, au lieu de prendre le temps d'instaurer une ambiance. Et le problème, c'est qu'une série avec un pitch comme celui de Harper's Island, elle a besoin, mais alors, dramatiquement, d'une ambiance. Là où c'est bien joué, c'est dans la réalisation : un plan par-ci, un autre par-là, donnent assez rapidement des impressions fugaces mais glauques, et c'est bien. Mais la petite fiesta sur le bateau, même si je comprends qu'elle ait été voulue en guise de contraste avec ce qui va se produire sur l'île, est quand même carrément hors-sujet, du coup après ce genre de scène, il fallait jouer à fond la carte de l'ambiance, prendre son temps, mais ça n'a pas été le cas. C'est à ce genre de détails qu'on sent que, bah, Harper's Island, ce ne sera pas la série qui va vous scotcher à votre fauteuil, le soin qui aurait pu être apporté à cet aspect-là est absent, il manque un peu d'âme et le soucis d'efficacité gâche toutes ses chances d'être un jour une excellente série. La seule option qui lui reste, c'est de ne pas être mauvaise. Croisons les doigts.

HarpersIsland___2
L'autre problème de Harper's Island, et là on commence à déchanter sérieusement, c'est son casting. Côté charisme, on a rarement vu plus mou. Entre Christopher Gorham, ce porte-poisse (presqu'autant que Christopher Pohala, mais avec 20kg de muscles en moins), et l'idée assez incongrue de faire se retrouver Richard Burgi et Cameron Richardson (ce qui n'aide pas à se sortir de la tête que, non, on ne regarde pas Point Pleasant... mais ça, plus le phare, plus les mystères, ça fait beaucoup quand même, bien que je m'aperçoive bien qu'il n'y a rien de fantastique ni diabolique dans Harper's Island, j'ai eu l'impression d'une parenté assez gênante à cause de ces points de détail), plus le reste du cast qui n'arrive pas à briller un seul instant (ni dans les rôles principaux, ni dans les rôles secondaires, et là on touche quasiment au tragique quand pas un membre du cast ne vient porter secours aux autres), franchement ça patine un peu. Déjà j'ai mis 20 bonnes minutes à différencier la mère et la soeur de la future mariée, ça commençait mal. Et puis chacun est bien dans son emploi attendu, proprement, sagement, pas de contre-emploi, pas de surprise, rien, non franchement c'est pénible. Ya tellement de choses qui semblent courrues d'avance rien qu'à cause de ce cast que vraiment, on se désespère assez vite de ce que la série aura à offrir.

HarpersIsland___3
Dernier gros inconvénient, apparenté au manque de style original et au choix des acteurs finalement, c'est que la production ne s'est pas mouillée un seul instant. D'une histoire comme celle-ci, même sans parler de l'ambiance ou des acteurs, on attendrait un ou deux frissons, mais ça ne vient simplement pas. Evidemment, arrivés à la fin de l'épisode, on se pose des questions sur certains personnages (la gamine un peu effrayante, le papa pas très clair, la future mariée qui a des doutes, l'ex qui ressurgit, la relation "amicale" entre le futur marié et son amie d'enfance, etc...) mais uniquement parce que l'épisode est efficace, et que c'est la règle du genre de se demander qui a fait quoi (et à ce stade, comme freescully, j'ai déjà réduit la liste à deux ou trois suspects)... Mais tout ça, le spectateur ne le ressent pas parce que le pilote est prenant, angoissant ou simplement surprenant. Il le ressent parce qu'on l'y a conduit, en suivant un chemin très balisé. L'absence totale d'imagination sur les intrigues les plus soapesques de ce pilote fait qu'on a l'impression qu'on a déjà vu ces choses-là cent fois, que les meurtres ne semblent même être que des prétextes à tourner un drama de plus sur les histoires de famille et de coeur, et qu'en fait, Harper's Island n'a pas joué avec sa donne aussi bien qu'elle aurait pu, alors que pour une fois une série partait avec de bonnes cartes et un jeu dont on pouvait espérer beaucoup. Alors finalement, au bout desdites 39 minutes, on se dit que, bon, si on a du temps (et c'est pas garanti), on y reviendra peut-être, histoire de voir comment ça tourne, mais on n'est pas happé par les intrigues, pas du tout.

Là, dit comme ça, je sais, ça peut paraître assez négatif.
Le problème c'est qu'une fois de plus on est dans la série popcorn, et qu'au final, le popcorn ça divertit sur le coup, mais qu'ensuite on lâche facilement l'affaire. Je vois mal comment quelqu'un pourrait devenir ultra-fan de Harper's Island. Je ne me l'imagine pas. Qu'on regarde ça comme un truc pour se vider la tête, se donner l'impression qu'il y a du suspense, etc... je peux l'imaginer, mais on ne peut pas devenir addict à cette série, c'est impossible, elle ne s'est pas donné les moyens qualitatifs pour ça et, c'est d'autant plus dommage que la série ne souffre pas de problèmes de budget, a priori, les décors, les multiples acteurs (beaucoup plus de monde que je ne m'y attendais, ça va prendre vachement de temps pour tuer tous ces gens, en fait !), tout ça tend à indiquer qu'il y a eu du pognon, mais qu'on a oublié de mettre du coeur à l'ouvrage. Ce qui est quand même un fichu gâchis, si on y pense.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Harper's Island de SeriesLive.
favicon

Posté par ladyteruki à 16:37 - La preuve par trois - Permalien [#]

[DL] Life

Est-ce que j'ai prétendu que le générique de Life était génial ? Non. A aucun moment, relisez bien.
Est-ce que j'ai prétendu que le générique de Life était long ? Alors là certainement pas, c'est le but du jeu.
Est-ce que j'ai prétendu que le générique de Life avait quoi que ce soit pour lui ? Oui. Rappelez-vous : c'est le générique de Life. Et Life c'est un peu la série du moment sur ce blog, si vous n'aviez pas remarqué, du moins quand je n'ai pas le nez dans mes DVD de Pushing Daisies.

Life
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Vous savez quoi ? Comme générique, moi, j'aurais bien vu un générique à la The Listener. Avec Charlie Crews qui se régale des sons, des lumières, des odeurs de la ville et des gens autour de lui (en moins ahuri qu'Olejnik, donc). Et qui croque un fruit à la fin. Presque sûre qu'on pouvait le faire en 4 secondes. Moins sûre qu'on pouvait le faire avec le même budget qu'ici...

Finalement ce qu'il y a de bien avec les génériques très courts, c'est qu'ils nous permettent d'en imaginer tout un tas d'autres tout en ayant quelques bases à partir desquelles lancer notre imagination. A votre avis, qu'aurait-on pu imaginer d'autre pour le générique de Life ?

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Life de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 15:59 - Médicament générique - Permalien [#]

ABC et FOX sont dans un bateau...

...Pushing Daisies et Dollhouse tombent à l'eau, qui est-ce qui reste ?

Réponse : pas les spectateurs.
Arrivés à un certain point, faut arrêter le foutage de gueule.

Non parce que nous, en bons petits français, on se plaint de nos chaînes cocorico, soi-disant qu'elles ne respectent rien, que c'est indigne, etc... Bon, ça ne retire pas leurs torts à TFHein et consorts, mais sachons admettre que parfois, les chaînes américaines ne font pas mieux.

Cette fois c'est donc la FOX qui, ô surprise, vient d'annoncer qu'elle opérait un largage de Joss Whedon en pleine mer(de). Ce type doit vraiment avoir un contrat en béton avec le network, parce que sinon c'est du pur masochisme et il faut se faire traiter urgemment par les autorités compétentes, mon grand. On t'a déjà fait ce genre de sale coup combien de fois, en fait ?

Bon, c'est pas que je sois fan de Dollhouse. J'ai même pas du tout suivi l'affaire, donc vraiment n'y voyez là aucune sorte de biais. C'est juste que je suis téléphage. Que je trouve qu'on mérite le respect. Parce qu'on fait vivre tous ces gaillards (d'accord, sauf quand on cagoule, mais je me comprends). Merde à la fin. Si même les amerloques font n'importe quoi (et cette saison c'est une véritable épidémie), je sais pas comment on va réussir à dresser nos chaînes locales.

Et que je subodore que ce genre de choses soit de plus en plus fréquent, pour fourguer du DVD plus facilement. Mais dans ce cas, j'ai envie de dire à la FOX, et à toutes les autres chaînes d'ailleurs, et soyons chiches, dans tous les pays : si c'est juste pour teaser le télespectateur et ensuite tout laisser tomber au premier coup de grisou, je sais pas si ça vaut pas la peine d'instaurer carrément un circuit de direct to DVD pour les séries aussi, comme ça existe pour les films, et comme ça on sait exactement à quoi s'attendre, hm ? La plupart des chaînes ont aussi un organe de distribution alors allez-y, ne vous privez pas, et comme ça en prime, on n'a pas à attendre des mois avant de voir la fin d'une série.

Bon et puis, toi, Joss, c'est un peu ta faute aussi. Je suis sûre que l'expérience Doctor Horrible t'a appris que t'étais pas obligé de passer par un network pour vivre... et que même si internet c'est moins rentable, ptet qu'il va falloir commencer à songer au moins au câble, d'accord ? Chais pas, fais quelque chose, mais à un moment tu commences à faire pitié, mon grand.

Cancel me once, shame on you, cancel me twice, shame on me.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Dollhouse de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 15:31 - Point Unpleasant - Permalien [#]

Life support

Il y a des choses qui ont changé dans ma vie, récemment. C'est pas que le rythme de cette nouvelle existence me tue, mais il faut le temps de s'habituer, quoi. Du coup, ces derniers temps j'ai pris une mauvaise habitude c'est que quand je suis rentrée à la maison, j'ouvre la porte et je tombe directement sur mon lit (avec un rebond contre le mur parce que le lit n'est pas pile face à la porte d'entrée, mais vous saisissez l'idée, quoi) après quoi je m'endors comme une masse. Dans le meilleur des cas je tiens le coup un ou deux soirs de semaine, mais ce ne sont jamais les jours que je voudrais.
J'ai donc pitoyablement raté Life le 25 mars, et puis du coup bah j'ai pas regardé le 1er avril parce que je ne voulais pas sauter des épisodes, et là j'ai compris que j'étais à nouveau entrée dans la spirale infernale.

Mais si, vous savez : la spirale infernale. La spirale infernale qui commence par "j'ai raté un épisode cette semaine" et finit par "du coup j'ai arrêté de regarder et ah bah, tiens, la deuxième saison commence ce soir". Cette spirale infernale.

Ca m'a fait le coup pour plusieurs séries déjà, comme par exemple Veronica Mars ou surtout LOST : j'ai arrêté pour des raisons techniques, et je n'ai jamais réussi à retrouver l'envie de m'y remettre ensuite. C'est un peu comme 24 : dés qu'on sort de l'univers, on ne parvient plus à s'y replonger, parce qu'on a eu l'occasion de prendre du recul et de se dire que, finalement, c'est pas si intéressant.
Il est hors de question que je laisse ça se produire avec Life. HOOOOORS DE QUESTION. Nan mais vous ne vous rendez pas compte, on parle de Life, là ! La série qui insuffle de l'air dans mes poumons depuis que je suis privée de tartes. Donc c'est même pas la peine d'y penser.
Mais j'ai la solution.

Encore une fois, je vais faire mon Cylon, mais j'ai un plan ; et il est le suivant :
- j'ai acheté un petit cochon
- chaque fois que je passe devant une FNUC et que j'ai envie d'y entrer, je m'auto-punis
- l'amende versée à moi-même est de 1€ à chaque fois
- je mets donc 1€ dans le petit cochon
- et en juin, sans effort (vu le nombre de fois où la tentation me prend), je m'offre une première vie

De toutes façons, avec les DVD que j'ai été acheter l'autre jour en occas' (Felicity, Dharma & Greg...), j'ai largement de quoi faire dans l'intervalle, sans compter que j'ai du Big Love à faire avancer, et un coup de pied dans l'arrière-train à me filer pour Deadwood et Rome. Donc je peux tenir sans piller une FNUC d'ici-là, c'est faisable.

Je ne tiens pas vraiment à cette série. Je ne tiens pas vraiment à cette série.
Bon d'accord, peut-être que j'aime bien cette série.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Life de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 14:53 - Opération COLLECTION - Permalien [#]

[DL] Privileged

Si vous vous souvenez bien, Privileged, c'était une relativement bonne surprise pour moi à la rentrée ; disons que dans le genre comédie qui se prend pas trop la tête mais dont l'encéphalogramme n'est pas complètement plat, ça se posait là. Et puis j'aime bien Joanna Garcia, bon, ça peut arriver à tout le monde.

Le générique, quant à lui, je ne sais pas... j'étais un peu déçue, et un peu ravie. C'est amusant, comme idée, mais en même temps, c'est trop court. C'est en fait l'unique raison qui m'avait empêchée de poster ce générique plus tôt : sa durée. Mais comme là, le contexte est particulier (notre fameux jeu des génériques à éjaculation précoce), j'en profite pour vous le filer quand même.

Privileged
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

On aurait pu en faire quelque chose de bien, de ce générique, j'en suis certaine.
L'idée d'écrire sur l'ordinateur aurait pu être délayée, comme par exemple en montrant que Megan remplit des dossiers de son ordinateur avec les photos des gens de la maison, avec le texte qu'elle écrit à leur sujet en surimpression, fugitivement ; je sais pas, c'est juste une idée.
Mais ce n'était clairement pas la volonté de la maison : il fallait faire court, et court fut fait. C'est dommage, mais en même temps la musique est légère, le générique est coloré et estival, et c'est tout justement pour ça que je ne suis qu'un peu déçue, et qu'un peu ravie.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Privileged de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 11:07 - Médicament générique - Permalien [#]

[DL] Party Down

Il y a beaucoup de reproches à faire à Party Down, le jeu video. On l'a déjà abordé, on va pas faire la redite. Il y a beaucoup de reproches à faire à Party Down, la série. Bon alors là, je vous en supplie, n'y revenons plus. J'ai dit tout ce que j'avais à en dire... c'est-à-dire pas grand'chose.
Voici maintenant la liste (pas nécessairement exhaustive, n'hésitez pas à la compléter en commentaires) des reproches qu'on peut faire à Party Down, le générique.

PartyDown
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Allez, on est partis :
- déjà, la musique aurait pu être sympa, mais encore une fois c'est trop court
- ensuite le nœud papillon, pourtant symbolique, n'est même pas rose dans le générique, c'est à se demander si les mecs de chez Starz savent ce qu'est une charte graphique
- et puis aussi, ça bouge pas assez, alors qu'en toute logique, une fête, ou des extras pour organiser une fête, même si elle tourne mal, ça remue un peu, quand même
- de toutes façons, c'est trop vide, on aurait pu au moins mettre un décor de bar, de piscine ou que sais-je, mais là, tout ce blanc, c'est la déprime
- pour finir, il n'y a rien de représentatif de la série dans ce générique de flemmard, n'importe quel crétin peut faire un gif animé avec ça...
Bref c'est la débâcle, mais bon, il ne sera pas dit que je ne vous aurai pas donné une chance de vous faire une opinion.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Party Down de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 11:06 - Médicament générique - Permalien [#]

[DL] Samantha Who?

Autant il y a des génériques supra-courts qui n'ont strictement rien à dire, autant celui de Samantha Who? a le mérite de finalement poser assez bien les bases sur lesquelles repose la série, et ce en... top chrono, 4 secondes. Pas mal quand même. Belle performance.

SamanthaWho
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Je dis évidemment pas que, dans 10 ans, on parlera du générique de Samantha Who? comme d'un classique du genre, mais il faut quand même bien avouer qu'il est moins décevant que d'autres de durée équivalente, voire supérieure. Comme quoi, c'est pas la taille qui compte, c'est ce qu'on en fait.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Samantha Who? de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 11:03 - Médicament générique - Permalien [#]