ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

19-01-09

[DL] The Drew Carey Show

Moi qui espérais trouver le fameux slogan "Cleveland rocks", et je suis tombée sur... euh... ça.
Un peu déçue, quand même.

TheDrewCareyShow_Season1
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Quelqu'un sait où je peux trouver mon compte ?
Bon, évidemment, c'est marrant ce petit bonhomme stylisé, mais c'est pas pareil, vraiment...

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture (dites, je viens d'en parler, vous suivez ou pas ?) : la fiche The Drew Carey Show de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 23:40 - Médicament générique - Permalien [#]

Humour gras ? Oui, merci, avec du fromage.

Je voulais ce soir découvrir le pilote d'une série que j'ai fugacement regardée il y a plusieurs années... mais j'ai dû m'arrêter en cours de route, étant dans l'impossibilité de poursuivre. Je vous raconte ça dans un instant.

Laissez-moi d'abord vous situer la série. Ça se passe à Cleveland (mes visiteurs les plus cultivationnés auront donc tout de suite compris de quoi il s'agit), et c'est plein d'humour gras dispensé par des personnages lourdauds.
La découverte s'est passée par un bel été, on devait être en 2000 ou 2001, alors que mes parents étaient partis en vacances pour quelques semaines, et m'avaient chargée de surveiller leur maison, leurs plantes et leur chien (dans cet ordre). Mes parents avaient récemment fait l'acquisition d'un abonnement au satellite, et j'ai donc immédiatement accepté de les aider, puisque de toute évidence je suis une fille dévouée.

Sur Comédie, le soir, je me saisissais d'un paquet de boules soufflées au fromage, je me mettais devant l'émission de Letterman et ensuite en nocturne si je me souviens bien, la série était rediffusée en VF par paquets de trois ou quatre épisodes. Et je restais là jusqu'à, je sais pas, 2 ou 3h du matin, à me sentir... très couch potatoe.
C'était indissociable : les boules au fromage, Letterman... et le Drew Carey Show.

Et puis mes parents sont rentrés de vacances (les imbéciles), et j'ai laissé tombé le Drew Carey Show, Letterman... mais pas les boules au fromage.

Hier, j'ai grignoté quelques boules au fromage devant mon tout premier Saturday Night Live (je ne comprends pas que j'aie traîné aussi longtemps pour enfin en regarder un en entier), et j'ai trouvé qu'il manquait un truc. Mais quoi ?
Evidemment qu'il manquait un truc, cette question, il manquait Drew !
J'ai donc filé cagouler le pilote, qu'en plus je n'avais jamais vu puisque j'étais arrivée dans la 6e saison : l'un des premiers épisodes que j'avais vus, c'était un épisode d'erreurs volontaires où toute une scène se déroulait dans l'univers des Sims ! C'est dire si j'étais obligée de tomber amoureuse de cette série... fallait être complètement barré pour faire des trucs pareils. C'était pas très fin, mais qu'est-ce que c'était drôle !

Donc itôt dit, sitôt fait. Mais rien à faire, quelque chose m'a immédiatement bloquée : la voix originale d'Oswald. Mais c'est une tuerie, la voix de ce mec ! Sa fiche IMDb dit que l'acteur a depuis opéré pour le doublage du personnage de Batman, franchement, ouais, ça m'étonne pas, et je suggère qu'il enregistre aussi des CD de dialogues pornos parce que punaise, c'est pas possible d'avoir une voix pareille et ne pas s'en servir pour faire plaisir aux femmes. C'est limite un crime !

Bon, quelqu'un sait où je peux trouver les épisodes en VF ? J'arrive pas à me concentrer sur ce qui se dit... avouez que c'est emmerdant, pour un sitcom.

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche The Drew Carey Show de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 22:59 - Telephage-o-thèque - Permalien [#]

[DL] Dr Doogie

Quand on redécouvre des séries qu'on n'avait pas vues depuis plus d'une décennie, peut-être même deux, c'est qu'on a l'impression à la fois d'être en terrain connu, et de ne rien savoir. C'est exactement mon ressenti depuis que je m'empiffre d'épisodes de Dr Doogie, dont voici le générique... moins orchestral que dans l'extrait de Saturday Night Live que je vous proposais hier.

DrDoogie
Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Neil Patrick Harris fait vraiment partie de ces mecs qui se bonifient avec l'âge, parce que j'aurais vraiment pas parié sur lui en le voyant gamin.
Ce générique est vraiment étrange, parce que musicalement, il donne plutôt une impression de mystère qu'autre chose... alors que côté images, c'est généralement plutôt bon enfant. Le mélange donne un ton vraiment à part, non ?

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Dr Doogie de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 18:20 - Médicament générique - Permalien [#]

Not the time of my life

On va tenter une petite expérience : voici mes impressions en temps réel devant le glorieux pilote de The Beast, la série dont tout le monde parle parce que son acteur est en sursis. Ça avait bien marché pour promouvoir The Dark Knight, donc...

Bref, on verra bien ce qu'il en ressortira, je le fais sans tricher, je n'ai vraiment rien vu avant d'écrire ceci, et je n'ai rien corrigé après coup. Ce qui serait marrant, ce serait que, si vous regardez le pilote, vous fassiez la même chose en commentaire (ou sur votre propre blog, et en mettant un lien vers votre post en commentaire). Pas forcément aussi détaillé mais, qu'on voie quelles sont les différentes réactions à un moment donné, quoi.

1mn 05 : ouhlà, ça fait à peine une minute, et ya des déjà des flingues partout... je sens que ça va être très subtil, cette série ! Ca sent les mecs qui ont voulu devenir The Shield à la place de The Shield, non ?
2mn 20 : évidemment la bleusaille se fait engueuler par le vieux de la vieille, c'est bien, c'est pas du tout cliché.
3mn 09 : suite du remontage de bretelle avec test à l'appui. C'est d'un ennui puissant, pour le moment.
5mn 45 : c'est vraiment rien que de l'esbroufe, le jeu de Swayze. Les grands gestes caricaturaux, le regard qui tue... Il avait vraiment besoin de faire partir la voiture en dérapage contrôlé ? N'importe quoi.
5mn 50 : dommage qu'il soit si court, ce générique, il était bien parti.
7mn 27 : oh, tiens. Un love interest. Sans intérêt, ça va de soi.
8mn 51 : j'ai compté, c'est mon 92e soupir depuis le début de cet épisode.
9mn 24 : je crois qu'on était censés rire.
11mn 04 : oh, on dirait que j'ai eu une absence !
12mn 08 : elle a dû vraiment leur coûter cher, cette bagnole, pour qu'elle soit sur la moitié des plans.
13mn 10 : vous savez ce qu'on dit des mecs qui aiment les grosses bagnoles et les flingues de malade ?
14mn 25 : ah si, ils ont quand même un dialoguiste. Il a dû apprendre le métier en rédigeant les petites phrases pour Les Experts Bogota...
16mn 07 : c'est marrant, ces micro-sommeils, ça me faisait pas ça, avant...
16mn 46 : ils ont trouvé un chouette décor, là !
17mn 03 : pfff... comme par hasard...
18mn 11 : elle nous fait quoi, la caméra, là ?
18mn 51 : kaboom dans 5... 4... 3...
19mn 03 : ah, presque !
20mn 03 : j'adore son T-shirt, à ce mec.
22mn 10 : ohalala c'est affreux il a franchi la ligne...
23mn 00 : ça sert à quoi, tout ça, au juste ? C'est ma faute, j'ai pas suivi. Je suis tellement partie du mauvais pied que j'ai à peine écouté. C'est mal barré pour que j'aille au bout, maintenant.
23mn 02 : oh, j'en suis quasiment à la moitié, je peux bien faire un effort...
24mn 51 : ça intéresse qui les histoires de gonzesses ? Maintenant on va avoir droit au premier rendez-vous ? Et puis quoi après, tout le monde va au Bar pour chanter avec Vonda Shepard ?
26mn 41 : c'est dans ces cas-là qu'on se dit que les scénaristes essayent de faire de l'humour, ou quelque chose qui y ressemblerait, mais... ça prend pas à cause de tout le reste... c'est d'un popcorn, tout ça...
27mn 51 : oh, deux voitures, quel budget...
28mn 24 : Patrick n'est pas content... ça nous fait au moins une chose en commun.
32mn 02 : je sens que la voiture ma morfler...
32mn 12 : ...ça n'a pas raté.
33mn 34 : j'ai ronflé ou pas ? Oh, joli pont ! Sans rire, ils ont tourné ça où, ya plein de coins chouettes...
36mn 31 : ce que j'aime bien dans cette série c'est qu'on passe de scènes de n'importe quoi à des scènes cliché, c'est vraiment sublime...
37mn 11 : oh, j'ai encore de beaux restes de russe, j'avais compris sans les sous-titres !
39mn 21 : la course-poursuite, normal.
40mn 34 : c'est le moment pour les violons, je crois. Allez, c'est presque fini. Plus que le cliffhanger.
41mn 36 : métro quasi-vide = pas bon. Il a vraiment aucun réflexe, ce petit...
43mn 36 : ya vraiment rien d'imprévisible dans ce pilote ? Rien de rien ?
46mn 37 : bon, bah, il n'y a vraiment rien à faire, ça ne passe pas. C'est téléphoné de bout en bout, ya des effets pour ne rien dire et les rares fois où on pourrait essayer de dire un ou deux trucs, c'est complètement noyé sous les shots d'adré artificielle.

Bon, bah, l'expérimentation était intéressante. On refera ça avec une série qui a quelque chose à raconter, la prochaine fois.
Allez, à votre tour !

Et pour ceux qui manquent cruellement de culture : la fiche Beast de SeriesLive.

Posté par ladyteruki à 18:17 - Review vers le futur - Permalien [#]

[GAME] Cookie à tous les étages

Distribution de cookies à la myrtille !!! Qui n'a pas eu le sien ? Ah, j'en vois dans le fond, là... oui-oui, approchez... bien. Alors, ça c'est pour le record de vitesse sur un sans-faute pour le précédent jeu des illustres inconnus... voilà ; et ça c'est pour avoir fait toute la filmographie de Neil Patrick Harris et avoir trouvé la petite devinette d'hier... et voilà.

cookieroyal_jerome               cookie_Hughette

Ah, désolée, c'étaient mes derniers cookies, et je vois que certains d'entre vous n'ont rien eu. Le temps que j'en fasse une nouvelle fournée, voici un nouveau jeu des illustres inconnus...

Le thème du jour est : les reconnaissez-vous hors-contexte ? Look différent, années qui ont passé, pas de décor facile à identifier, etc...

Round7_1 Round7_2 Round7_3
Sean Maher
(Firefly /
Dore Dead Diva)
Shana Moakler
(Pacific Blue)
Ryan Reynolds
(Un toit pour trois,
L'Odyssée imaginaire)

J'ajoute que j'ai amélioré les possibilités de s'inscrire au flux de ce blog, là bas, en bas à droite, dans la colonne. Non seulement un bitonniau a remplacé le simple texte qui s'y trouvait avant, mais en plus, désormais vous pouvez vous abonner, soit pour suivre à la seconde près les posts de votre serviteur, soit pour être au courant des commentaires déposés par mes chers visiteurs, c'est-à-dire vous.
Avec ça, ça va être difficile d'arriver trop tard pour pouvoir jouer...

Posté par ladyteruki à 16:55 - Games On - Permalien [#]


  1