ladytelephagy

Purple is the new black. Un blog qui parle de séries, c'est devenu assez habituel. La question, c'est : de quelles séries ? Séries méconnues, séries anciennes, séries japonaises... mais aussi séries récentes ! Venez, la téléphagie, c'est contagieux !

09-10-08

Faut pas être timide, comme ça !

Nan, les enfants, faut pas. Vraiment, j'insiste. Quand je vois d'une part que les stats progressent étrangement depuis septembre (je soupçonne que SLOA n'est pas étranger à ce phénomène, même si ce n'est pas SeriesLive mon plus grand fournisseur de téléphages, d'ailleurs merci Naka), et que d'autre part, ya des gens qui me disent par mail, "oh j'aurais bien aimé voir le pilote de telle série" sans s'être manifesté dans les commentaires du post qui faisait bien... j'en conclus que vous êtes de grands timides.

En même temps, ça s'explique. Le téléphage est, par essence, moins à l'aise que d'autres en société. C'est surtout parce que les gens, et c'est fatiguant, n'ont pas de télécommande, ce qui rend leur utilisation plus complexe que les interlocuteurs habituels du téléphage.
D'accord, j'exagère. On est des téléphages, pas forcément des geeks... quoique les deux se confondent de plus en plus souvent. M'enfin vous n'êtes pas très bavards.

Tenez, un exemple éloquent : vous savez que, pour SeriesLive On Air, on a eu un mal de chien à trouver une téléphage féminine qui parvienne à s'exprimer à l'oral sans difficulté ? Je ne sais pas pourquoi, mais la plupart des téléphages féminines préfèrent opérer à l'écrit. Ce sont de grandes timides. Et pourtant, quand on les voit s'exprimer, on sent qu'elles ont au moins autant de choses intelligentes à dire que leurs homologues membrés, mais rien à faire, elles restent gentillement dans leur coin. Je soupçonne le lectorat de ce blog d'être constitué à 95% de nanas ; je ne vous en veux pas les filles, mais après les gens vont croire que vous ne savez parler que gloss et Manolo Blahnik, et il ne faudra pas se plaindre.

Ah, j'ai un autre exemple de votre timidité. Depuis début septembre, l'une de mes visiteuses, l'une des plus régulières, d'ailleurs, a ouvert un blog téléphagique. Eh bah, même si elle a bien dû remarquer que je fais collection de liens téléphagiques vu la longueur de ma colonne de droite, elle n'a même pas osé en dire un mot... Il a fallu que je découvre cela avec presqu'un mois de retard ! Je ne dis pas qu'elle perd énormément au change et qu'elle passe à côté de milliards de visiteurs que j'aurais pu lui renvoyer, simplement, j'aurais dit un mot gentil avec plaisir, et je n'aurais pas raté un mois de posts !

Et je ne reviendrai pas, évidemment, sur le problème des commentaires. En moyenne 1 visiteur sur 50 poste un commentaire, dans ce bled. Alors oui, les concours de commentaires font grimper les stats, mais vous n'êtes tout de même pas plus d'une poignée à participer. Les autres ? Les autres ont peur que je les mange tous crus (enfin, je préfère penser que c'est ça le problème, et non une incapacité intellectuelle caractérisée).

En un mot : exprimez-vous ! Faut pas être timide, comme ça ! Ca ne fait qu'accréditer la thèse selon laquelle le téléphage est un être renfermé, un couch potatoe incapable de relations sociales, un alien inapte à l'interaction ! Stop aux préjugés ! C'est vrai, quoi, nous ne voulons pas être assimilés à des nolifes, non plus...!
Allez, sortez de votre coquille, je vous propose demain soir un nouveau jeu pour vous donner l'occasion de vous libérer de vos inhibitions, alors faites des étincelles ! Rendez-moi fière de vous...

Posté par ladyteruki à 19:13 - 3615 My (So-Called) Life - Permalien [#]